Skip to main content

T.J. Oshie a le couteau entre les dents

L'attaquant des Capitals connaît d'excellentes séries dans l'ombre d'Ovechkin et de Kuznetsov

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LAS VEGAS -- Derrière le style flamboyant d'Alex Ovechkin et les succès retentissants d'Evgeny Kuznetsov, T.J. Oshie connaît de grands moments dans un certain anonymat.

Mais l'attaquant n'échangerait ça contre rien au monde.

Il s'amuse plus qu'il ne l'a jamais fait et il pourrait soulever la Coupe Stanley pour la première fois de sa carrière, jeudi, alors que les Capitals tenteront de mettre fin à l'impressionnant parcours des Golden Knights lors du cinquième match de la Finale (20h HE; TVAS, CBC, SN).

« J'essaie seulement de faire mon travail et de faire la différence autant que je peux, a dit Oshie. De présence en présence, peu importe l'ampleur de la tâche, je veux faire le travail. »

Il n'y a aucun doute, il l'a accompli au dernier match. Oshie a donné le ton en ouvrant la marque alors que les Golden Knights semblaient en plein contrôle et il a récolté deux mentions d'aide pour aider les Capitals à l'emporter 6-2. 

Ce n'est pas comme si les Capitals manquaient de punch offensif, mais ça ne peut pas nuire de compter sur un joueur de la trempe d'Oshie derrière de gros canons comme Ovechkin, Kuznetsov et Nicklas Backstrom. 

L'attaquant de 31 ans totalise huit buts et 13 mentions d'aide en 23 rencontres jusqu'ici en séries. Avant d'être acquis par les Capitals avant la saison 2015-16, Oshie n'avait jamais réellement eu l'occasion de briller au printemps - ceux des Blues de St. Louis se terminent habituellement tôt. 

Video: VGK@WSH, #4: Oshie y va du patin pour faire 1-0

« T.J. est un gars qui travaille vraiment fort et qui a une bonne influence sur le reste de l'équipe », a déclaré David Perron, son ancien coéquipier chez les Blues maintenant chez les Golden Knights.

« J'ai joué plusieurs saisons avec lui, souvent sur le même trio. Il pousse ses coéquipiers à en donner plus. Il amène le groupe à un autre niveau. Je suis extrêmement fier de sa carrière. J'ai toujours trouvé qu'il était sous-estimé. Il n'est pas le plus rapide, mais il est un bon marqueur. J'ai beaucoup de respect pour lui. »

À LIRENiskanen, le héros méconnu des Capitals | Washington emporté par la fièvre de la Coupe 

Ce printemps, Oshie a un seul but en tête et ceux qui se dressent sur son chemin pourraient en payer le prix. Le défenseur des Knights Colin Miller l'a appris à ses dépens lundi lorsqu'il a eu le nez fracturé par un coup d'épaule du no 77 des Capitals.

« Tu ne souhaites jamais que quelqu'un se fracture le nez ou un autre os, mais parfois, c'est comme ça que ça se déroule, a dit Oshie après la rencontre. Je ne sortirai pas indemne de ces séries. Il faut se battre pour ce qu'on veut. »

L'imposant patineur veut la rondelle et il ne lâche jamais le morceau. Même quand le jeu semble perdu d'avance.

« C'est un dur, a fait valoir Backstrom. Je crois que c'est dans sa mentalité. Il veut jouer de manière physique, il veut récupérer les rondelles, il veut faire tout ce travail. C'est seulement sa mentalité. Je crois que les gens le sous-estiment un peu. Il a de bonnes habiletés, mais ce qui est impressionnant, c'est qu'il peut jouer dans toutes les situations. »

« Il a été incroyable dans ces séries et j'espère que ça se poursuivra. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.