Skip to main content

Tomas Vokoun encourage « secrètement » les Predators contre les Penguins

L'ancien gardien de Nashville et Pittsburgh espère que son ancien coéquipier Pekka Rinne pourra rebondir dans le match no 3 de la Finale de la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

NASHVILLE - Tomas Vokoun a regardé la Finale de la Coupe Stanley entre les Predators de Nashville et les Penguins de Pittsburgh avec beaucoup d'intérêt et une loyauté chancelante. 

Vokoun, un gardien qui a fait partie de l'édition originale des Predators, a évolué à Nashville pendant huit saisons après avoir été réclamé des Canadiens de Montréal au repêchage d'expansion 1998 de la LNH. Il a vécu plusieurs des premières difficultés et des premiers triomphes de l'organisation, dont la première participation de l'équipe aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 2004. Il a conclu sa carrière de 15 saisons dans la LNH avec les Penguins en 2012-13 avant de prendre sa retraite la saison suivante en raison de caillots sanguins.

Les Penguins mènent cette séries quatre de sept 2-0 à l'aube du match no 3 au Bridgestone Arena samedi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC, SN), et Vokoun, âgé de 40 ans, ressent des émotions mitigées.

« J'espère secrètement que Nashville l'emporte », a avoué Vokoun au cours d'une entrevue téléphonique depuis la Floride. « D'un autre côté, je ne serai pas fâché si Pittsburgh gagne. Je suis heureux que ces deux équipes s'affrontent en Finale. Je crois que le hockey en sort gagnant. Ce sont deux équipes talentueuses qui jouent à un rythme élevé, et c'est plaisant à regarder. »

Vokoun, qui a également évolué pour les Canadiens, les Panthers de la Floride et les Capitals de Washington, a affirmé que Nashville et Pittsburgh étaient ses deux endroits préférés parmi ceux où il a joué. 
 
« Pittsburgh ressemble beaucoup à Nashville, sauf que la ville se trouve plus au nord et qu'il y fait plus froid, a-t-il noté. Mais les communautés et les gens sont similaires. »

Le passage de Vokoun à Pittsburgh est plus récent, alors il connaît davantage de joueurs de l'édition actuelle des Penguins, et il est demeuré en contact avec le gardien Marc-Andre Fleury. Les seuls membres des Predators avec lesquels il a joué à Nashville sont le gardien Pekka Rinne et le centre Vernon Fiddler. Il a également côtoyé l'ailier droit des Predators James Neal à Pittsburgh.

Mais Vokoun possède un lien plus fort envers les Predators, et il est retourné à Nashville pour un match de saison régulière en février. Bien qu'il n'ait pas complètement exclu l'idée d'assister à un match de la Finale de la Coupe Stanley, il s'est contenté de regarder les matchs des séries à la télévision.

Puisqu'il a joué un rôle dans la croissance des Predators, il est enthousiasmé par les foules bruyantes qui se regroupent à l'intérieur et à l'extérieur du Bridgestone Arena, et par la manière dont la ville a embrassé l'équipe.

« J'ai passé, selon les standards de la LNH, beaucoup de temps ici, alors je ressens une certaine fierté de voir où l'organisation en est aujourd'hui, et de la croissance du hockey au Tennessee, a-t-il indiqué. Ce fut un long parcours, et il y a assurément eu des hauts et des bas. Il y a eu des moments où j'ai douté que l'équipe reste là, mais on voit maintenant que l'endroit était bien choisi et qu'ils comptent maintenant sur beaucoup de soutien. Ils misent aujourd'hui sur un meilleur soutien que dans certains marchés traditionnels, et ce n'est pas seulement parce qu'ils ont atteint la Finale cette année.

« Ils possèdent une bonne équipe depuis un bon moment et ils ont connu beaucoup de succès. »

Les 383 matchs et 161 victoires de Vokoun à Nashville lui procurent le deuxième rang dans l'histoire des Predators derrière les 508 matchs et 269 victoires de Rinne. Rinne, sélectionné par les Predators en huitième ronde (258e au total) au repêchage 2004 de la LNH, a disputé deux matchs dans la LNH avant le départ de Vokoun au terme de la saison 2006-07. 

Les deux gardiens ont toutefois passé beaucoup de temps ensemble au cours de la saison où Rinne était à Nashville alors qu'il se remettait d'une opération à l'épaule. 

Vokoun sympathise avec Rinne après l'avoir vu accorder 36 tirs au cours des deux premiers matchs de la Finale de la Coupe Stanley. Rinne a été retiré du match no 2, une défaite de 4-1, lui qui avait auparavant cédé quatre fois sur 11 tirs, dont sur le premier tir des Penguins en 37 minutes en provenance du bâton de l'attaquant des Penguins Jake Guentzel, ce qui s'est révélé être le but gagnant dans une défaite de 5-3 dans le match no 1 lundi.

« Vous êtes devant votre filet et vous attendez un lancer pendant 37 minutes, et il s'agissait d'un très bon lancer, a souligné Vokoun. Vous paraissez mal, mais ce sont les parties les plus difficiles pour un gardien. Je ne le blâme pas pour ça. Et [le match no 2] a été très similaire. En tant que gardien, vous faites partie de l'équipe, mais vous jouez votre propre match, et les circonstances ont parfois un rôle à jouer. 

« Malgré cela, le moment est crucial pour lui. Il doit élever son jeu d'un cran et fermer la porte. »

Avant que Matt Murray remplace Fleury comme partant des Penguins pour le match no 4 de la finale de l'Association de l'Est contre les Sénateurs d'Ottawa, Fleury a mentionné que Vokoun lui avait prodigué un conseil secret pour placer un mauvais match derrière lui. Vokoun, qui agit comme entraîneur à la South Florida Hockey Academy à Coral Springs, n'a pas voulu révéler quel était ce conseil, mais il a mentionné que la clé pour tous les gardiens est de trouver une manière de relaxer.

« Il doit se regarder dans le miroir et se demander : "Est-ce que j'ai fait des erreurs? Probablement. OK, comment puis-je les corriger?", a évoqué Vokoun en parlant de Rinne. Il ne peut toutefois pas s'attarder à la malchance dont il est victime, car cela va le gruger. Si vous amorcez un match en vous disant : "Que se passera-t-il si la même chose se produit pendant la rencontre?", vous ne pouvez pas bien jouer. Vous commencez alors à vous concentrer sur des choses que vous ne contrôlez pas, et cela vous mènera à votre perte en tant que gardien. »

En voir plus