Skip to main content

Toute bonne chose a une fin pour les Canadiens

Un but bizarre d'Aaron Ekblad en prolongation met fin aux belles séquences de l'équipe et de Carey Price

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Toute bonne chose a une fin… Les Canadiens ont perdu pour la première fois au Centre Bell et Carey Price pour la première fois en 11 sorties cette saison.

Les Panthers de la Floride sont venus interrompre les deux séquences en l'emportant 4-3 en prolongation. 

Ils l'ont fait de façon plutôt bizarre : sur un lancer anodin qui a fracassé le bâton du tireur avant d'être dévié par un défenseur du Tricolore.

Video: Montréal s'incline 4-3 en prolongation

Aaron Ekblad n'en croyait pas ses yeux en constatant le résultat, à 2:59 du surtemps. La rondelle venait de bifurquer tout doucement sur Nathan Beaulieu.

Le CH n'a donc pas pu égaler le record de la LNH de 11 gains d'affilée à domicile en amorce d'une saison, que les Blackhawks de Chicago ont réalisé en 1963-64.

« Les records, ce n'est absolument pas un sujet de discussion dans l'équipe, a déclaré l'entraîneur Michel Therrien. C'est pour les médias. »

Price est resté à court du record d'équipe de 11 victoires de suite en saison régulière. Il aurait rejoint George Hainsworth, qui a signé l'exploit entre le 24 février et le 24 mars 1927.

« J'avais lu quelque part que des records étaient à notre portée, a affirmé Price. Ç'aurait été agréable de les battre, mais c'est terminé. Il faut passer à autre chose. »

Il a vu sa séquence record de la LNH de 10 gains en autant de sorties en début de saison être stoppée, ainsi que sa série de victoires prendre fin à 13, en incluant la saison dernière.

En incluant le tournoi de la Coupe du monde, Price n'avait pas subi la défaite depuis le 29 octobre 2015, soit depuis plus d'un an.

« Ce n'est pas le "fun" », a-t-il lancé quand on lui a demandé s'il se rappelait du sentiment qu'on éprouve à la suite d'un revers.

La soirée a tout de même marqué de réveil à l'attaque de David Desharnais qui a fourni un but et une passe en l'absence d'Alexander Radulov, malade.

Max Pacioretty, son quatrième de la campagne, et Paul Byron, son sixième, ont été les autres marqueurs des Canadiens (13-2-2).  

Avec une aide, Alex Galchenyuk a récolté un point dans un sixième match de suite.

Alex Petrovic, Kyle Rau et Denis Malgin ont été les autres buteurs des Panthers (8-7-1)

Roberto Luongo a été beaucoup plus occupé que Price, le CH ayant l'avantage 37-24 au chapitre des lancers.

But du match

Du haut de la tribune de presse, on a entendu le sifflement de la rondelle qui a atteint la lucarne à la suite du tir des poignets foudroyant de Pacioretty, qui a ouvert le score à 2:12 de la première période pendant un jeu de puissance.

Video: Pacioretty déjoue Luongo dans le haut du filet

Arrêt du match

Luongo qui frustre Tomas Plekanec qui, fin seul devant le but, a pu tirer à bout portant, peu de temps avant que Malgin ne rompe l'égalité de 2-2 en deuxième période. Plekanec a bien fait paraître le gardien en tirant essentiellement dessus.

 

Moment marquant

Le défenseur québécois Michael Matheson des Panthers va conserver un beau souvenir de son premier match au Centre Bell.

Son incursion en fond de territoire a mené au filet de Rau à 15:22 du premier vingt. L'anglophone natif de Pointe-Claire, dans l'Ouest-de-l'Île, a effectué une passe lumineuse du revers entre ses jambes et Rau a fait mouche sur réception.

Video: FLA@MTL: Rau bat Price et rompt l'égalité

« Je n'avais pas vu Rau s'amener. Il y avait plusieurs rivaux près de moi (derrière le but). Je me suis dit qu'il devait y avoir quelqu'un de libre devant le but. Au moment où j'ai fait la passe, j'ai pensé : "Qu'est-ce que tu viens de faire?" »

Jeu du match

La feinte d'Aleksander Barkov en prolongation, qui a tiré d'entre ses jambes en se présentant devant Price. Ce dernier a réagi en effectuant l'arrêt de la jambière droite. Époustouflant!

Video: Price effectue un superbe arrêt devant Barkov

« Je n'ai pas anticipé le jeu. Je n'ai fait que réagir d'instinct », a commenté Price.

Ce qu'ils ont dit

« C'est le type de bonds favorables que nous voulons obtenir. Vous les acceptez quand ça arrive pour toutes les fois où vous n'avez pas de bonds favorables. J'estime que c'était le cas pour quelques joueurs et pour l'équipe cette saison. La chance ne nous favorisait pas. Si elle commence à nous favoriser, nous jouerons avec plus confiance pour le reste de notre périple. » -- Le défenseur des Panthers Aaron Ekblad.

« Nous étions lents à réagir en première période. Nous avons rectifié le tir en deuxième et en troisième périodes. Nous avons exercé une plus forte pression. Nous avons mieux patiné et l'exécution a été meilleure. » -- L'entraîneur des Canadiens Michel Therrien.

Ce qu'il faut savoir

Price n'avait pas permis de but entre les jambières cette saison, avant d'en céder deux uniquement au cours de la première période. Le gardien vedette a connu une soirée ordinaire, selon ses propres critères d'excellence. Comme quoi ça arrive même aux meilleurs. À sa décharge, Petrovic et Rau l'ont déjoué sur des chances de marquer de qualité.

« L'équipe a bien joué ce soir. Si j'avais effectué quelques arrêts de plus, nous l'aurions emporté », a avancé Price, en jugeant sévèrement sa performance.

La suite

Canadiens : Se rendent en Caroline se mesurer aux Hurricanes, vendredi (19 h 30 (HE); RDS, SNE, FS-CR, NHL.TV).

Panthers : Visitent les Maple Leafs de Toronto, jeudi (19 h 30 (HE); TSN4, FS-F, NHL.TV).

 

 

En voir plus