Skip to main content

Trophées: la soirée des Blackhawks, Kings et Capitals

Chicago, Los Angeles et Washington ont vu leurs joueurs repartir avec plusieurs trophées

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

LAS VEGAS - La saison record de l'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane a pris fin avec un autre exploit historique à la Cérémonie de remise des trophées 2016 de la LNH au Hard Rock Hotel and Casino mercredi.

Kane est devenu le premier Américain à remporter le trophée Hart à titre de joueur le plus utile de la LNH. Il a également rapporté à la maison le trophée Ted Lindsay remis au joueur par excellence selon les membres de l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey.

Kane a terminé au premier rang du scrutin pour le trophée Hart avec 1 395 points et 121 des 150 votes de première place. Le centre des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby a terminé au deuxième rang avec 800 points et 11 votes de première place. Jamie Benn des Stars de Dallas a pris le troisième rang.
 
Benn et le gardien des Capitals de Washington Braden Holtby étaient les autres finalistes pour le trophée Ted Lindsay.
 
Avec 106 points en saison régulière, Kane était déjà devenu le premier Américain à remporter le trophée Art Ross à titre de meilleur pointeur de la LNH. Il avait amassé 40 de ces points au cours d'une séquence de 26 matchs avec au moins un point, un record pour un joueur né aux États-Unis.
 
« Ça me fascine qu'aucun Américain n'avait remporté le championnat des pointeurs ou le titre de joueur le plus utile, car nous avons pu compter sur plusieurs grands joueurs américains, a noté Kane. Vous pouvez regarder la liste, des joueurs comme [Chris] Chelios, Brian Leetch, Mike Modano, Joe Mullen, Jeremy Roenick - des joueurs qui ont connu de grandes carrières. Je ne sais pas si j'ai été chanceux ou privilégié de me trouver dans cette position, mais c'est assez incroyable de dire que je possède certains records parmi les Américains, que ce soit le joueur le plus utile, le championnat des pointeurs ou la séquence de matchs avec au moins un point. C'est assez excitant. »
 
Crosby a affirmé ne pas avoir été surpris de voir Kane remporter le trophée Hart.
 
« Le simple fait d'avoir été considéré est agréable, mais je m'attendais à ce que [Kane] l'emporte, a indiqué Crosby.
 
Kane a aidé l'ailier gauche recrue des Blackhawks Artemi Panarin à amasser 77 points en 80 matchs, ce qui a permis à ce dernier de remporter le trophée Calder à titre de meilleure recrue de la ligue.
 
Panarin, qui a évolué sur un trio avec Kane et le centre Artem Anisimov, a amassé 1 258 points et 88 votes de première place. Le défenseur des Flyers de Philadelphie Shayne Gostisbehere et le centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid ont été les autres finalistes.
 
« Sans Patrick Kane, je n'aurais peut-être pas obtenu ce trophée », a mentionné Panarin à l'aide d'un interprète.
 
Kane a assuré ressentir la même chose à propos de Panarin.
 
« Il n'y a aucun doute dans mon esprit qu'il est une raison importante de mon succès, a admis Kane. Je vais aller encore plus loin et affirmer que Anisimov était également un élément important de ce succès. Cette première saison passée ensemble a été très amusante, et nous espérons demeurer ensemble pendant longtemps. »
 
Holtby n'est pas reparti les mains vides. Il a ramené à la maison le trophée Vézina à titre de meilleur gardien de la ligue, devançant Ben Bishop du Lightning de Tampa Bay et Jonathan Quick des Kings de Los Angeles.
 
Holtby, qui apparaissait au premier rang sur 26 des 30 bulletins de vote soumis par les directeurs généraux de la LNH, a conclu la saison avec 48 victoires, égalant le record de la LNH établi par Martin Brodeur pour le plus grand nombre de gains en une saison. Il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,20 et un pourcentage d'arrêts de ,922.
 
« Je crois que je peux encore beaucoup m'améliorer », a avancé Holtby.
 
L'entraîneur des Capitals Barry Trotz a de son côté mis la main sur le trophée Jack Adams pour la première fois de sa carrière. C'était la troisième fois qu'il était finaliste.
 
