Skip to main content

Un match fructueux au goût de Joël Bouchard

L'entraîneur des espoirs des Canadiens a toutefois dû élever la voix

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAVAL - Ça s'annonçait être un long après-midi dimanche pour les espoirs des Canadiens de Montréal, qui tiraient de l'arrière 2-0 après un peu plus de cinq minutes de jeu.

Ç'a finalement été un bon après-midi. Pas parfait, mais bon. Fructueux au goût de l'entraîneur Joël Bouchard.

Les recrues des Maple Leafs de Toronto ont eu le meilleur au score, 4-2, mais ils en ont eu plein les bras. Il a toutefois fallu que l'entraîneur des espoirs du CH Joël Bouchard élève la voix.

Ce qui a fait déborder son vase, c'est un deuxième incident en autant de matchs qui a envoyé un joueur à l'hôpital.

Après l'attaquant Jake Evans vendredi, le défenseur Jarret Tyszka a quitté sur une civière la Place Bell, dimanche.

Tyszka a été projeté contre la bande par derrière par l'attaquant Hudson Elynuik, au moment où les deux patinaient à vive allure vers le coin de la patinoire. Elynuik a écopé d'une pénalité majeure, en plus d'une pénalité de match pour mauvaise conduite.

Deux jours plus tôt, Evans avait subi une commotion cérébrale après être tombé tête première sur la glace après avoir été renversé en entrée de territoire ennemi par le défenseur Jonathan Aspirot des Sénateurs d'Ottawa. Tyszka, comme Evans, était conscient et il bougeait ses membres après l'accident.  

À chacune des occasions, les jeunots du Tricolore n'ont pas réagi. Dimanche, Bouchard en a eu assez.

« Les gars n'ont rien fait les deux fois. Ils sont jeunes, je leur ai donné une chance, a débité Bouchard. Les gars qui étaient sur la glace, aucun n'est allé voir un joueur des Maple Leafs. C'est inacceptable, il fallait que ça change et ça devait changer. Les gars qui étaient sur la glace n'ont pas rejoué de la première période. On ne leur demande pas de se battre, pas du tout, mais on va leur demander de se serrer les coudes. Ce sont les Canadiens de Montréal. Il va falloir se tenir debout. Nous ne prônons pas la violence, il ne faut juste pas qu'on se laisse manger la laine sur le dos.

« Ça faisait deux joueurs qui partaient en ambulance. À un moment donné, assez c'est assez. »

Les joueurs ont saisi le message. Ils ont été méconnaissables surtout à compter de la deuxième période.

« Je suis content que nous ayons perdu, a renchéri Bouchard. Ç'aurait été trop facile. Les gars se réveillent en deuxième période, pis on gagne. Ils ont eu une belle leçon de hockey. Ils n'étaient pas contents après le match, mais ils étaient pas mal plus fiers qu'après le premier match (défaite de 4-0 contre les espoirs des Sénateurs). »

Plusieurs d'entre eux ont bien paru : les Michael Pezetta, Will Bitten, Phélix Martineau, Lukas Vejdemo, J.T. Melançon, Josh Brook et Cale Fleury.

À LIRE : Bouthillier laisse une bonne carte de visite aux Maple Leafs | Confrontations des recrues : cinq joueurs qui ont impressionné

Le premier choix au récent repêchage, Jesperi Kotkaniemi, a connu une deuxième meilleure sortie. Le Finlandais, troisième espoir réclamé en juin, a montré quelques beaux flashs, amassant une aide.

« Je me sens plus à l'aise à chacune des journées. C'est une bonne chose », a-t-il commenté.

Bouchard a également trouvé que Kotkaniemi avait montré une progression.

« Lui comme tous les autres joueurs, en passant, a-t-il élaboré. Je suis fier de la façon qu'il a répondu à l'appel. Il a montré du caractère. En troisième période, vous l'avez vu revenir dans le jeu pour gagner des batailles? Il a été plus impliqué. Il savait qu'il devait l'être, comme les autres. »

Les Maple Leafs ont obtenu leurs trois premiers buts essentiellement en attaque massive. Deux tôt au premier vingt au cours d'une double supériorité et l'autre avec 7:45 à jouer au dernier tiers.

Carl Grundstom, deux fois incluant dans un filet désert, Jeremy Bracco et Georgio Estephan ont été les marqueurs des Maple Leafs.

Cole Fonstad et T.J. Melançon ont été les buteurs du CH, qui a mieux paru que contre les Sénateurs d'Ottawa vendredi face à des adversaires davantage à leur portée.

Zachary Bouthilier a remporté son duel contre Michael McNiven devant les buts. Le gardien des Saguenéens de Chicoutimi, qui a été un choix de septième tour cette année (no 209), a repoussé 21 tirs comparativement à 13 pour McNiven.

La rencontre a été virile par moments. L'attaquant Morgan Adams-Moisan du CH a été expulsé tôt en deuxième période pour avoir donné un coup de coude.

La Confrontation des recrues a pris fin dimanche, mais les deux équipes ont décidé de s'affronter de nouveau à la Place Bell, lundi, à l'occasion d'un match hors-concours fantôme, c'est-à-dire qu'il ne sera pas accessible au public.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.