Skip to main content

Trop peu trop tard pour les Canadiens à Buffalo

Après avoir mené 4-1, les Sabres l'emportent finalement 6-4

par Joe Yerdon / Correspondant NHL.com

Sabres defeat Canadiens, 6-4

BUF Recap: Foligno, Kane each score twice in win

Marcus Foligno and Evander Kane each knocked in two goals as the Sabres held on to defeat the Canadiens, 6-4

  • 03:40 •

BUFFALO - Marcus Foligno a réussi deux buts, en plus d'amasser une passe, et les Sabres de Buffalo ont défait les Canadiens de Montréal 6-4 au First Niagara Center, vendredi.

Foligno a connu sa première rencontre de trois points dans la LNH. Il a d'abord préparé le premier des deux buts d'Evander Kane, avec 17,8 secondes à écouler en première période. Il a ensuite obtenu deux filets, incluant un sur un tir de pénalité.

Foligno a redirigé la passe de Philip Varone derrière le gardien Mike Condon 2:18 après le début du deuxième vingt afin de procurer les devants 4-1 aux Sabres.

À 2:19 de la fin, Foligno a été accroché par l'attaquant Alex Galchenyuk au moment où il s'échappait et on lui a attribué un lancer de punition. Foligno n'a pas manqué sa seconde chance à l'aide d'un tir des poignets haut du côté de la mitaine de Condon.

Le sixième but de Foligno cette saison a placé les Sabres en avant 5-3. Galchenyuk a rétréci l'écart avec son deuxième de la soirée de son 22e anniversaire de naissance.

Sven Andrighetto a fourni les deux autres filets des Canadiens, qui ont vu le gardien partant Ben Scrivens accorder trois buts sur huit lancers. Condon a cédé deux fois sur 13 tirs.

David Legwand et Josh Gorges ont été les autres marqueurs face à Scrivens tandis que Chad Johnson a signé la victoire en bloquant 26 tirs.

Les Sabres (22-28-6) ont mis fin à une séquence de quatre défaites. Les Canadiens (27-25-4) avaient remporté leurs trois derniers matchs.

 

Forte pression

En recul d'un seul filet, le Tricolore a augmenté le rythme au dernier vingt. Il a passé la majeure partie de la période à bourdonner autour du filet de Johnson. Les Sabres ne faisaient que se défendre, en multipliant les dégagements illégaux.

Max Pacioretty a vu son tir des poignets frapper le poteau à la gauche du gardien et Tomas Plekanec a plus tard touché le poteau.

« Nous avons eu toutes sortes d'occasions de marquer, mais nous n'avons pas été favorisés par la chance, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. Mais c'est difficile de jouer du hockey de rattrapage.

« Les Sabres ont saisi toutes leurs occasions de marquer », a-t-il ajouté, en évoquant la soirée difficile que les gardiens ont connue.

« Il n'y a rien de positif à retirer dans la position précaire dans laquelle nous nous retrouvons », a maugréé le jeune Galchenyuk.

P.K. fâché

Au moment où on attaquait à six joueurs vers la toute fin, Kane a profité du fait que la rondelle ait bifurqué sur le patin du juge de ligne Brad Kovachik pour s'en emparer et viser dans le filet abandonné. Avant même que Kane ne touche la cible, le défenseur du CH P.K. Subban gesticulait d'insatisfaction à l'endroit de l'arbitre.

Subban en a remis après le but et il a été expulsé du match. Il était encore mécontent après la rencontre.

« Il reste une minute à jouer et j'estimais que nos chances de créer l'égalité étaient bonnes, a-t-il affirmé aux journalistes. Nous poussions pas mal fort, donc oui j'étais fâché. Je ne sais pas s'il y a une explication à donner, mais je voudrais savoir qu'est-ce qu'on est censé de faire? Le match s'est réglé à ce moment. En retard de deux buts, c'était foutu pour nous."

Questionné sur le sujet, Therrien a simplement répondu que les arbitres sont partie du jeu et qu'on doit accepter que des choses semblables se produisent.

Kane, lui, était heureux d'avoir enfin profité d'un bond favorable.

« C'est comme au golf, vous jouez le parcours, a-t-il lancé. Ryan [O'Reilly] a envoyé la rondelle et j'ai eu un joli bond. J'ai été malchanceux dernièrement, c'était plaisant de voir la rondelle rouler pour moi un peu. »

Les Canadiens poursuivent leur périple de trois matchs en se rendant en Arizona affronter les Coyotes, lundi, et par la suite au Colorado se mesurer à l'Avalanche, mercredi.

En voir plus