Les Capitals ont remporté le trophée des Présidents avec une récolte de 120 points. Ils ont établi un record d'équipe pour le nombre de victoires (49) et le nombre de victoires sur la route (29).
 
« Je crois que nous étions de véritables poids lourds cette saison », a noté Trotz.
 
Ce fut une bonne soirée pour les Kings; le défenseur Drew Doughty a reçu le trophée Norris tandis que le centre Anze Kopitar a reporté les trophées Selke et Lady Byng.
 
Doughty a vu son nom apparaître sur 147 des 150 bulletins de vote, dont 93 fois au premier rang, ce qui lui a valu 1 254 points. Il est le deuxième joueur de l'histoire des Kings à remporter le trophée Norris à titre de meilleur défenseur du circuit (Rob Blake en 1998).
 
Doughty a amassé 51 points, passé en moyenne 28:01 par match sur la glace et a aidé les Kings à terminer au troisième rang de la ligue au chapitre des buts accordés par match (2,34). Il a maintenu un différentiel de plus-24 ainsi qu'un pourcentage de tentatives de tirs (SAT) de 58,89 pour cent. Lorsqu'il se trouvait sur la glace à forces égales, son équipe a obtenu 537 tentatives de tirs que ses adversaires.
 
« Je suis passé tout près deux fois, et de pouvoir le sentir sans finalement pouvoir y toucher, c'est décevant, a avoué Doughty. Le sentiment est toutefois fabuleux de finalement gagner ce trophée, avec toute l'histoire qui l'entoure. Nick Lidstrom l'a remporté, des joueurs comme lui que j'admirais quand j'étais jeune. Oui, c'est vraiment spécial pour moi. »
 
Kopitar est le premier joueur de l'histoire des Kings à mettre la main sur le trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH. Il avait terminé au deuxième rang en 2014 et en troisième place l'an dernier. Il est aussi le premier joueur des Kings depuis Wayne Gretzky en 1994 à repartir avec le trophée Lady Byng, remis « au joueur ayant démontré le meilleur esprit sportif et agi en gentilhomme tout en maintenant un haut niveau de jeu ».
 
Kopitar a mené les Kings avec 74 points en plus de passer seulement 16 minutes au banc des punitions malgré le fait qu'il ait mené tous les attaquants de la LNH au chapitre du temps total passé sur la patinoire (1 690:12). Il a terminé au deuxième rang de la LNH avec un différentiel de plus-34 et au troisième échelon parmi les attaquants pour le SAT (57,5 pour cent).
 
Dix jours après que son équipe eut remporté la Coupe Stanley, le directeur général des Penguins de Pittsburgh Jim Rutherford a remporté le trophée du directeur général de l'année.
 
Rutherford a reçu le vote de première place sur 10 des 40 bulletins de vote soumis par les directeurs généraux de la ligue ainsi qu'un panel composé d'autres dirigeants de la LNH et de membres de la presse écrite et parlée. Le vote a eu lieu après la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.
 
« Nous avons mis la main sur le grand prix, et c'est surtout celui-là que nous recherchions, mais chaque fois qu'une équipe reçoit de la reconnaissance sous la forme d'un autre trophée, c'est un honneur, a évoqué Rutherford. Je considère vraiment cela comme un trophée d'équipe. Il faut que tout le monde soit impliqué. Il faut que tout fonctionne comme sur des roulettes. Nous sommes très chanceux. »
 
L'ailier droit des Panthers Jaromir Jagr a de son côté reçu le trophée Bill Masterton pour son esprit sportif et sa persévérance. Jagr, âgé de 44 ans, a mené les Panthers avec 66 points et les a aidés à établir des records d'équipe avec 47 victoires et 103 points.
 
De plus, le capitaine des Predators de Nashville Shea Weber a remporté le trophée Mark Messier Leadership de la LNH, le capitaine des Canucks de Vancouver Henrik Sedin a gagné le trophée King Clancy, et le capitaine des Flames de Calgary Mark Giordano a été le lauréat du trophée de la Fondation des joueurs de la LNH.

 

En voir plus