Skip to main content

Un but d'Afinogenov en surtemps permet aux Sabres de vaincre les Rangers 2-1

LNH.com @NHL

BUFFALO, N.Y. (CP) - Les Sabres de Buffalo ne sont plus qu'à une victoire d'atteindre la finale de l'Association de l'Est, et ce pour la deuxième année consécutive.

Rien ne laissait pourtant présager ce dénouement pendant les 59 premières minutes de jeu, vendredi.

Maxim Afinogenov, laissé de côté lors du quatrième match, a enfilé le but de la victoire à 4:39 de la première période de prolongation pour permettre aux Sabres de dominer les Rangers de New York 2-1 dans la cinquième rencontre de cette série quatre de sept. Les Sabres mènent cette demi-finale d'Association, 3-2.

"Maxim est redevenu égal à lui-même, a commenté l'entraineur-chef des Sabres Lindy Ruff. Il patinait bien et provoquait l'adversaire. C'est le bon vieux Max qu'on a vu à l'oeuvre ce soir."

Le but des Sabres a été réussi en avantage numérique, leur seul de la soirée dans ces circonstances en six occasions.

"Il s'agit probablement du but le plus important de ma carrière", a souligné Afinogenov.

Buffalo semblait se diriger vers une défaite certaine lorsque Chris Drury a nivelé la marque alors qu'il ne restait que huit secondes en troisième période.

Martin Straka avait donné les devants 1-0 aux Rangers à 3:17 de la fin du troisième tiers. La rondelle est toutefois ressortie du filet si rapidement qu'on a dû faire appel à la reprise vidéo, laquelle a permis de confirmer le but.

Par la suite, le but égalisateur de Drury a été réussi alors que les Sabres avaient retiré leur gardien au profit d'un sixième attaquant.

Le gardien Henrik Lundqvist a été superbe dans la défaite, stoppant 39 des 41 tirs dirigés vers lui. Chez les Sabres, Ryan Miller a effectué 21 arrêts.

Malgré le peu de buts marqués, le match a été une bataille de tous les instants, dominée par les deux gardiens.

L'entraineur des Sabres, Lindy Ruff, avait promis que ses joueurs entreprendraient le match de façon agressive, et c'est ce qu'ils ont fait.

A preuve, Daniel Brière a bien failli inscrire un but dès le début de la rencontre mais Lundqvist a effectué un arrêt remarquable avec sa jambière.

En troisième période les Rangers pensaient bien avoir marqué à 12:14 lorsque Michael Nylander a battu Miller mais le but a été refusé, l'attaquant des Rangers, Brad Isbister, se voyant plutôt décerner une punition pour interférence à l'endroit du gardien de but sur le jeu.

L'entraineur des Rangers, Tom Renney, a affirmé qu'il croyait encore aux chances de son équipe mais il a annoncé à ses joueurs qu'il s'attendait à beaucoup plus de leur part.

"Je leur ai simplement dit que nous ne gagnerons pas beaucoup de matchs avec notre équipe 'B'. Si nous fournissons une telle autre chance à nos adversaires, ce sera la fin de la série."

Le sixième match sera disputé dimanche après-midi au Madison Square Garden à New York.

En voir plus