Skip to main content

Trio repentant chez les Flames de Calgary

Gaudreau, Monahan et Bouma présentent des excuses à leurs coéquipiers et aux partisans de l'équipe

par Aaron Vickers / Correspondant NHL.com

CALGARY - Mardi, ils ont été des spectateurs.

 

Mercredi, les attaquants des Flames de Calgary, Johnny Gaudreau, Sean Monahan et Lance Bouma, ont chacun présenté des excuses à leurs coéquipiers, aux partisans de l'équipe et à l'organisation.

 

La veille, ils avaient été retranchés de l'alignement par mesures disciplinaires, assistant penauds à la victoire de 4-3 des Flames contre les Maple Leafs de Toronto. 

"Vous devez accepter les conséquences, a déclaré Gaudreau, mercredi. Je pense que tous les trois sommes réellement fâchés contre nous-mêmes. Nous voulons nous excuser auprès de l'organisation, des entraîneurs, de notre équipe plus particulièrement, de la ville de Calgary et des partisans. Ils assistent nombreux à tous nos matchs. D'avoir manqué une rencontre pour une raison semblable, c'est un manque de professionnalisme de notre part. »

 

 

Gaudreau, Monahan et Bouma se seraient pointés en retard à la séance d'entraînement de l'équipe au Scotiabank Saddledome, lundi.

 

"De toute évidence, nous avons commis une erreur, a ajouté Monahan qui agit comme adjoint au capitaine. C'est la première fois et la dernière fois que ça arrive. Nous voulons nous excuser aux partisans, surtout, mais également à nos coéquipiers et à l'organisation. Nous allons revenir dans le droit chemin et agir comme des professionnels à compter de maintenant. 

 

 

"C'est difficile. Je suis un jeune joueur et un meneur dans cette équipe. Je dois me ressaisir, faire amende honorable et regagner le respect », a poursuivi Monahan.

 

 

Gaudreau, âgé de 22 ans, est à égalité au 10e rang des marqueurs de la LNH, avec 49 points. Sa fiche de 21 buts et de 28 passes est la plus reluisante chez les Flames. Monahan, 21 ans, est deuxième avec 16 buts et 35 points en 51 matchs. Bouma, 25 ans, n'a qu'un but en 17 rencontres à son dossier cette saison.

 

"Nous ne sommes pas fiers de ça, a dit Bouma. Nous sommes humains et nous avons fait une erreur. C'est décevant que tout cela soit arrivé et que tout le monde en ait été informé. C'est quelque chose dont nous sommes mécontents. Nous sommes embarrassés par la situation, mais nous voulons aller de l'avant. C'est difficile, c'est certain. Nous sommes fautifs et nous devons composer avec les conséquences de nos gestes, il n'y a pas de doute. 

 

"C'était de notre devoir d'arriver à temps pour la séance d'entraînement. C'est décevant parce que nous avons laissé tomber nos coéquipiers. »

 

Le trio de joueurs a été puni parce qu'il a enfreint les règlements de l'équipe, a indiqué l'entraîneur Bob Hartley après la rencontre.

 

"C'est fort simple, a expliqué Hartley. Nous avons établi des règles en début de saison. Nous sommes une équipe très fière. Nous avons bâti ce que nous croyons être une structure solide et il n'y a pas de passe-droit pour personne.

 
"Les gens vont dire, 'oui mais ce sont leurs deux meilleurs marqueurs'. Ça n'a rien à voir avec l'identité des joueurs impliqués. Ç'a à voir avec les Flames de Calgary. Ç'a été difficile parce que vous ne pouvez pas trouver trois meilleurs jeunes hommes. Ils représentent fièrement la communauté. Ils sont faciles à diriger. Mais quand vous faites une erreur, vous devez répondre de vos actes et nous devons être équitables envers tous et chacun. »

 

       

Cela dit, Hartley a vite coupé court sur le sujet des mesures disciplinaires qui ont été prises.

 

"Tout a été fait et dit, c'est le retour à la normale, a-t-il mentionné. Nous avons tourné la page. Les joueurs étaient sur la glace aujourd'hui. Vous, les médias, créez un tsunami dans un aquarium.

 

"Elvis est mort. Les Beattles ne sont plus ensemble. Aujourd'hui est une nouvelle journée.

 

"Mon anglais n'est pas toujours au point, mais cette affaire est terminée. Faites-en les manchettes de vos journaux ou à la radio et à la télé. Le dossier est clos."

 

Les trois attaquants devraient retrouver leur place dans la formation quand les Flames entreprendront un périple de deux matchs contre des rivaux de la section Pacifique, jeudi, face aux Sharks de San Jose.

 

Les Flames, sixièmes dans la section Pacifique, accusent un retard de huit points sur les Ducks d'Anaheim qui sont troisièmes. Les Flames sont à sept points des Predators de Nashville, qui détiennent la deuxième position de quatrième as dans l'Association de l'Ouest.

 

 

"C'est un important voyage pour nous et nous devons vite tourner la page, a souligné Gaudreau. Nous devons faire en sorte que ça ne se reproduise plus. Il faut tout recentrer sur le hockey et aider les Flames à gagner du terrain dans la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

 

"Ç'a été dur de voir nos coéquipiers à l'œuvre, sans pouvoir les aider. La meilleure façon de nous excuser serait de connaître notre meilleur match de la saison contre les Sharks. Nous avons présenté des excuses sincères, mais les meilleures excuses pour nous trois seraient d'aider l'équipe à connaître du succès et à jouer notre meilleur hockey jusqu'à la fin de la saison. »

 

En voir plus