Skip to main content

Un regard sur le premier tour des séries éliminatoires de la LNH

LNH.com @NHL

On connaissait l'identité des 16 équipes admises aux séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey avant la dernière journée du calendrier régulier, mais il aura fallu patienter jusqu'à la dernière minute, ou presque, pour identifier les adversaires des huit confrontations de premier tour.

Voici un bref regard sur chacun de ces duels :

Association de l'Est

Boston (No. 1, 53-19-10) vs. Montréal (No. 8, 41-30-11): Ces deux vieux rivaux s'affrontent en séries pour une deuxième année consécutive et pour la 32e fois de leur histoire. Cette année, cependant, la situation est totalement opposée à 2008, alors que le Canadien a terminé au huitième rang du classement général cette saison après avoir dominé l'association Est l'année dernière. La situation des gardiens de but devrait retenir l'attention des observateurs alors que Carey Price affrontera les Bruins pour une deuxième saison consécutive. Il affrontera de nouveau Tim Thomas, qui a dominé la LNH pour la moyenne de buts alloués et le taux d'efficacité.

Washington (No. 2, 50-24-8) vs. N.Y. Rangers (No. 7, 43-30-9): Alex Ovechkin envahit Broadway. Le buteur le plus dynamique dans la LNH ne pouvait espérer une scène plus prestigieuse que Madison Square Garden. Les Capitals se sont qualifiés pour une deuxième année consécutive, et cette année, les hommes de Bruce Boudreau voudront à tout le moins franchir le premier tour, ce qu'ils n'ont pu faire l'an dernier. Mais le gardien Henrik Lundvist pourrait faire la différence tandis que Sean Avery générera probablement beaucoup d'attention, une fois de plus.

New Jersey (No. 3, 51-27-4) vs. Caroline (No. 6, 45-30-7): De nombreux observateurs voyaient les Devils atteindre la finale de la Coupe Stanley jusqu'à ce qu'ils connaissent une fin de saison en dents de scie. Mais lorsqu'une équipe peut compter sur les services de Martin Brodeur, elle ne peut être écartée du revers de la main. Mais on ne peut non plus oublier les récentes performances de son rival, Cam Ward, qui affiche un dossier de 13-2-2 depuis le début du mois de mars. Les Hurricanes ont gagné deux de leurs trois duels en séries face aux Devils, en 2002 et en 2006, et chaque fois, il ont participé à la grande finale.

Pittsburgh (No. 4, 45-28-9) vs. Philadelphie (No. 5, 44-27-11): Ces deux grands rivaux de la Pennsylvanie se retrouvent dans une reprise de la finale de l'association de l'Est de 2008. La série s'amorcera au Mellon Arena de Pittsburgh à la suite du revers des Flyers aux mains des Rangers de New, York, dimanche après-midi. Les Penguins sont peut-être l'équipe la plus dangeureuse à l'aube des séries après avoir présenté une fiche de 18-3-4 sous la direction de l'entraîneur en chef Dan Bylsma. Ils tenteront de profiter de l'expérience acquise il y a un an, lorsqu'ils ont atteint la grande finale.

Association de l'Ouest

San Jose (No. 1, 53-18-11) vs. Anaheim (No. 8, 42-33-7): Pour la première fois dans l'histoire de la LNH, un duel éliminatoire mettra aux prises deux équipes de la Californie. Les Sharks ont dominé le classement général pendant la grande majorité de la saison, et ils tenteront d'effacer cette réputation de ne jamais gagner au moment où ça compte le plus. Ca ne sera pas facile face aux Ducks, qui ont terminé l'année en force, mais Randy Carlyle aura une importante décision à prendre, à savoir qui de Jonas Hiller ou Jean-Sébastien Giguère sera son gardien de but.

Detroit (No. 2, 51-21-10) vs. Columbus (No. 7, 41-31-10): La défense du titre des Red Wings s'amorce avec une série intrigante. Non seulement les Blue Jackets participeront-ils aux séries pour la première fois de leur histoire, ils délégueront un gardien recrue. Steve Mason, qui a célébré son 20e anniversaire de naissance il y a quelques semaines à peine, a mené la ligue pour les jeux blancs, avec dix. En comparaison, les Red Wings comptent sur de nombreux vétérans et ils pourront se tourner vers plusieurs vedettes, notamment Pavel Datsyuk, Henrik Zetterberg et Nicklas Lidstrom.

Vancouver (No. 3, 45-27-10) vs. St. Louis (No. 6, 41-31-10): Les Canucks ont réussi le tour de force de rejoindre les Flames de Calgary et remporter le championnat de la section Nord-Ouest. Maintenant, ils tenteront de faire bon usage de l'avantage de la glace. Roberto Luongo affrontera l'équipe Cendrillon de la LNH après que les Blues eurent quitté le dernier rang de l'association Ouest, qu'ils occupaient à la pause du match des étoiles, pour se qualifier en séries contre toute attente. Les Blues ont connu des ennuis à l'étranger en début de saison, mais ils ont gagné cinq de leurs sept dernières rencontres à l'extérieur du Scottrade Center pour assurer leur participation à la grande valse printanière.

Chicago (No. 4, 46-24-12) vs. Calgary (No. 5, 46-30-6): Quelle version des Flames verrons-nous lorsque s'amorceront les séries éliminatoires? Les Flames forment l'une des formations les plus imprévisibles dans la LNH, capables de séquences de succès extraordinaires mais d'autres tout à fait lamentables. Les yeux des observateurs seront tournés vers le gardien Miikka Kiprusoff, qui risque d'être épuisé après avoir participé à 76 matchs en saison régulière. Par ailleurs, l'enthousiasme sera à son comble dans la Ville des Vents, où les amateurs de hockey n'ont pas vu un match éliminatoire de la LNH depuis 2002. C'est de nouveau le grand amour entre les résidants de Chicago et les Blackhawks.

En voir plus