Skip to main content

Un monstre à deux têtes qui ne pardonne pas

Les deux premiers centres des Capitals continuent de donner des maux de tête aux équipes adverses

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Alors que certaines équipes peinent à dénicher un joueur de centre capable de pivoter convenablement le premier trio de leur formation, les Capitals de Washington ont le luxe de compter sur deux joueurs de ce calibre en Evgeny Kuznetsov et Nicklas Backstrom.

Et ç'a paru, samedi, face aux Canadiens de Montréal lorsque Kuznetsov a célébré son retour au jeu - il avait raté les trois derniers matchs des siens en raison d'une blessure au haut du corps - en inscrivant deux buts, et que Backstrom a récolté quatre mentions d'aide pour la deuxième fois de la saison dans un gain de 6-4.

Une victoire acquise facilement sans même le soutien d'Alex Ovechkin, qui a été blanchi de la feuille de pointage pour un deuxième match de suite. Le Russe totalise toujours 44 buts, lui qui tente d'atteindre le plateau des 50 buts pour la huitième fois de sa carrière.

« Ça nous rend très dangereux, a déclaré l'attaquant T.J. Oshie, auteur d'un but. Comme vous pouvez le voir, (Kuznetsov et Backstrom) alternent souvent au centre du premier trio. C'est rare d'avoir deux joueurs de ce calibre dans ton équipe.

« De l'autre côté, il n'y a que six défenseurs et l'entraîneur choisit habituellement ses deux meilleurs pour affronter le premier trio adverse. Quand les deux sont de la formation, ça force l'autre équipe à faire un choix sur celui qu'elle tentera de museler principalement. »

C'est exactement ce qui s'est produit face au Tricolore. Même que la défensive montréalaise n'a absolument rien pu faire lorsque les deux étaient sur la patinoire au même moment, en avantage numérique.

Kuznetsov en a profité à deux occasions, avec l'aide de Backstrom, face au duo formé de Karl Alzner et de Noah Juulsen. La chimie entre les deux attaquants a surtout opéré sur le deuxième but du Russe, en début de troisième période, alors qu'il n'a eu qu'à pousser la rondelle derrière Carey Price.

« Je ne pense pas que Nicklas se préoccupe des points, son objectif premier c'est l'équipe, a vanté Kuznetsov. C'est ce qui fait de lui un grand joueur de centre. La manière dont il passe la rondelle, c'est incroyable. Sur mon deuxième but, je n'ai même pas bougé mon bâton, le disque l'a simplement frappé. »

Sur ses deux autres mentions d'aide primaires, qui ont mené aux deux buts de Tom Wilson en deuxième moitié de première période, Backstrom a profité du casse-tête posé par la présence de Kuznetsov pour s'imposer face à deux paires défensives différentes.

Il a d'abord repéré Wilson contre la troisième paire formée de Jordie Benn et de Brett Lernout avant de récidiver moins de cinq minutes plus tard face à la première paire composée de Jeff Petry et de Mike Reilly.

Au final, aucun des trois duos montréalais n'aura été en mesure de freiner le Suédois. Comme s'il manquait des pièces au casse-tête que tentait de résoudre Claude Julien avec une formation, disons-le, décimée par les blessures et qui passe plusieurs jeunes joueurs en audition.

« (Kuznetsov) est un excellent joueur et il est très habile avec la rondelle, a fait valoir Backstrom. Quand il l'a en sa possession, c'est comme s'il contrôlait le match. C'est bien d'avoir cette force de frappe parce qu'en séries, ce sera une question de confrontations. C'est important que tout le monde ait confiance en ses moyens. »

C'est donc grâce à ce duo dynamique que les Capitals ont accentué leur avance en tête de la section Métropolitaine. Avec sept matchs à disputer, la troupe de Barry Trotz a désormais cinq points de priorité sur les Penguins de Pittsburgh et six sur les Blue Jackets de Columbus.

Si le monstre à deux têtes continue de sortir les crocs et que le Tsar maintient le rythme qu'il s'impose depuis le début de la saison, le printemps pourrait bien être plus long qu'à l'habitude à Washington.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.