Skip to main content

Trophée Vézina : Andrei Vasilevskiy toujours au sommet

Comme à la mi-saison, le jury de LNH.com offre le trophée au gardien du Lightning à l'aube du dernier quart de la campagne

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété les trois premiers quarts de la saison 2017-18, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Vézina, remis au gardien de l'année dans la LNH.

Sans surprise, c'est le statu quo lorsqu'il est question du trophée Vézina. Tout comme à la mi-saison, Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, a pris la tête du scrutin de LNH.com, avec 43 points sur une possibilité de 50, devançant facilement son plus proche rival; Connor Hellebuyck des Jets de Winnipeg.

À l'image de son équipe, le gardien russe connaît une saison remarquable. Même si ce sont presque toujours les prouesses offensives du Lightning qui retiennent l'attention, il ne faut pas oublier que la formation de Jon Cooper compte sur la deuxième meilleure défensive de l'Association de l'Est, ayant accordé 167 buts.

Cet exploit est en grande partie attribuable au brio du portier de 23 ans. Vasilevskiy domine les gardiens du circuit au chapitre des victoires (36) et des blanchissages (7), en plus de se retrouver dans le top 10 pour le pourcentage d'arrêts (,927; sixième) et pour la moyenne de buts alloués (2,34; neuvième). Sur les 62 matchs de son équipe, il a pris part à 51 d'entre eux.

Selon ses coéquipiers, trop souvent cette saison, le Lightning s'en est remis aux performances de son gardien pour savourer la victoire.

« Il [Andrei Vasilevskiy] a été notre meilleur joueur toute l'année. Il est phénoménal soir après soir et nous garde dans des matchs que nous ne méritons pas de gagner. Il fait une énorme différence, c'est sûr, et il joue comme ça tous les soirs. Il serait temps que nous commencions à jouer 60 minutes complètes pour l'aider », a déclaré récemment Victor Hedman après une victoire face aux Canucks de Vancouver.

Le 19e choix au total du repêchage de 2012 garde le cap et se dirige vers son premier trophée Vézina en carrière. Ses prouesses et ses arrêts miraculeux - à plusieurs reprises cette saison, il a fait la une des faits saillants de fin de soirée - retiennent même l'attention de ses adversaires.

Video: TBL@MTL: Arrêt incroyable de Vasilevskiy en fusillade

Le vétéran gardien de but des Rangers de New York, Henrik Lundqvist, a récemment louangé le travail du cerbère du Lightning.

« Si je le compare à moi, techniquement, il est bien meilleur parce qu'il a grandi en pratiquant ce style. Ça se voit tout de suite dans son jeu : il est très technique et se sert très bien de sa grande taille », a mentionné Lundqvist au New York Times au sujet de Vasilevskiy et de la nouvelle génération de gardiens de but.

Petit hic cependant, après un début de saison fulgurant, Vasilevskiy a quelque peu ralenti la cadence depuis le début du mois de janvier. En effet, depuis 2018 chez les gardiens ayant disputé au moins 15 matchs, le natif de Tyumen, en Russie, est sixième pour les victoires (11), 16e pour le taux d'efficacité (,915) et 18e pour la moyenne (2,89).

Fier compétiteur, le principal intéressé veut redresser la situation et revenir à son meilleur le plus rapidement possible.

« Évidemment, je dois être meilleur. Ce n'est pas parce que j'ai gagné quelques matchs en première moitié de saison que je vais réussir le même exploit en deuxième moitié. Rien n'a changé. Je continuerai à travailler fort. Nous verrons ce qui va se passer en deuxième moitié, mais je dois être meilleur », avait déclaré récemment le gardien russe au Tampa Bay Times.

Connor Hellebuyck, des Jets de Winnipeg, avec 25 points, et Tuukka Rask, des Bruins de Boston, avec 23 points, ont respectivement pris les deuxième et troisième rangs du scrutin de LNH.com. Pekka Rinne, des Predators de Nashville, a tout juste raté le podium, terminant un point derrière Rask.

Au mois de juillet, les Jets n'étaient pas convaincus si Hellebuyck avait l'étoffe d'un numéro un et lui ont octroyé un contrat d'un an seulement. Le gardien de 24 ans a répondu présent. Il est troisième dans la LNH au chapitre des victoires (22), en plus de présenter le quatrième meilleur pourcentage d'efficacité chez les gardiens ayant disputé au moins 40 matchs (,924) et la troisième meilleure moyenne (2,32). 

Rask, quant à lui, semble avoir retrouvé la forme qui lui avait permis de remporter le trophée Vézina en 2013-14. Le Finlandais de 30 ans est une des principales raisons qui expliquent les succès des Bruins cette saison. Il affiche la meilleure moyenne (2,21) chez les gardiens ayant pris part à au moins 40 rencontres cette saison. 

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1- Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 43 points ; 2- Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg, 25 points; 3- Tuukka Rask, Bruins de Boston, 23 points; 4- Pekka Rinne, Predators de Nashville, 22 points; 5- Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto et Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas, 13 points; 6- Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus et John Gibson, Ducks d'Anaheim, 5 points; 7-Jonathan Quick, Kings de Los Angeles, un point.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.