Skip to main content

Trophée Calder: Mathew Barzal, le grand favori

La recrue des Islanders a grandement impressionné le jury de LNH.com au cours des dernières semaines

par Siniša Šindik @SinisaSindik / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété les trois premiers quarts de la saison 2017-18, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Calder, décerné à la recrue de l'année dans la LNH.

Après avoir vu Brock Boeser faire l'unanimité, ou presque, à la mi-saison avec 47 points sur une possibilité de 50 au scrutin, Mathew Barzal a repris du poil de la bête et semble maintenant filer tout droit vers la conquête du trophée.

Le talentueux espoir des Islanders de New York a accumulé 48 points au scrutin de LNH.com incluant neuf votes de première place, alors qu'à la mi-saison il avait eu 34 points. Un véritable revirement de situation qui s'explique grandement par la production offensive du jeune homme, qui a explosé depuis le 1er janvier.

En 2018, le joueur de centre de 20 ans a récolté un impressionnant total de 30 points en 24 matchs, contrairement à son principal rival, Boeser, qui, lui, a été beaucoup plus timide cumulant seulement 14 points en 22 rencontres.

La confiance y est pour beaucoup. Barzal a eu un début de saison difficile, étant blanchi de la feuille de pointage à ses cinq premiers matchs. À sa sixième rencontre, il a récolté sa première mention d'aide dans la LNH et de là, il n'a plus jamais regardé derrière.

Ce qui est encore plus renversant dans son cas, c'est qu'il lui arrive souvent de ne pas récolter de point dans une soirée. Sur 63 matchs, il a été blanchi à 25 reprises. Or, il rebondit chaque fois avec une performance de plusieurs points.

En fait, il a connu 14 rencontres d'au moins deux points, huit matchs d'au moins trois points et trois soirées de cinq points. La dernière recrue à avoir réalisé un tel exploit (trois matchs de cinq points) était Joe Malone il y a 100 ans, lors de la saison 1917-18. 

Le 16e choix au total des Islanders lors du repêchage 2015 de la LNH est également devenu le cinquième joueur, lors de 30 dernières années, à accomplir ce fait d'armes. Il a ainsi rejoint les Wayne Gretzky, Mario Lemieux, Peter Forsberg et Pat LaFontaine.

Son compagnon de trio, Jordan Eberle, est agréablement surpris par l'éclosion de Barzal, mais surtout par la confiance qu'il dégage.

« Je me souviens quand j'avais son âge, j'ai rapidement compris que c'était une question de confiance et je peux vous dire qu'il n'en manque certainement pas. Il joue avec confiance soir après soir. Et avec la façon dont il peut patiner, s'acheter du temps avec sa vitesse, il est certainement un joueur dynamique », a déclaré Eberle à The Hockey News.

Barzal se dit très choyé d'avoir la confiance du personnel d'entraîneurs qui lui donne l'occasion de jouer souvent et de faire ce qu'il sait faire de mieux.

«Je savais de quoi j'étais capable offensivement. J'ai de la chance de pouvoir évoluer sur la première vague du jeu de puissance et jouer en moyenne 15 à 17 minutes par match. Les entraîneurs ont fait du bon boulot en me mettant sur la glace et en me plaçant dans des situations où je peux exceller, et je leur en suis grandement reconnaissant. Mais je ne suis pas vraiment surpris », a révélé Barzal à The Hockey News.

Boeser, l'espoir des Canucks de Vancouver, a terminé au deuxième rang du scrutin, avec 35 points, tandis que Yanni Gourde, du Lightning de Tampa Bay, a complété le podium avec 23 points.

Les dernières semaines ont été plus difficiles pour Boeser. Après avoir récolté 38 points à ses 36 premiers matchs, dont 21 buts, le 23e choix de l'encan 2015 a grandement ralenti, tout comme son équipe. Il n'a touché la cible qu'à six reprises à ses 21 dernières sorties.

À Tampa Bay, Gourde tire son épingle du jeu, et ce, malgré l'abondance de talent offensif. Depuis le 1er janvier, il est le deuxième meilleur pointeur chez les recrues de la LNH avec 22 points et domine ses adversaires dans la catégorie des buts gagnants avec quatre. L'ancien des Tigres de Victoriaville compte 47 points en 62 matchs cette saison.

Résultats du scrutin (les points sont accordés sur une base de 5-4-3-2-1 - cinq points pour la première place et un point pour la cinquième place) : 1- Mathew Barzal, Islanders de New York 47 points (neuf votes de première place); 2- Brock Boeser, Canucks de Vancouver, 35 points; 3- Yanni Gourde, Lightning de Tampa Bay, 23 points (un vote de première place); 4- Nico Hischier, Devils du New Jersey, 15 points;  5- Charlie McAvoy, Bruins de Boston, 14 points; 6- Clayton Keller, Coyotes de l'Arizona, 9 points; 7- Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay, 3 points ; 8 Will Butcher, Devils du New Jersey, 2 points; 9- Alex Debrincat, Blackhawks de Chicago, 2 points.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.