Skip to main content

Un nouveau chapitre pour Joe Veleno

L'attaquant est triste de quitter Saint-Jean, mais voit d'un bon oeil son passage aux Voltigeurs

par Guillaume Lepage @LNH_FR / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - En faisant ses valises et en ramassant ses effets personnels au Harbour Station de Saint-Jean, dimanche, Joe Veleno savait qu'il n'y remettrait plus les pieds. Pas dans l'uniforme des Sea Dogs du moins.

Le premier joueur à avoir obtenu le statut d'«exceptionnel » dans la LHJMQ a été échangé aux Voltigeurs de Drummondville en retour de trois choix de première ronde (2018, 2019, 2020) et de deux choix de deuxième tour (2018, 2020), mardi.

Dans ce contexte, le trajet de retour jusqu'à Montréal pour le congé du temps des Fêtes était bien différent qu'à l'habitude pour l'attaquant de 17 ans, un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la LNH.

« C'est excitant, mais c'est aussi triste, a dit celui qui avait été nommé capitaine en début de saison. Les Sea Dogs ont été très bons pour moi. J'ai commencé ma carrière junior là-bas. C'est triste d'avoir à quitter les gars, tout ce qu'on a bâti, les gens qui travaillent pour l'organisation.

« J'ai passé deux ans et demi là-bas. Saint-Jean, c'est ma deuxième maison. Je suis très triste de partir. »

En deux campagnes avec les Sea Dogs, le patineur originaire de Kirkland aura eu l'occasion de vivre une conquête de la Coupe du Président et de prendre part à la Coupe Memorial l'an dernier.

Ironiquement, c'est un peu pour cette raison qu'il se voit contraint de partir pour Drummondville. Les Sea Dogs (10-19-6) amorcent cette année un processus de reconstruction et ils avaient l'occasion d'accélérer grandement ce passage obligé avec ce qu'ils ont obtenu en retour de Veleno.

La transaction sera bénéfique pour les deux parties, et surtout pour le jeune attaquant qui dispute présentement la saison la plus importante de sa jeune carrière. 

Moins bien entouré que par le passé à Saint-Jean, Veleno a jusqu'ici inscrit six buts et récolté 25 mentions d'aide en 31 rencontres. Sa production devrait en principe augmenter avec les Voltigeurs (22-11-2), une équipe jeune et talentueuse qui surprend cette saison et qui sera à surveiller à court terme.

« Ils sont très bien dirigés par Dominique Ducharme et je me sens très privilégié d'avoir un entraîneur comme lui, a lancé Veleno. Il a été entraîneur au Championnat mondial junior, il a gagné quelques championnats. Je suis vraiment excité de faire partie de cette équipe et de compter sur lui pour me diriger et pour me développer. »

Si Veleno a encensé Ducharme sans même qu'on le questionne à ce sujet, c'est que sa réputation n'est plus à faire. Comme entraîneur-chef, le Québécois totalise une bague de la Coupe du Président, une conquête de la Coupe Memorial et une médaille d'argent du Mondial junior.

Mais surtout, il a contribué au développement de joueurs de niveau élite comme Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Nikolaj Ehlers et Timo Meier. Nul doute, donc, que Veleno sera entre bonnes mains.

« Il a dirigé des vedettes talentueuses, a ajouté Veleno. Comme j'en suis à mon année d'admissibilité, ce sera très bénéfique pour moi. Je vais absorber tout ce qu'il me dira. Dominique veut faire de moi un meilleur joueur pour que j'en sorte grandi et que je sois prêt pour le prochain niveau. Je suis très excité et j'ai hâte que ça commence. »

Inactif depuis que la transaction a été conclue le 8 décembre, Veleno devra patienter jusqu'au 28 avant de disputer un premier match avec les Voltigeurs.

D'ici là, il pourra tourner la page sur ses années à Saint-Jean et se préparer mentalement et physiquement à entamer un nouveau chapitre à Drummondville.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.