Skip to main content

Tour d'horizon des matchs du 30 octobre

Les Islanders de New York ont fait mouche trois fois en troisième période en route vers une victoire de 6-3 sur les Golden Knights de Vegas.

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Les Islanders de New York ont fait mouche trois fois en troisième période en route vers une victoire de 6-3 sur les Golden Knights de Vegas, au Barclays Center.

John Tavares a encore une fois dirigé l'attaque des Islanders (7-4-1) avec deux buts. Tavares avait récolté un tour du chapeau lors de deux de ses trois derniers affrontements.

Andrew Ladd, Mathew Barzal, Cal Clutterbuck et Nikolay Kulemin ont enfilé les autres filets des vainqueurs.

Josh Bailey a amassé trois aides pour les Islanders, qui ont remporté six de leurs sept dernières parties.

Video: Doublé de Tavares dans un gain de 6-3 sur Vegas

La réplique des Golden Knights (8-2-0) est venue de Colin Miller, William Karlsson et Alex Tuch.

Vegas aurait pu devenir la première équipe d'expansion de l'histoire de la LNH à obtenir une série de six victoires.

Les Rangers de New York de 1926-27 et les Oilers d'Edmonton de 1979-80 avaient obtenu cinq triomphes consécutifs à leur première année dans le circuit.

À son deuxième départ de suite, Jaroslav Halak a effectué 31 arrêts pour signer une quatrième victoire consécutive.

Oscar Dansk a réalisé 17 arrêts avant de quitter le match en raison d'une blessure non divulguée. Dansk a quitté avec 5 :10 à faire en deuxième période.

Il a été remplacé par Maxime Lagace, qui a cédé quatre fois sur 11 tirs à son premier match dans la LNH.

Dansk s'ajoute à Marc-Andre Fleury et Malcolm Subban chez les gardiens blessés des Golden Knights.

Lightning 8, Panthers 5

Steven Stamkos a mené l'attaque du Lightning de Tampa Bay avec deux buts et son équipe a battu les Panthers de la Floride 8-5, au BB&T Center.

Grâce à cette victoire, le Lightning a établi une nouvelle marque d'équipe pour le nombre de points amassés après 13 matchs.

Video: L'attaque du Lightning explose dans un gain de 8-5

Le Lightning (10-2-1), qui totalise maintenant 21 points, a surpassé l'ancienne marque de 19 établie en 2003-04 et en 2014-15.

Andrei Vasilevskiy a reçu 23 lancers devant le but des gagnants. Il égale un record de la LNH avec une dixième victoire au mois d'octobre. Il a également égalé un record chez le Lightning grâce à sa neuvième victoire consécutive.

Ondrej Palat, Brayden Point, Yanni Gourde, Nikita Kucherov et Vladislav Namestnikov ont tous fait bouger les cordages une fois en plus d'obtenir une aide.

En plus de ses deux buts, Stamkos a aussi récolté une assistance.

Le défenseur Anton Stralman a été l'autre compteur de Tampa Bay.

Aleksander Barkov a été le meilleur dans le camp de la Floride (4-6-1) avec un but et trois passes.

Jonathan Huberdeau, qui a aussi été crédité de deux aides, Aaron Ekblad, Evgenii Dadonov et Jamie McGinn ont également touché la cible pour les Panthers.

James Reimer a donné cinq buts sur 19 tirs avant de céder sa place à Antti Niemi. Ce dernier a bloqué 16 lancers.

Bruins 3, Blue Jackets 4 (TB)

Artemi Panarin et Oliver Bjorkstrand ont touché la cible lors des tirs de barrage et ils ont permis aux Blue Jackets de Columbus de finalement l'emporter 4-3 sur les Bruins de Boston, au Nationwide Arena.

Boone Jenner, David Savard et Tyler Motte avaient permis à Columbus (8-4-0) de se forger une avance de 3-0.

Les Bruins sont cependant revenus en force avec trois buts sans réplique, dont deux en l'espace de 1:21, pour forcer la tenue de la prolongation et de la fusillade.

Video: Columbus laisse les Bruins revenir mais l'emporte

Patrice Bergeron, Torey Krug et Brad Marchand ont été les buteurs des Bruins (4-4-2), qui ont porté à cinq leur série de matchs avec au moins un point. Il s'agissait du 200e but de la carrière de Marchand.

David Pastrnak a participé à tous les buts des Bruins.

Sergei Bobrovsky a fait 27 arrêts sur 30 lancers devant le but de Columbus.

Son vis-à-vis Tuukka Rask a réalisé 27 arrêts.

Les Blue Jackets étaient privés des services de l'attaquant Cam Atkinson, qui a quitté le match de dimanche face aux Blues de St. Louis. La nature de sa blessure n'a toujours pas été dévoilée.

