Skip to main content

Tocchet de retour avec les Coyotes après le décès de sa mère

L'entraîneur de l'Arizona partage des souvenirs après s'être absenté

par Craig Morgan / Correspondant NHL.com

SCOTTSDALE, Arizona - L'entraîneur des Coyotes de l'Arizona Rick Tocchet a affirmé que sa mère, Norma, avait une confiance inébranlable envers les habiletés et le caractère de son fils durant les 18 saisons qu'il a jouées dans la LNH.

« Je ne méritais jamais une punition. Je n'avais jamais un mauvais match. C'était toujours la faute de l'entraîneur », a raconté Tocchet jeudi. « Je ne pouvais rien faire de mal. À ses yeux, j'étais une combinaison de [Wayne] Gretzky et [Mario] Lemieux. »

La mère de Tocchet est décédée d'un cancer du cerveau à l'âge de 93 ans à Markham en Ontario, mercredi. Tocchet s'est absenté lundi pour être à ses côtés, en compagnie de ses frères Andy et Dan ainsi que d'autres membres de sa famille. Son adjoint John MacLean a dirigé les Coyotes en son absence.

Tocchet a retrouvé les Coyotes lors de leur entraînement matinal et il sera derrière le banc lorsqu'ils affronteront les Predators de Nashville au Gila River Arena jeudi (22 h HE, FS-A PLUS, FS-TN, NHL.TV).

« Je suis un gars routinier, s'est décrit Tocchet. C'est ce que ma mère voudrait de toute façon. C'est drôle. Tu t'absentes pendant deux jours et tu t'ennuies des gars. »

Tocchet a décrit sa mère comme une grande partisane de hockey.

« Elle a probablement regardé plus de hockey que nous tous ensemble, a-t-il dit. Le dernier match qu'elle a vu remonte à environ deux mois. Je le sais, car elle posait beaucoup de questions sur le hockey et j'ai su qu'il se passait quelque chose lorsqu'elle a cessé de le faire. »

Tocchet a mentionné que le plus beau souvenir de sa mère remonte à son temps dans le hockey junior, alors qu'il jouait sous les ordres de Terry Crisp pour Sault Ste. Marie dans la Ligue de hockey de l'Ontario de 1981 à 1984.

« Elle avait l'habitude de faire des sandwichs au veau pour toute l'équipe, a relaté Tocchet. Ça me donnait du temps en avantage numérique. C'est ce que Terry Crisp disait toujours. Elle attendait à l'extérieur de l'autobus avec des sandwichs au veau et une bouteille de vin pour Terry Crisp. Comme par hasard, j'étais sur l'avantage numérique le jour suivant. »

Tocchet a affirmé qu'il parlait à sa mère au moins une fois par jour jusqu'à il y a deux mois, quand son état de santé a commencé à dégringoler.

« Je suis un fils à maman, a avoué Tocchet. Elle a eu une belle vie. Elle a été impliquée avec nous. »

Les Coyotes, qui montrent un dossier de 23-35-11 à la première saison de Tocchet derrière le banc, ont cinq victoires à leurs sept derniers matchs (5-1-1) et 11 gains depuis 16 parties (11-3-2). Ils ont été mathématiquement éliminés de la course aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mercredi.

Tocchet, qui a remporté la Coupe Stanley en tant qu'entraîneur adjoint avec les Penguins de Pittsburgh en 2016 et 2017, a été nommé entraîneur-chef des Coyotes le 11 juillet. Il a joué trois saisons avec les Coyotes (1997 à 2000) au cours de sa carrière de 18 saisons dans la LNH.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.