Skip to main content

Un artiste tétraplégique crée des portraits de McDavid avec une loupe

L'Albertain profite du soleil afin de graver des images du capitaine des Oilers, entre autres

par Pat Pickens / Journaliste NHL.com

Aussi longtemps que le soleil brillera, Norman Shewchuk créera des représentations de Connor McDavid.

Natif de Mundare, en Alberta, Shewchuk, âgé de 52 ans, crée des œuvres d'art extrêmement détaillées en gravant des images dans le bois, se servant simplement de la lumière du soleil et d'une loupe.

Tétraplégique avec l'usage limité de ses mains, Shewchuk doit être incroyablement patient avec ses chefs-d'œuvre. Sa plus récente œuvre, son troisième portrait du capitaine des Oilers d'Edmonton, a été complétée jeudi après plus de 70 heures de travail.

Les objets incroyables de Shewchuk ont initialement fait sensation quand sa nièce, Lyndsi Fairweather, a partagé une image de sa deuxième représentation de McDavid en mai. Ç'a piqué la curiosité de la CBC à Edmonton qui a fait un reportage au sujet de son art.

« Beaucoup de gamins jouent avec des loupes et brûlent des choses, a dit Shewchuk. L'image que Lyndsi a affichée était en fait la deuxième que j'ai faite de Connor. J'en avais fait une autre de sa tête, et je me suis dit, "Ça n'a pas mal tourné". »

Shewchuk ne crée que des portraits de McDavid parce qu'il est partisan des Oilers, mais aussi en raison de son admiration qu'il porte à l'endroit du joueur de centre des Oilers. Il rêve de voir McDavid signer ses portraits.

« Je crois qu'il a de la classe, surtout parce qu'il doit gérer tant de pression, a déclaré Shewchuk. C'est un jeune homme incroyable malgré la pression qu'il a dû gérer pendant toute sa vie. »

Shewchuk entreprend ses œuvres en trouvant et en imprimant une image de son sujet, puis en traçant l'image sur une planche afin de se donner un gabarit à graver. Puis, lorsque certaines conditions sont réunies, le soleil étant haut dans le ciel, il entamera le processus de gravure qui dure entre 16 et 18 heures.

« Il faut que le soleil soit suffisamment haut dans le ciel. S'il est trop bas, il devient trop difficile d'être précis, a expliqué Shewchuk. Le soleil doit être très haut pour que tu puisses graver les traits fins. »

Le processus de création de son plus récent portrait de McDavid a surpassé les 70 heures, le calquage étant la plus longue facette du processus. Cependant, des jours de pluie ou nuageux peuvent lui mettre des bâtons dans les roues. Il ne peut pas beaucoup avancer pendant les hivers albertains impitoyables.

Dernièrement également, il a gravé un logo des Broncos de Humboldt qu'il a donné à l'équipe junior à la suite du tragique accident de la route qui l'a décimée en mai.

Shewchuk s'est gravement blessé en jouant au hockey à l'âge de 16 ans, devenant paralysé et perdant presque toute l'usage de ses mains. Il a toutefois commencé à créer des objets d'art sur bois au début de la vingtaine.

Tweet from @Burner1966: Being a quadriplegic from a hockey accident myself, I felt the pain and sorrow of all those affected by the Humboldt Bronco bus tragedy. Hit hard emotionally, I felt compelled to show my support by doing something. I will be donating it to the Humboldt Broncos organization pic.twitter.com/kxhYNKqokg

« J'ai commencé par créer des images pour mes neveux qui jouaient au hockey, a mentionné Shewchuk. Puis j'ai commencé à en faire davantage. Je n'aurais jamais cru que je pouvais créer des objets si détaillés, mais je me suis jeté à l'eau et ç'a eu un effet boule de neige. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.