Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Backlund et Bratt ont explosé depuis quelques semaines; Stalock s'impose devant Dubnyk au Minnesota

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir. Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Mikael Backlund, C/AD, Flames de Calgary (29 pour cent) - Backlund est tout feu tout flammes depuis quelques semaines, soit depuis qu'il a été jumelé à Matthew Tkachuk et Andrew Mangiapane à égalité numérique. Backlund a obtenu au moins un point dans huit de ses neuf derniers matchs, pour un total de 12 points (six buts, six passes). Trois de ces points ont été amassés en supériorité numérique, alors que Backlund se retrouve sur la deuxième vague du jeu de puissance. Il décoche en moyenne 3,5 lancers par rencontre depuis le début de sa séquence de succès (31 en neuf parties), ce qui est bien plus élevé que la moyenne qu'il affichait auparavant (104 en 54 parties). Les Flames vont disputer quatre matchs sur la route cette semaine, mais le fait de jouer à l'étranger ne représente pas un obstacle pour Backlund, qui est plus productif sur les patinoires adverses cette saison (20 points en 33 parties).

Video: BOS@CGY: Deuxième but de Backlund en 1re période

Jesper Bratt, AD/AG, Devils du New Jersey (1 pour cent) - Bratt avait attiré l'attention de quelques poolers la saison dernière avec une récolte de 33 points en 51 matchs à sa deuxième campagne dans la LNH. Bratt a éprouvé beaucoup d'ennuis cette saison, mais il a trouvé le moyen de produire depuis la pause du Match des étoiles, avec une récolte de 11 points en 12 parties, dont quatre à ses trois derniers matchs. Il lance beaucoup plus souvent au filet, ce qui peut expliquer en grande partie ses récents succès. Depuis le début de sa fructueuse séquence, Bratt a décoché 29 tirs au filet, soit environ 2,5 tirs par rencontre, alors qu'il n'avait atteint le filet adverse qu'à 58 reprises à ses 40 premières parties. Il a obtenu deux points en avantage numérique depuis le 27 janvier, et il risque de voir son temps de glace augmenter en pareilles circonstances si des joueurs comme Kyle Palmieri et Wayne Simmonds devaient changer d'adresse d'ici la Date limite des transactions de la LNH. Les Devils seront en action quatre fois cette semaine, ce qui rehausse la valeur de Bratt au cours des sept prochains jours, lui qui évolue en ce moment avec Nikita Gusev et Pavel Zacha à forces égales.

Video: WSH@NJD: Bratt ouvre la marque en échappée

Alex Stalock, G, Wild du Minnesota (16 pour cent) - À la surprise d'un peu tout le monde, le Wild se bat pour une place en séries éliminatoires, avec seulement cinq points de retard sur la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest, et plusieurs matchs en main. Stalock est l'une des raisons qui expliquent la position surprenante du Minnesota au classement, lui qui est de loin le meilleur gardien de l'équipe depuis le début du mois de février. Il a obtenu plus de départs que Devan Dubnyk, et en a profité pour conserver une fiche de 4-1-1, une moyenne de buts alloués de 1,81, un pourcentage d'arrêts de ,930 et un blanchissage. De son côté, Dubnyk n'a pu faire mieux qu'un dossier de 2-3-0, une moyenne de 3,56 et un taux d'efficacité de ,887. Le Wild va jouer quatre matchs cette semaine, avec une séquence de deux matchs en deux soirs, et trois de ces rencontres seront disputées contre des équipes qui font partie des cinq pires attaques de la LNH (deux fois contre les Blue Jackets de Columbus, une fois contre les Red Wings de Detroit). Stalock risque d'obtenir au moins la moitié des départs, et il offre de belles perspectives aux poolers qui recherchent du renfort devant le filet.

Video: NYR@MIN: Stalock vole Trouba en prolongation

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.