Skip to main content

Tim Thomas fait encore taire ses dénigreurs en brillant devant le filet

LNH.com @NHL

Tim Thomas continue de jouer dans son propre long métrage qui pourrait s'intituler Le Jour de la Marmotte 3.

Dans ce film, il se présente au camp d'entraînement trois ans de suite et il doit être l'adjoint du gardien numéro un. Mais à la fin, c'est lui qui se retrouve à disputer le plus grand nombre de matches.

"J'ai maintenant cette attitude. Je me dis que si je joue suffisamment bien, je vais être utilisé souvent," a dit le gardien des Bruins de Boston.

En 2005-06, Andrew Raycroft a entrepris la saison à titre de gardien numéro un des Bruins, mais c'est Thomas qui a gardé les buts le plus souvent.

L'an dernier, Thomas s'est présenté au camp quand on disait que le Finlandais Hannu Toivonen allait être le numéro un. Thomas a alors gagné 30 matches avec une équipe médiocre et a pris part à 66 matches.

Cet été, Thomas a appris que les Bruins avaient acquis Emannuel Fernandez pour en faire leur gardien numéro un.

Mais quand les Maple Leafs de Toronto affronteront les Bruins à Boston jeudi, Thomas effectuera un neuvième départ de suite.

"J'ai toujours la même attitude, a dit Thomas. En fait, j'étais plus motivé que jamais cet été parce que je me disais que le défi allait être encore plus grand et j'ai travaillé plus fort pour mériter du temps de glace."

Fernandez a connu un départ plutôt lent, présentant une fiche de 2-2-0 avec une moyenne de buts alloués de 3.93 et une moyenne d'arrêts de .832 avant de se blesser à nouveau au genou gauche le 30 octobre. Il semble prêt d'un retour au jeu. Mais il devra peut-être attendre son tour.

Thomas, 33 ans, est parmi les cinq meilleurs gardiens de la LNH avec une moyenne de buts alloués de 1.65 et une moyenne d'arrêts de .950.

"Ce qui m'a aidé beaucoup, c'est que l'équipe a bien joué défensivement, a dit Thomas. Tous les gars font des efforts supplémentaires dans notre territoire et cela me motive davantage."

Thomas veut voir un Fernandez en forme et en santé. Il croit que les bonnes équipes de la LNH ont toujours deux bons gardiens et il veut que Fernandez en fasse partie.

"Il y a très peu d'équipes qui peuvent s'en tirer avec un seul gardien, a dit Thomas. Et si un gardien fait tout le travail, il se fatiguera bien vite. Je veux que le gars qui évolue à mes côtés joue très bien. Et moi, je veux faire de mon mieux quand on fait appel à mes services."

En voir plus