Skip to main content

Une autre chance pour San Jose lundi face aux Kings

Les Sharks auront une quatrième occasion à s'assurer d'une place en séries éliminatoires

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

SAN JOSE -- Les Sharks de San Jose auront une quatrième occasion à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley quand ils recevront les Kings de Los Angeles au SAP Center lundi.

Les Sharks s'assureront d'une place en séries s'ils l'emportent ou s'ils gagnent un point et si les Coyotes de l'Arizona perdent face aux Flames de Calgary. Les Sharks s'assureront également d'une place si les Coyotes s'inclinent en temps réglementaire.

Les Sharks ont perdu trois matchs de suite au SAP Center, tandis que l'Arizona a remporté trois matchs consécutifs à domicile.

L'entraîneur Peter DeBoer a affirmé qu'il n'est pas préoccupé par les difficultés récentes de son équipe de s'emparer d'une place en séries.

« Je n'y pense pas du tout, a dit DeBoer. Je n'ai aucun doute que nous allons nous qualifier pour les séries. »

L'attaquant de deuxième trio Joonas Donskoi devrait être de retour dans l'alignement des Sharks après avoir raté un match avec une blessure au bas du corps. DeBoer avait indiqué qu'une décision allait être prise à l'heure du match sur le statut de Donskoi, mais l'attaquant a participé à l'entraînement matinal et l'attaquant Nick Spaling demeurait sur la glace après la séance, ce qui suggère que ce dernier sera rayé de l'alignement.

Les Sharks ont gaspillé des opportunités de grimper dans le classement de la section Pacifique. Ils accusent un retard de sept points sur les Kings, les meneurs de section, qui ont mis fin à une glissade de trois matchs avec un gain de 6-4 face aux Oilers d'Edmonton samedi. San Jose est à quatre points des Ducks d'Anaheim au deuxième rang.

Les Kings se sont déjà emparés d'une place en séries, mais ils se battent encore pour le titre de la section Pacifique et pour l'avantage de la glace dans l'Association de l'Ouest. Ils veulent également bien jouer à l'aube des séries.

« Surtout quand tu t'assures d'une place, tu dois t'assurer que tu demeures concentré et au sommet de ton jeu et de ne pas oublier ce qui t'avait permis de gagner cette place », a expliqué l'attaquant des Kings Milan Lucic. « Comme vous pouvez le voir, la section est très serrée, il n'y a pas encore un gagnant certain. L'avantage de la glace sera important. »

Les Kings et les Sharks s'affronteront pour la cinquième et dernière fois en saison régulière. Chaque équipe a remporté deux matchs à l'étranger et en a perdu deux à domicile.

Les Sharks présentent une fiche de 16-18-3 au SAP Center cette saison pour une récolte de 35 points, le deuxième pire total dans la LNH.

Le gardien Martin Jones obtiendra le départ pour San Jose, son cinquième départ consécutif face aux Kings. Il a compilé une fiche de 2-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,70 et un pourcentage d'arrêts de ,906 contre son ancienne équipe. Les Kings répliqueront avec Jonathan Quick, qui affrontera les Sharks pour la troisième fois cette saison, mais une première fois au SAP Center. Il a perdu ses deux matchs précédents face aux Sharks.

Voici les alignements projetés:

KINGS
 
Tanner Pearson - Anze Kopitar - Dustin Brown
 
Milan Lucic - Jeff Carter - Tyler Toffoli
 
Dwight King - Vincent Lecavalier - Trevor Lewis
 
Kyle Clifford - Nic Dowd - Andy Andreoff
 
Brayden McNabb - Drew Doughty
 
Jake Muzzin - Alec Martinez
 
Rob Scuderi - Luke Schenn
 
Jonathan Quick
 
Jhonas Enroth
 
Blessés: Kris Versteeg (pied), Marian Gaborik (genou), Matt Greene (épaule), Jordan Nolan (dos)
 
Rayés de l'alignement: Jamie McBain, Nick Shore
 
SHARKS
 
Tomas Hertl - Joe Thornton - Joe Pavelski
 
Melker Karlsson - Logan Couture - Joonas Donskoi
 
Patrick Marleau - Chris Tierney - Joel Ward
 
Micheal Haley - Dainius Zubrus - Tommy Wingels
 
Paul Martin - Brent Burns
 
Dylan DeMelo - Justin Braun
 
Brenden Dillon - Roman Polak
 
Martin Jones
 
James Reimer
 
Blessés: Marc-Edouard Vlasic (bas du corps), Matt Nieto (jointure fracturée), Matt Tennyson (tête)
 
Rayé de l'alignement: Nick Spaling

En voir plus