Skip to main content

Du Patrice Bergeron tout craché!

Le vétéran joueur de centre a signé un bijou de repli qui a possiblement pavé la voie à la victoire des Bruins, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SOUTH BEND, Indiana - « Un moment d'enseignement pour nos jeunes joueurs. » C'est l'expression qu'a empruntée l'entraîneur des Bruins de Boston, Bruce Cassidy. Le gardien des Bruins Tuukka Rask a plus tard résumé la pensée de Cassidy à l'aide d'un seul mot : « Selke », comme dans Frank Selke du nom du trophée qui récompense les qualités exceptionnelles en défense d'un attaquant dans la LNH.

Le bijou de repli défensif que Patrice Bergeron a signé quelques instants avant d'aller marquer lui-même retenait l'attention dans les deux camps, mardi, à l'issue de la victoire des Bruins 4-2 contre les Blackhawks de Chicago dans le cadre de la Classique hivernale Bridgestone 2019.

Mise en situation : les Blackhawks sont en avance 2-1. Nous sommes en fin de deuxième période, les Bruins attaquent en supériorité numérique. David Pastrnak perd possession de la rondelle à la ligne bleue des Blackhawks et David Kampf décampe en échappée. À ses trousses Bergeron qui lui ravit le disque au dernier moment. 

Le jeu s'en retourne dans le territoire des Blackhawks et Bergeron finit par réussir un but très important.

À LIRE AUSSI : Les Bruins défont les Blackhawks à la Classique hivernale | Une autre défaite pour les Blackhawks à l'extérieurMarchand est aux anges

« Ç'aurait pu être un tournant dans le match si les Blackhawks avaient marqué, a avancé Cassidy. On ne le sait pas, peut-être que Tuukka aurait effectué l'arrêt et peut-être que nous aurions quand même marqué plus tard en supériorité.

« Mais ç'a été un gros jeu qui a soulevé l'équipe, un enseignement montrant à nos jeunes qu'ils ne doivent jamais abandonner sur un jeu donné », a déclaré Cassidy.

Une leçon pour tous les jeunes joueurs de hockey, en fait.

Video: BOS@CHI: Bergeron crée l'égalité de l'enclave

Bergeron est comme un joueur d'échecs qui voit les coups à l'avance. Il a expliqué qu'en voyant Kampf aller sur son côté revers, il savait qu'il reviendrait de son côté fort. 

« C'est à ce moment que j'ai neutralisé son bâton », a-t-il ajouté.

Sur la relance, Bergeron a dit avoir remarqué que Kampf a retraité vers le banc des siens et qu'un autre joueur des Blackhawks a paru briser son bâton.

« J'ai flairé que nous pouvions avoir l'avantage. La rondelle était bondissante en zone adverse, ça n'a pas été joli, mais j'ai pu la pousser du revers dans le but. »

L'entraîneur des Blackhawks Jeremy Colliton a dit avoir vu la même chose. 

« Notre défenseur Brent Seabrook a perdu son bâton et l'attaquant Brandon Saad lui a remis le sien. Saad n'avait donc plus de bâton pour surveiller Bergeron devant le filet », a-t-il relaté.

Cassidy a raconté avoir vu Bergeron réaliser une pièce de jeu semblable cette saison dans un match contre les Hurricanes de la Caroline.

« Il avait subtilisé la rondelle à un adversaire et il avait envoyé Brad Marchand en échappée, qui a marqué sur la séquence.

« Il n'abandonne jamais. C'est inné chez lui, et c'est la raison pour laquelle il est Patrice Bergeron. On s'attend maintenant à ce qu'il effectue de gros jeux de la sorte », a résumé l'entraîneur des Bruins.

Video: BOS@CAR: Bergeron prépare le but de Marchand en A.N.

Le gardien Rask a bien résumé la séquence plus tard à son tour en lançant au microphone sur la tribune : « Selke ». C'est que Bergeron a déjà été le récipiendaire du trophée Selke à quatre reprises, un sommet dans la LNH qu'il partage avec Bob Gainey. Le trophée Selke est attribué au meilleur attaquant à caractère défensif dans la LNH depuis la saison 1977-78.

Irréprochable en défense, ça n'empêche pas Bergeron de s'illustrer à l'attaque. Il admet qu'il connaissait son meilleur début de saison au chapitre de la production à l'attaque avant d'être blessé, le 16 novembre. Après être resté sur la touche pendant plus d'un mois, il a repris là où il avait laissé.

Auteur d'un but et d'une passe mardi, Bergeron totalise sept points en cinq matchs depuis son retour au jeu le 22 décembre. Il avait amassé 26 points en 19 rencontres au moment de tomber au combat. Il a maintenant 33 points à son dossier en 24 rencontres.

« Je connaissais mon meilleur début de saison sur le plan des points avant d'être blessé, a-t-il déclaré. C'est dur de faire des comparaisons d'une saison à l'autre parce que j'ai connu des débuts de saison tout aussi satisfaisants même en obtenant moins de points. » 

Bergeron forme possiblement le plus redoutable trio dans la LNH depuis la saison dernière, avec Pastrnak et Marchand comme ailiers.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.