Skip to main content

Trophée Jack-Adams : Gallant en avance aux trois quarts de la saison

Le pilote des Golden Knights est le choix unanime de l'équipe de LNH.com devant Bruce Cassidy et Jon Cooper

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété les trois premiers quarts de la saison 2017-18, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Jack-Adams, décerné à l'entraîneur de l'année dans la LNH.

Choix de l'équipe de LNH.com pour le trophée Jack-Adams après le premier quart et la première moitié de la saison, l'entraîneur des Golden Knights de Vegas Gerard Gallant a été choisi à l'unanimité à titre de pilote par excellence des trois premiers quarts de la campagne.

Cette constance en tête du scrutin est à l'image de la constance affichée par l'équipe d'expansion depuis le mois d'octobre dernier. Une constance qui fait en sorte que, non seulement les Golden Knights continuent de rééditer à peu près tous les records pour une équipe de première année - un des plus récents étant celui pour les points au classement en une saison, alors qu'ils ont effacé la marque de 84 points établie par les Panthers de la Floride en 1993-94 - mais ils luttent également pour un exploit jadis impensable pour une équipe d'expansion, soit le trophée des Présidents, remis à la formation qui terminera au premier rang du classement général de la Ligue.

Alors que Gallant s'est vu confier un groupe de joueurs qui avaient dû travailler fort pour obtenir le temps de glace relativement modeste que leurs anciennes équipes leur accordaient, le vétéran entraîneur a su canaliser leur énergie de la bonne façon dans le cadre de ce qui était un tout nouveau contexte pour tout le monde.

« L'effort, les habitudes de travail, la capacité de jouer avec ardeur et robustesse tout en gérant bien la rondelle, ce sont des atouts que les gars devaient avoir avec leurs anciennes équipes, sinon ils n'auraient pas joué beaucoup, a récemment fait remarquer le défenseur Nate Schmidt au Chicago Tribune. C'est quelque chose que j'ai dû faire. Maintenant qu'on donne à ces gars-là une occasion de jouer un peu plus, ils savent comment exploiter ce vécu qu'ils ont ; et en plus, ils ont maintenant l'occasion d'aller à l'attaque, alors ça nous donne des chances de remporter pas mal de matchs… »

« (Gallant) est excellent tactiquement », a quant à lui déclaré le directeur général George McPhee au Sports Illustrated. « Mais ce qui le distingue, ce n'est pas tant l'aspect tactique que toute la confiance et la foi qu'il témoigne à l'endroit de ses joueurs, en leur donnant une deuxième, une troisième, une quatrième chance. »

« La mentalité au sein de l'équipe est bonne en ce moment », a dit l'attaquant Jonathan Marchessault à Sports Illustrated. « Et tout ça commence avec (Gallant). »

Un jury composé de 10 membres du personnel et collaborateurs de LNH.com a voté pour déterminer l'identité de l'entraîneur qui mériterait le plus de remporter le trophée Jack-Adams à ce stade-ci de la saison. Gallant a obtenu chacun des 10 votes de première place pour un total de 50 points, tandis que Bruce Cassidy, des Bruins de Boston, a terminé deuxième avec 32 points, devant Jon Cooper du Lightning de Tampa Bay (23 points).

Cassidy a montré qu'il avait la situation bien en mains alors que malgré un début de saison difficile, il n'a pas perdu le nord et il a fini par amener ses joueurs à jouer à la mesure de leur potentiel. Tellement, en fait, que les Bruins n'en échappent plus beaucoup par les temps qui courent, si bien que c'est seulement en raison d'un plus petit nombre de matchs disputés qu'ils n'occupent pas le premier rang au classement général.

Cooper, lui, a fait en sorte que le Lightning a performé à un niveau si élevé cette saison que les récents résultats de son équipe, où Tampa Bay a pourtant conservé un taux de victoires qui oscillait quelque part entre ,500 et ,600, ont été perçus comme un creux de vague. Les attentes sont donc élevées à Tampa Bay, et Cooper a su créer un contexte où les joueurs trouvent que cela va de soi.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : Gerard Gallant, Golden Knights de Vegas, 50 points ; Bruce Cassidy, Bruins de Boston, 32 ; Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 23 ; Paul Maurice, Jets de Winnipeg, 19 ; John Hynes, Devils du New Jersey, 10 ; Peter Laviolette, Predators de Nashville, 10 ; Dave Hakstol, Flyers de Philadelphie, 3 ; Mike Babcock, Maple Leafs de Toronto, 2 ; Barry Trotz, Capitals de Washington, 1.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.