Skip to main content

Tolvanen se sent mieux préparé pour la LNH

Son court séjour à Nashville la saison dernière lui a fait comprendre ce qu'il fallait pour se tailler un poste dans la grande ligue

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE -- Eeli Tolvanen a connu du succès à presque tous les niveaux.

La prochaine étape pour le meilleur espoir des Predators de Nashville est de prouver qu'il peut le faire dans la LNH à compter du camp d'entraînement en septembre prochain.

L'attaquant de 19 ans a été sélectionné en première ronde (no 30) lors du repêchage 2017. En s'alignant avec le Jokerit dans la KHL la saison dernière, il a établi des records au chapitre des buts (19) et des points (36) pour un joueur de moins de 19 ans, surpassant la marque établie par Evgeny Kuznetsov en 2010-11 (17 buts et 32 points).

Tolvanen a récolté six points (un but, cinq aides) en six matchs pour la Finlande au Championnat mondial junior et a mené son pays avec neuf points (trois buts, six aides) aux Jeux olympiques de PyeongChang en 2018.

Il a participé à son premier match dans la LNH face aux Sabres de Buffalo le 31 mars et a décoché trois tirs au but en autant de matchs.

À LIRE : Ylonen veut marcher dans les traces de son père | Tkachuk n'est pas pressé de jouer dans la LNH | Hughes croit qu'il peut jouer pour les Canucks en 2018-19 | Merkley est destiné à bel avenir avec les Sharks

Tolvanen avoue avoir réalisé assez rapidement qu'il allait devoir s'adapter à la vitesse et au jeu physique de la LNH.

« C'est beaucoup plus vite et beaucoup plus physique que la KHL, a-t-il indiqué. Il faut que tu sois prêt chaque fois que tu touches à la rondelle. Si tu fais une erreur, tu vas payer pour. »

Même s'il a été blanchi en trois matchs, il a pris ses aises avec les Predators et est demeuré avec l'équipe jusqu'à son élimination en sept matchs aux mains des Jets de Winnipeg au deuxième tour. Il espère que cette expérience lui permettra de se tailler une place avec l'équipe en septembre.

« Les premiers matchs étaient assez difficiles, a-t-il dit. J'étais habitué de jouer sur une patinoire olympique et ç'a été dur de m'habituer aux plus petites patinoires. C'était important pour moi de vivre ces premiers matchs pour avoir une idée du rythme.

« Maintenant, je sais que je dois être plus fort, plus gros et plus rapide pour être prêt quand le camp d'entraînement se mettra en marche. »

Tolvanen a été laissé de côté pour les 13 matchs de séries des Predators, mais ça ne l'a pas empêché d'ajouter à son bagage d'expérience.

« J'ai appris beaucoup des vétérans, a relaté Tolvanen. Tu dois t'amuser et donner le meilleur de toi. Je pense que ce sera plus facile pour moi de revenir et de connaître l'équipe et les entraîneurs au retour de l'été. »

Les Predators n'ont à peu près jamais misé sur un attaquant aussi prometteur à un jeune âge, mais ils croient que Tolvanen est en mesure de gérer les attentes.

« Son rendement des dernières années fait en sorte que les attentes envers lui sont plus grandes, a indiqué le directeur général adjoint et directeur du recrutement Jeff Kealty. Mais il est talentueux, je crois qu'il sera en mesure de bien gérer ça. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.