Skip to main content

Un dernier tour de piste?

John Scott dit être résigné au fait qu'il s'agisse peut-être mardi de son dernier match dans la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - John Scott a beau prétendre le contraire, ça lui trotte dans la tête que le match de mardi dans l'uniforme des Canadiens pourrait être son dernier dans la LNH.

« Ce sera particulier, un match devant les partisans au Centre Bell. Vous voulez toujours bien paraître. Je serai nerveux, et sans doute incapable de faire ma sieste d'avant-match. Ça pourrait être… », a-t-il affirmé sans compléter sa phrase, mardi matin, à l'issue de la séance d'entraînement matinale de l'équipe.

 

Quand on lui a demandé s'il pensait justement à la possibilité qu'il s'agisse de sa dernière présence dans la LNH, l'Américain âgé de 33 ans s'est ressaisi en mentionnant qu'il bloque ça de son esprit.

« Je ne pense jamais à ça. Si vous pensez à ces choses-là, vous allez mal jouer. S'il s'avérait que ce soit mon dernier match, eh bien ce le sera. J'ai dit un million de fois qu'il y a pire que ça dans la vie. Ce serait une belle façon de quitter [la LNH] comme membre des Canadiens, j'imagine. »

Ce serait en tout cas la conclusion parfaite au scénario de film qu'on est en voie de peaufiner sur la folle épopée qui a marqué sa saison.

Scott évoluera à l'aile gauche au sein du quatrième trio complété par Torrey Mitchell à la position de centre et de Paul Byron à l'aile droite.

En défense, le jeune Ryan Johnston effectuera ses débuts dans la LNH à l'âge de 24 ans. Il sera le 15e défenseur à revêtir l'uniforme des Canadiens cette saison. Il remplacera Brett Lernout qui s'est blessé après avoir fait huit présences sur la patinoire à ses débuts dans la LNH, samedi.

Johnston, qui n'a jamais été repêché dans la LNH et que le CH a mis sous contrat avant la présente saison, a peine à réaliser ce qui lui arrive. D'autant qu'il a vu son cheminement être interrompu par une opération au dos au début de la saison.

Sans Gudbranson

Les Panthers (45-25-9) seront privés des services du défenseur Erik Gudbranson. L'équipe a annoncé que Gudbranson était retourné en Floride afin de subir des examens médicaux. Alex Petrovic le remplacera dans la formation.

Le vétéran défenseur Brian Campbell franchira le prestigieux plateau des 1000 rencontres dans la LNH. Âgé de 36 ans, Campbell disputera également un 374e match d'affilée, ce qui surpassera la marque d'équipe d'Olli Jokinen (373).

Les Panthers ont la possibilité de remporter le titre de la section Atlantique grâce à un gain face aux Canadiens jumelé à une défaite du Lightning de Tampa Bay, ou s'ils amassent un point au classement et que le Lightning s'incline contre les Rangers de New York en temps réglementaire.

Ce serait pour les Panthers un deuxième titre de section en l'espace de cinq ans. Lundi, la victoire de 4-3 qu'ils ont savourée face aux Maple Leafs de Toronto leur a permis d'établir une marque de concession au chapitre des points, avec 99. L'ancienne marque de 98 points avait été établie en 1999-00.

L'équipe de la Floride va tenter de compléter le balayage de la série saisonnière de quatre duels contre les Canadiens

Le vétéran Roberto Luongo, qui a fêté son 37e anniversaire de naissance lundi, devrait logiquement être devant le filet puisque Al Montoya a affronté les Maple Leafs, la veille.

Mike Condon sera le gardien du Tricolore.

Une blague

Pour revenir à Scott, il a eu à clarifier des propos qu'on lui a attribués dans le New York Times. Dans le long article publié lundi, Scott est cité disant que « les jeunes joueurs (des IceCaps) veulent habituellement boire et faire la fête pendant toute la nuit tandis que moi je bois quelques bières et je vais me coucher».

« C'était une blague. Ce n'était rien de sérieux », a-t-il réagi candidement quand on a abordé le sujet avec lui. « Quand j'ai lu l'article, je me suis dit, "Ah non, on a repris mes propos nettement hors contexte". Il n'y a rien là, je badinais. »

Scott avait auparavant dit avoir apprécié plus qu'il l'aurait cru son passage dans les Maritimes au sein de l'équipe-école des Canadiens, à St.John's, Terre-Neuve.

« Il se joue du très bon hockey dans la Ligue américaine de hockey. C'est indéniablement le deuxième meilleur calibre de jeu au monde, avait-il soulevé. J'ai pu aider les espoirs de l'organisation. Le personnel d'entraîneurs a été super avec moi. Ça s'est passé beaucoup mieux que je l'avais imaginé. »

Voici les alignements projetés des Panthers et des Canadiens :

PANTHERS
Jonathan Huberdeau - Aleksander Barkov - Jaromir Jagr
Jussi Jokinen - Nick Bjugstad - Reilly Smith
Jiri Hudler - Rocco Grimaldi - Teddy Purcell
Garrett Wilson - Derek MacKenzie - Quinton Howden

Brian Campbell - Aaron Ekblad
Dmitry Kulikov - Alex Petrovic
Jakub Kindl - Steven Kampfer

Roberto Luongo
Al Montoya

Blessés : Erik Gudbranson (haut du corps), Vincent Trocheck (pied), Dave Bolland (bas du corps), Willie Mitchell (commotion cérébrale)
Rayés de l'alignement : Greg McKegg, Shawn Thornton

CANADIENS
Max Pacioretty - Alex Galchenyuk - Brendan Gallagher
Lars Eller - Tomas Plekanec - Daniel Carr
Phillip Danault - David Desharnais - Sven Andrighetto
John Scott - Torrey Mitchell - Paul Byron

Andrei Markov - Greg Pateryn
Alexei Emelin - Ryan Johnston
Darren Dietz - Joel Hanley

Mike Condon
Charlie Lindgren

Blessés : Carey Price (bas du corps), P.K. Subban (cou), Nathan Beaulieu (pouce fracturé), Jeff Petry (abdomen), Tom Gilbert (genou), Mark Barberio (commotion cérébrale), Lucas Lessio (bas du corps), Brian Flynn (genou), Victor Bartley (bas du corps), Brett Lernout (bas du corps)
Rayés de l'alignement : Mike Brown, Stéfan Matteau

 

En voir plus