Skip to main content

Tom Rowe nommé entraîneur par intérim des Panthers

Le directeur général affirme que l'inconstance et des divergences philosophiques ont mené au congédiement de Gerard Gallant

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Des attentes élevées et un premier quart de saison marqué par l'inconstance ont mené à un changement d'entraîneur chez les Panthers de la Floride.

Tom Rowe, qui en est à sa première saison comme directeur général des Panthers, a été officiellement nommé entraîneur par intérim pour le reste de la saison lundi, après que Gerard Gallant eut été congédié après la défaite de la Floride 3-2 contre les Hurricanes de la Caroline dimanche. L'entraîneur adjoint Mike Kelly a également été congédié.

Rowe a affirmé qu'il allait se concentrer sur son travail d'entraîneur et qu'il allait remettre ses responsabilités de directeur général au président des opérations hockey Dale Tallon, ainsi qu'aux directeurs généraux adjoints Eric Joyce et Steve Werier.

Gallant était l'entraîneur des Panthers depuis le début de la saison 2014-15 et a conservé une fiche de 96-65-25, avec notamment un dossier de 47-26-9 la saison dernière, alors qu'il a été finaliste au trophée Jack Adams après avoir mené les Panthers au titre de la section Atlantique avec 103 points.

La Floride montre un dossier de 11-10-1 après 22 matchs cette saison.
 
« La priorité aujourd'hui, et elle sera la même chaque jour, est de participer aux séries éliminatoires, a déclaré Rowe lundi. Ce que nous ferons par la suite, nous nous en soucierons pendant la saison morte. Il y a simplement eu trop d'inconstance. Je ne dis pas que c'était de la faute de Gerard. La faute retombait sur nous tous. Elle retombait sur moi. Elle retombait sur les joueurs. Elle retombait sur les autres entraîneurs. En fin de compte, nous devons simplement remettre cette équipe sur les rails. Nous pensons que nous misons sur une très bonne équipe, mais il y a quelques éléments qui doivent être modifiés, et être modifiés rapidement. »

Rowe a été nommé directeur général des Panthers en mai. Mais son expérience se situe surtout derrière le banc.

Rowe a dirigé l'équipe-école de la Floride dans la Ligue américaine de hockey pendant deux saisons et demie avant de devenir le directeur général associé des Panthers en janvier. Il a passé la saison 2012-13 comme entraîneur du Yaroslavl Lokomotiv en Russie dans la Ligue continentale de hockey après avoir été entraîneur adjoint des Hurricanes entre 2008 et 2011.

Le président et chef de la direction des Panthers Matthew Caldwell a affirmé que Rowe était le seul choix pour remplacer Gallant.

« Aucune autre option n'a été considérée », a confirmé Caldwell.

Caldwell a ajouté que le personnel de direction des Panthers, incluant Tallon, Joyce et Werier, s'est réuni après 20 rencontres et a décidé qu'il n'aimait pas la direction que prenait l'équipe cette saison.

Rowe a expliqué que le plan original était de garder Gallant en poste jusqu'à la fin de l'actuel voyage de six rencontres de la Floride, qui se poursuivra contre les Blackhawks de Chicago mardi (20 h 30 (HE); CSN-CH, FS-F, NHL.TV), mais que la défaite subie en Caroline dimanche avait précipité la décision du propriétaire Vincent Viola de congédier Gallant.

Les Panthers ont perdu après avoir accordé trois buts et avoir été dominés 13-7 dans la colonne des tirs en deuxième période contre les Hurricanes.

Viola et Rowe ont informé Gallant et Kelly de la décision.

« Après notre effondrement en deuxième période [dimanche] soir, la décision a été prise plus rapidement que prévu », a noté Rowe.

Rowe a raconté avoir rencontré les joueurs dimanche soir. Il a rencontré les entraîneurs adjoints Scott Allen, Dave Barr et Robb Tallas lundi matin et prévoyait rencontrer les membres du groupe de leadership de la Floride, formé notamment par le capitaine Derek MacKenzie et les capitaines adjoints Aaron Ekblad et Jussi Jokinen, lundi après-midi.

Les Panthers profitaient d'une journée de congé à Chicago lundi. Rowe a déclaré qu'il allait organiser une rencontre avec toute l'équipe mardi avant le match contre les Blackhawks.

