Skip to main content

Turris et les Predators en ascension

Le joueur de centre a 13 points en 14 matchs et Nashville montre une fiche de 10-2-2 depuis l'échange

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Il serait difficile d'imaginer un meilleur départ avec une nouvelle équipe que celui que l'attaquant Kyle Turris connait avec les Predators de Nashville depuis qu'il a été acquis par transaction, le 5 novembre.

Turris, qui s'est amené à Nashville dans l'échange à trois équipes qui a envoyé Matt Duchene de l'Avalanche du Colorado aux Sénateurs d'Ottawa, a 13 points, trois buts et 10 passes, en 14 matchs depuis qu'il s'est joint aux Predators.

Les Predators ont envoyé le défenseur Samuel Girard, l'attaquant Vladislav Kamenev et un choix de deuxième tour au Repêchage 2018 de la LNH à l'Avalanche pour mettre la main sur Turris.

Nashville montre une fiche de 10-2-2 depuis que Turris a effectué ses débuts dans une victoire de 5-4 en tirs de barrage contre les Penguins de Pittsburgh, le 11 novembre.

Mais il n'y a pas seulement que Turris qui fait flèche de tout bois depuis l'échange. Ses compagnons de trio, Kevin Fiala et Craig Smith, en ont profité également.

Les trois ont été réunis pour le match contre Pittsburgh et, en 14 rencontres, ils affichent un total combiné de 37 points, 15 buts et 22 assistances.

Video: NSH@DAL: Turris marque d'une puissante frappe

Turris savait que Smith, Fiala et lui seraient compatibles de par leur style de jeu, mais il ne savait pas à quel point la chimie opérerait jusqu'au moment où ils ont commencé à jouer ensemble.

« Je les connaissais un peu, a dit Turris. Je savais évidemment que c'était de bons joueurs. Smith est dans la Ligue depuis un bout de temps et Fiala est un choix de premier tour. En jouant avec eux maintenant, je réalise à quel point ils sont bons, rapides et habiles. C'est très plaisant. »

Smith, qui cumulait cinq points, quatre buts et une aide, en 14 matchs avant l'arrivée de Turris, a amassé 12 points, sept filets et cinq assistances, depuis qu'ils ont été placés sur la même unité. Fiala a lui aussi 12 points, cinq buts et sept passes, sur le trio de Turris après avoir récolté six assistances dans les 14 matchs précédents. Jouer avec Turris a créé beaucoup plus d'espace pour permettre à Fiala de tirer au filet.

« C'est agréable de jouer avec Turris et Smith, a mentionné Fiala. J'ai joué avec Smith l'an dernier et c'est génial de le côtoyer. Il a tellement de vitesse. Il crée beaucoup d'occasions de marquer avec son coup de patin. Il est comme un chien après un os. Turris est un joueur complet. Il peut passer et marquer. Les deux sont excellents, donc je me sens très bien. »

Dès le départ, ce fut évident pour les Predators que la ligne du Turris serait efficace. Smith et Turris ont amassé un total combiné de quatre points, deux buts et deux passes, et ont généré plusieurs chances de marquer rapidement.

« À partir du premier match, nous avons obtenu plusieurs bonnes occasions, a relaté Smith. Quand tu obtiens des chances rapidement, et particulièrement quand tu touches la cible dans un premier match ensemble, cela crée de l'énergie et de l'excitation. Ça fonctionne, car notre style de jeu est similaire. Nous aimons jouer avec beaucoup de vitesse et tentons toujours de réussir les petits jeux. »

« Chacun de nous trois peut tirer au but, alors il faut simplement se rendre au filet et faire les petites choses. Je pense que nous nous soutenons très bien les uns les autres. En faisant cela, nous sommes capables de contrôler la rondelle, de créer des occasions avec notre vitesse et de nous défaire de nos couvreurs. »

Les Predators ont dû miser sur l'unité de Turris encore plus durant les trois derniers matchs en raison d'une blessure au haut du corps au centre numéro un de l'équipe, Ryan Johansen.

Même s'ils ont été productifs, Turris, Smith et Fiala apprennent encore à négocier avec les tendances de chacun dans différentes situations.

« Nous essayons d'améliorer notre chimie tous les jours lors des entraînements et des matchs, a expliqué Turris. Plus nous jouons ensemble, plus nous nous découvrons. Nous essayons seulement d'aider l'équipe en travaillant sur nos jeux et en utilisant notre vitesse. »

Avec 11 buts, Smith n'est qu'à un seul de son total de l'an dernier en 78 matchs.

« Il a été excellent au cercle des mises en jeu, a dit Smith de Turris. Il a remporté beaucoup de mises en jeu, ce qui facilite notre tâche. Quand tu possèdes la rondelle plus souvent, les choses tournent généralement en ta faveur. En plus, sa vitesse et ses habiletés font de lui un excellent passeur. Si nous nous libérons, il nous enverra la rondelle sur la palette. »

Turris est de plus en plus à l'aise chez les Predators avec chaque pratique et chaque rencontre. Il croit toutefois qu'il peut encore s'améliorer dans sa compréhension du système et dans sa chimie avec ses compagnons de trio.

« Il y a encore des petites choses avec lesquelles je serai plus à l'aise en prenant des répétitions, a-t-il dit. Je me sens beaucoup mieux que lors des premiers jours ou des premiers matchs, mais je pense que ça peut s'améliorer de plus en plus. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.