Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Jones a retrouvé ses repères à San Jose; McCann et Beauvillier traversent de productives séquences

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui pourraient être disponibles dans leur pool.

Martin Jones, Sharks de San Jose (G) : Si vous m'aviez dit avant le 13 mars dernier que le nom de Jones se retrouverait dans cette chronique cette saison, je ne vous aurais absolument pas cru. Je venais moi-même de le soumettre au ballottage dans deux de mes ligues après avoir vu le gardien de 31 ans subir la défaite dans cinq de ses huit derniers départs, séquence au cours de laquelle il a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,98 et un pourcentage d'arrêts de ,881. Après avoir cédé sa place à Devan Dubnyk pendant une semaine, Jones a trouvé son deuxième souffle et a compilé une fiche de 7-1-1, une moyenne de 1,86 et un taux d'efficacité de ,942. Son brio a permis aux Sharks de revenir au plus fort de la lutte pour une place en séries éliminatoires, et San Jose va affronter les Kings de Los Angeles deux fois ainsi que les Ducks d'Anaheim à une reprise cette semaine, deux équipes qui se trouvent derrière les Sharks au classement de la section Ouest Honda.

Video: SJS@LAK: Jones vole Moore deux fois de suite

Jared McCann, Penguins de Pittsburgh (A) : Parce qu'il a raté deux semaines d'action à deux occasions distinctes depuis le début de la saison, on dirait que le nom de McCann ne résonne pas auprès des poolers. Il est toutefois grand temps que ceux-ci prêtent plus attention au centre de 24 ans, parce que ce dernier a été muté sur la première vague du jeu de puissance des Penguins à la suite de la blessure à Kasperi Kapanen le 24 mars, et qu'il profite au maximum de cette chance. McCann a en effet obtenu sept points à ses six derniers matchs, dont quatre ont été amassés sur le jeu de puissance. Il a décoché un total de 13 tirs au cours de cette séquence. En l'absence d'Evgeni Malkin, McCann est aussi aux commandes du deuxième trio des Penguins entre Jason Zucker et Evan Rodrigues. Pittsburgh va disputer quatre matchs cette semaine, dont deux contre les Devils du New Jersey, qui occupent l'avant-dernier rang de la LNH avec une efficacité de seulement 73,1 pour cent en infériorité numérique cette saison. Les Devils ont aussi accordé au moins quatre buts à leurs adversaires dans quatre de leurs six derniers matchs.

Video: PIT@BOS: McCann complète le tic-tac-toe en A.N.

Anthony Beauvillier, Islanders de New York (A) : Que ce soit en compagnie de Brock Nelson et Josh Bailey ou encore avec Jean-Gabriel Pageau et Oliver Wahlstrom, Beauvillier a été dominant à égalité numérique au cours des deux dernières semaines. À ses sept derniers duels, il a récolté huit points (six buts, deux passes) en plus de présenter un différentiel de plus-5. Sept de ces huit points ont été amassés à forces égales, mais celui qui est employé régulièrement sur la deuxième vague du jeu de puissance a finalement récolté un point en supériorité numérique à son dernier match samedi. Il s'agissait de son deuxième de la saison, et de son premier depuis le match d'ouverture des Islanders le 14 janvier. Si jamais les points devaient s'accumuler plus rapidement en avantage numérique au cours des prochains matchs, les poolers seraient avisés de réclamer Beauvillier, surtout qu'il sera en action à quatre reprises au cours des sept prochains jours.
 

Video: PHI@NYI: Superbe passe de Martin à Beauvillier

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.