« Je dois expliquer quel est notre plan et de quelle manière nous allons faire les choses différemment, a poursuivi Rowe. La raison pour laquelle les joueurs adoraient Gerard, c'est parce qu'il les traitait avec respect, il faisait en sorte qu'ils étaient imputables. Je ne suis pas vraiment différent à cet égard. Je pense que tout le monde souhaite être traité avec respect, et lorsque vous traitez les gens avec respect, il vous respecte en retour. C'est ainsi que nous allons agir à titre de personnel d'entraîneurs, et c'est ce que nous voulons faire à l'avenir. »

Rowe a admis qu'il y avait une différence de philosophie entre la direction et Gallant sur la manière dont les Panthers étaient bâtis pour jouer, ainsi que sur la manière dont les dirigeants croyaient que l'équipe devait jouer. Rowe a indiqué que cette division avait joué un rôle dans la décision de congédier Gallant.

Les mouvements de personnel effectué par les Panthers l'été dernier illustrent cette division. Ils ont mis sous contrat des défenseurs mobiles en Keith Yandle et Jason Demers et ont échangé Dmitry Kulikov et Erik Gudbranson, qui sont deux défenseurs plus robustes du genre que Gallant souhaite avoir dans sa formation.

« Nous voulions développer et bâtir une équipe rapide, qui pouvait faire bouger la rondelle rapidement, attaquer le filet adverse et appliquer de la pression sur la rondelle dans les trois zones, a expliqué Rowe. Gerard et moi en avions parlé, et il a mentionné qu'il souhaitait miser sur des joueurs plus imposants, et nous avons décidé d'aller dans une direction différente.

« Étions-nous d'accord chaque jour? Non, pas de ce côté. La meilleure manière de l'expliquer est de dire que nos philosophies étaient différentes, et que cela a joué un rôle dans notre décision. »

Les Panthers ont aussi été une équipe inconstante au cours du premier quart de la dernière saison, alors qu'ils affichaient un dossier de 9-9-4 après 22 parties. Ils se sont regroupés pour conserver une fiche de 38-17-5 à leurs 60 dernières parties, mais cela a eu comme effet de faire augmenter les attentes pour cette saison.

Ces attentes n'ont pas diminué simplement parce que les blessures ont privé les Panthers des attaquants de ses trois premiers trios Jonathan Huberdeau (tendon d'Achille), Nick Bjugstad (main) et Juissi Jokinen (genou).

Huberdeau n'a pas encore joué cette saison. Bjugstad a raté les 19 premiers matchs. Jokinen s'est absenté pendant 10 matchs en raison d'une blessure, dont neuf de suite entre le 22 octobre et le 7 novembre. Le défenseur Alex Petrovic a également raté sept rencontres de suite en raison d'une blessure au bas du corps.

« Lorsque vous obtenez 103 points, vous vous attendez à ce que l'équipe conserve le même rythme, a souligné Tallon. C'est probablement ce qui a provoqué ce changement. »

Rowe a opiné qu'il croyait que les Panthers devaient s'améliorer en zone défensive et qu'ils devaient faire mieux sur leurs unités spéciales.

La Floride occupe le 21e rang de la LNH en avantage numérique avec un rendement de 14,7 pour cent, et le 19e rang en infériorité numérique à 81,3 pour cent. La saison dernière, les Panthers ont pris le 23e rang en avantage numérique (16,9 pour cent) et le 24e rang en infériorité numérique (79,5 pour cent).

Les Panthers se sont inclinés en six parties contre les Islanders de New York en première ronde des séries éliminatoires de l'Association de l'Est la saison dernière, en partie en raison du travail des unités spéciales. Leur jeu de puissance a affiché un rendement de 2-en-15 (13,3 pour cent) et leur infériorité numérique un rendement de 16-en-21 (76,2 pour cent).

« Nous avions le sentiment d'avoir très bien joué contre les Islanders, mais l'avantage numérique n'a pas été en mesure d'exécuter au niveau dont nous avions besoin, a avancé Rowe. Alors cette facette du jeu et la couverture en territoire défensif sont deux choses que nous allons réviser en détail et tenter d'améliorer. Nous devons également jouer à un rythme plus soutenu.
 
« Cette équipe est bâtie sur la vitesse et le talent. C'est ainsi que la Ligue nationale de hockey fonctionne. Tout ce que vous avez à faire est de regarder la manière dont Pittsburgh a joué l'an dernier, la manière dont ils attaquaient la rondelle et la manière dont il rendait chaque étape difficile pour leurs adversaires en leur appliquant de la pression. C'est ainsi que nous voulons jouer. C'est une manière plaisante de jouer. Les joueurs aiment jouer de cette manière. C'est ce que les partisans veulent regarder. »

 

En voir plus