Skip to main content

Tortorella: les cas de Panarin et Bobrovsky ne dérangeront pas Columbus

L'entraîneur affirme qu'il fera en sorte que l'incertitude qui entoure les prochains contrats des deux joueurs ne devienne pas une distraction

par LNH.com @LNH_FR

John Tortorella affirme que l'incertitude entourant l'avenir de l'attaquant Artemi Panarin et du gardien Sergei Bobrovsky n'aura pas d'incidence négative sur les Blue Jackets de Columbus cette saison.

« Ce n'est pas le cas. Ça ne peut pas être le cas. Ça ne sera pas le cas », a martelé l'entraîneur de 60 ans dans une entrevue publiée par The Athletic samedi. « C'est une situation connue. Vous, les journalistes, devez en parler. L'une de mes principales tâches cette saison sera de gérer cette situation. Est-ce que nous souhaitons que ça devienne une distraction? Allons-nous être en mesure de gérer ça dans le vestiaire, ou allons-nous laisser ça devenir une distraction? Je devrai gérer ça comme entraîneur. Ce sont toutefois des choses qui arrivent. Nous ne sommes pas la seule équipe qui se trouve dans une situation comme celle-là. »
 

Panarin et Bobrovsky peuvent tous deux devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet 2019, et des rumeurs persistantes ont fait état que Panarin n'allait pas signer d'entente à long terme avec les Blue Jackets et qu'il pourrait être échangé.

Tortorella assure qu'il n'est pas en colère contre Panarin.

« Je suis déçu qu'il y ait des rumeurs par rapport au fait qu'il pourrait partir, a-t-il expliqué. Je ne vais toutefois pas le diriger d'une manière différente. Il sera envoyé sur la glace dans toutes les situations où je vais pouvoir l'envoyer, car il nous donne de très bonnes chances de gagner des matchs. »

Panarin a établi des sommets en carrière au chapitre des mentions d'aide (55) et des points (82) la saison dernière, sa troisième dans la LNH et sa première à Columbus après avoir été acquis des Blackhawks de Chicago le 23 juin 2017. L'attaquant de 26 ans et Bobrovsky, qui aura 30 ans le 20 septembre, sont tous deux devenus admissibles à une prolongation de contrat le 1er juillet, mais Panarin a informé les Blue Jackets qu'il ne voulait pas signer d'entente à long terme avec eux. 

« L'important est de savoir s'il veut passer les huit prochaines années à Columbus », a noté son agent, Daniel Milstein, dans des propos rapportés par The Athletic au début du mois de juillet. « C'est la seule chose qui compte en ce moment. S'il s'agissait d'une entente de deux ans, nous l'aurions probablement déjà signée. Mais il ne s'agit pas d'un contrat de deux ans. Ce sera une entente à long terme, de sept ou huit ans. »

Le 19 juillet, Milstein a confié au site Web que Panarin n'allait pas négocier un nouveau contrat à partir du moment où le camp d'entraînement va s'amorcer le 13 septembre

Tortorella, qui montre un dossier de 129-87-23 au cours de ses trois saisons avec les Blue Jackets, écoule aussi la dernière année de son contrat, mais serait sur le point de conclure une prolongation de contrat.

« Nous travaillons encore là-dessus. Nous discutons encore », a admis Tortorella, qui a signé une prolongation de contrat d'un an le 31 juillet 2017.

Tweet from @Aportzline: ICYMI, The Athletic: John Tortorella Q&A: #CBJ coach on Artemi Panarin/Sergei Bobrovsky status, his summer blow-up at Penguins, Brandon Dubinsky���s crossroads, the Capitals��� Cup ��� and a great story involving Barry Trotz #ALLCaps #Isles #Pens https://t.co/44EtSk2y0R pic.twitter.com/Fy5fDg0hq2
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.