Coyotes 4, Flyers 3 (P)

Alex Goligoski a marqué le but vainqueur avec 15 secondes à faire à la prolongation et les Coyotes de Phoenix ont enfin mérité leur première victoire de la campagne en disposant des Flyers de Philadelphie 4-3, au Wells Fargo Center.

Les Coyotes évitent donc d'établir un nouveau record pour le pire début de saison de l'histoire de la LNH. Ils partagent ce piètre fait d'armes avec les Rangers de New York de 1943-44.

Video: Goligoski procure un premier gain aux Coyotes

Les Coyotes (1-10-1) menaient 3-0 en début de troisième, mais ont vu les Flyers (6-6-0) inscrire trois buts de suite pour créer l'égalité.

Sean Couturier a marqué à 2 :14 du dernier engagement pour faire 3-1. Jordan Weal a ensuite permis aux Flyers de réduire l'écart à un seul but à 19:07 et Couturier a créé l'égalité quelques instants plus tard, alors qu'il restait 16 secondes à jouer.

Les autres marqueurs des Coyotes ont été Jordan Martinook, Christin Dvorak et Brendan Perlini.

Acquis des Devils du New Jersey en retour d'un choix de cinquième ronde en 2018, samedi, Scott Wedgewood a repoussé 28 lancers pour signer la victoire.

Brian Elliott a fait face à 34 lancers devant le filet des Flyers, qui évoluaient sans les services du défenseur Shayne Gostisbehere, blessé au haut du corps.

Kings 2, Blues 4

Vladimir Tarasenko et Jaden Schwartz ont chacun marqué et obtenu une passe lors du triomphe de 4-2 des Blues de St. Louis aux dépens des Kings de Los Angeles, au Scottrade Center.

Les Blues (10-2-1) demeurent la seule équipe invaincue à domicile dans la LNH cette saison (5-0-0). Ils ont remporté un quatrième match de suite.

Video: Tarasenko et Schwartz s'occupent des Kings

St. Louis a aussi égalé un record d'équipe pour les victoires en octobre avec dix.

Carl Gunnarsson et Vladimir Sobotka ont aussi fait scintiller la lumière rouge pour les Blues.

Dustin Brown et Tanner Pearson ont marqué les buts de Los Angeles (9-2-1), qui a vu sa série de trois gains prendre fin.

À son 700e match dans la LNH, Drew Doughty a été crédité d'une passe. En carrière, Doughty a enregistré 95 buts et amassé 276 aides.

Jake Allen a bien fait devant le filet des vainqueurs avec 26 arrêts.

Son opposant Jonathan Quick a fait face à 29 lancers.

Stars 2, Canucks 1 (P)

Alexander Radulov a touché la cible en prolongation pour procurer aux Stars de Dallas un gain de 2-1 sur les Canucks de Vancouver au Rogers Arena.

Radulov récoltait ainsi un deuxième point dans le match, lui qui avait préparé le filet de Tyler Seguin en deuxième période.

Video: Le but de Radulov donne la victoire aux Stars

Les Stars (7-5-0) ont ainsi mis fin à une séquence de quatre gains de suite des Canucks (6-3-2). Dallas a véritablement le numéro de Vancouver depuis quelques années, avec une fiche de 13-0-1 au cours des 14 derniers duels entre les deux équipes.

Sam Gagner, avec son premier dans l'uniforme des Canucks, a été l'unique buteur de Vancouver, tandis que le gardien Jacob Markstrom a réalisé 27 arrêts.

Ben Bishop a repoussé 38 rondelles devant le but des Stars.

Maple Leafs 2, Sharks 3

Tim Heed, Joe Pavelski et Joel Ward ont trouvé le fond du filet, et les Sharks de San Jose ont vaincu les Maple Leafs de Toronto 3-2 pour ainsi gâcher le retour de l'attaquant Patrick Marleau au SAP Center.

Marleau, qui a passé 20 saisons avec les Sharks, a été honoré au cours d'une cérémonie d'avant match et a reçu une longue ovation de la part des spectateurs présents.

Auston Matthews et Nazem Kadri ont assuré la réplique pour les Maple Leafs (7-5-0), qui subissaient un 10e revers de suite contre San Jose (6-5-0). 

Video: Les Sharks gâchent le retour de Marleau

En préparant le but de Pavelski, Joe Thornton s'est approché à un point du plateau des 1400 en carrière, ce qui lui permet de devancer Jari Kurri et de s'emparer seul du 20e rang des pointeurs de l'histoire de la LNH.

Frederik Andersen a terminé sa soirée de travail avec 36 arrêts devant la cage de Toronto. Son vis-à-vis Martin Jones a résisté à 16 tirs.

En voir plus