Skip to main content

Tomas Tatar évite le désastre pour le CH

Les Canadiens défont les Golden Knights 5-4 après avoir laissé filer deux avances

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal peuvent partir en pause sur un souvenir heureux, vainqueurs des Golden Knights de Vegas 5-4 aux tirs de barrage au Centre Bell, samedi. 

Mais la soirée a failli virer au cauchemar, les Golden Knights comblant un retard de deux buts dans les dernières minutes du troisième vingt afin de provoquer la prolongation.

« Ça n'a peut-être pas été beau, mais ç'a quand même été enlevant pour nos partisans. Nous avons obtenu les deux points. Nous allons les accepter et partir en vacances », a lancé l'entraîneur Claude Julien.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 18 janvier | Un point, c'est mieux que rien

Tomas Tatar a tranché le débat au quatrième tour de la séance des tirs, en marquant un but de toute beauté.

« J'avais remarqué qu'il (Fleury) tente souvent d'étirer le bâton, a confié Tatar. J'avais comme mon idée en tête avant de m'élancer et je n'allais pas la modifier en cours de route, peu importe qu'il tente le coup. »

Nick Cousins a sonné la charge pour les gagnants avec deux filets, ses sixième et septième de la campagne. Ilya Kovalchuk, son septième, et Joel Armia ont été leurs autres contributeurs. Pour Kovalchuk, c'était un premier but à Montréal depuis le 6 février 2011, soit à l'époque où il portait les couleurs des Devils du New Jersey. Dale Weise a récolté deux passes.

Jonathan Marchessault, son 16e de la saison, Paul Stastny, son 14e, Max Pacioretty, 21e, et Reilly Smith, 20e, ont fourni la réplique des Golden Knights (25-19-7), qui ont subi un premier revers en deux matchs depuis l'arrivée de Peter DeBoer à la barre en remplacement de Gerard Gallant. Shea Theodore a amassé deux aides. Stastny a quitté pendant la prolongation, atteint au visage par la rondelle.

Carey Price a remporté son duel face à Marc-André Fleury, qui a été sensationnel en prolongation. Auteur d'une autre solide performance, Price a effectué 31 arrêts. Fleury a stoppé 28 tirs.

Le CH (21-20-7) peut décrocher du hockey en profitant d'une pause obligatoire de cinq jours, juxtaposée à la pause du Match des étoiles. Il sera de retour en action le 27 janvier. Pour l'occasion, les Capitals de Washington débarqueront en ville, et ce sera sans leur tsar Alex Ovechkin puisque ce dernier a décidé de faire l'impasse sur le Match des étoiles à St. Louis.

Video: Le Tricolore résiste aux Knights et l'emporte 5 à 4


En deux temps

Les 40 premières minutes de jeu se sont jouées en deux temps. Les Canadiens ont d'abord pris les devants par trois buts en première période, avant que les Golden Knights ne ramènent ensuite le score à 3-2 au deuxième vingt.

Cousins a déjoué Fleury à l'aide d'une feinte à 5:51. Le défenseur Nicolas Hague a failli sauver la mise, mais il a été incapable d'empêcher la rondelle de glisser au-delà de la ligne rouge du but.

Kovalchuk a doublé l'avance à 12:33 en enfonçant son deuxième retour de tir dans le filet, à la suite du lancer initial de Phillip Danault.

Armia a été crédité du troisième but, à 18:05. Le lancer, de Kulak en provenance de la ligne bleue, a été involontairement dévié par Theodore, avant d'être effleuré par le Finlandais.

« Notre exécution a fait défaut en première période, a commenté DeBoer. Nous avons eu de bonnes chances, mais ils ont saisi leurs chances contrairement à nous. Je n'estime pas que nous méritions d'être en retard 3-0. La bonne nouvelle, c'est que nous avons fait face à cette adversité de la bonne façon. »

Les visiteurs ont fait de bons ajustements, tout en déployant plus de combativité. Marchessault les a inscrits à la marque à 9:08, complétant la passe de Reilly Smith de derrière le filet.

L'acharnement de Stastny devant Price, à 14:47, allait mettre la table pour une troisième période intrigante.

À la recherche du but égalisateur, les Golden Knights ont pris des risques à mesure que les minutes s'égrenaient.

Ç'a pavé la voie à quelques descentes en surnombre du Tricolore. Celle que Cousins a concrétisée avec Weise, à 9:40, lui a permis de respirer plus d'aise.

Mais Pacioretty a rendu les choses intéressantes à 1:58 de la fin, au moment où on attaquait déjà à six joueurs. Et Smith a créé l'égalité avec 7,5 secondes à jouer, toujours sans Fleury devant le filet.

En surtemps, les Canadiens ont obtenu les meilleures occasions d'en finir, mais Fleury a multiplié les acrobaties. Il a réalisé un arrêt spectaculaire en se projetant sur la glace, tout en levant les jambières en l'air, face à Kovalchuk qui a pu s'amener devant lui.

« Un arrêt comme j'ai vu Martin Brodeur en faire dans le temps », a lancé Kovalchuk en souriant.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.