Skip to main content

Tkachuk n'est pas pressé de jouer dans la LNH

L'espoir des Sénateurs prendra une décision quand ce sera le temps

par Callum Fraser / Correspondant LNH.com

Brady Tkachuk vit l'expérience de la LNH depuis sa tendre enfance.

De ses premiers coups de patin à sa sélection au quatrième rang lors du dernier repêchage de la LNH, l'attaquant de 18 ans n'a pas eu besoin de regarder bien loin pour obtenir des conseils.

Il y a bien sûr son père Keith Tkachuk, qui a marqué 538 buts en 1201 matchs dans la LNH et pris part à cinq matchs des étoiles.

« Je me suis inspiré de mon père dans quelques aspects, a dit Tkachuk au camp de développement des Sénateurs. Je crois que je suis aussi acharné que lui. Je n'ai peur de personne. »

Son frère est aussi loin d'être peureux. Matthew a disputé 144 matchs avec les Flames jusqu'à maintenant et est reconnu comme une peste capable d'entrer dans la tête de n'importe quel joueur.

Le plus jeune des deux frères l'a d'ailleurs appris à ses dépens. Matthew et lui se sont tous les deux poussés pour atteindre la LNH.

À LIRE : Hughes croit qu'il peut jouer pour les Canucks en 2018-19 | Merkley est destiné à bel avenir avec les Sharks | Fortier espère développer ses aptitudes avec le Lightning | Bouchard pourrait répondre à un besoin chez les Oilers

« Je ne dirais pas que nous avions des conflits, mais nous étions toujours en compétition et nous voulions toujours gagner, a dit Tkachuk, qui vit et s'entraîne avec son frère durant la saison morte. Il est plus vieux que moi et il ne me laissait pas de répit. Il m'a fait travailler pour que je me rende où je suis présentement. »

Tkachuk (6 pieds 3 pouces, 196 livres) a d'ailleurs blagué en disant que Matthew était devenu jaloux lorsqu'il l'a dépassé de quelques centimètres, il y a un an. Leur relation n'en a pas souffert longtemps.

« Je ne dirais pas que nous avions une rivalité en grandissant, a-t-il expliqué. C'est mon plus grand fan et je suis le sien. »

Si Tkachuk réussit à se tailler un poste avec les Sénateurs au camp d'entraînement, le premier affrontement entre les deux frères aurait lieu le 24 février à Ottawa. Brady ne vise toutefois pas la LNH à tout prix. Il pense plus à long terme.

« Je veux une carrière de plus de 20 ans, une très longue carrière, a-t-il commenté. Peu importe ce qui se passe, je vais aborder les choses au jour le jour et tenter de m'améliorer chaque jour. Je ne suis pas pressé de prendre ma décision.

« Quand je devrai en prendre une, je vais discuter avec ma famille, mon conseiller et les Sénateurs, évidemment. Mais je ne suis pas pressé. »

Tkachuk a récolté 31 points (huit buts, 23 aides) en 40 matchs avec l'Université de Boston la saison dernière. Il se décrit comme un attaquant puissant et habile et a indiqué qu'il souhaitait améliorer sa vitesse et son maniement de rondelle au cours de l'été.

« Mon objectif, c'est d'être prêt à jouer au mois de septembre, a-t-il commenté. Si je suis ici ou à Boston, je veux m'assurer d'être au sommet de ma forme. Au bout du compte, si je ne suis pas prêt pour la LNH, ce sera une autre saison de développement. La courbe d'apprentissage est longue. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.