Skip to main content

Thomas Chabot en met plein la vue à Ottawa

L'entraîneur recrue des Sénateurs voit très grand pour le jeune défenseur beauceron

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

OTTAWA - Thomas Chabot en met plein la vue chez les Sénateurs d'Ottawa depuis environ un mois. Pour l'entraîneur recrue D. J. Smith, il offre le type de performance qui va élever le jeune défenseur québécois au rang de super-vedette dans la LNH dans un avenir rapproché.

À LIRE AUSSI : Date limite : Pageau pourrait rester à OttawaLes Canadiens et Ilya Kovalchuk discutent d'un nouveau contrat#BobVousRépond : Que feront les Canadiens à la date limite?

« Il joue actuellement son meilleur hockey de la saison, a clamé Smith, vendredi. Il fait tout ce qu'il doit faire afin de pouvoir s'établir un jour, à mon avis, comme le meilleur défenseur de la Ligue nationale. »

Rien de moins. 

À l'âge de 23 ans seulement, Chabot est le défenseur le plus utilisé dans la LNH, avec un temps de jeu moyen de 26:02 par match. Il a atteint des pointes de plus de 30 minutes par match vers la fin de l'année 2019, avec un sommet presque record de 37:50 minutes contre le Lightning de Tampa Bay, le 17 décembre. Dans ses 16 derniers matchs, il n'a pas franchi les 30 minutes.

« Pour être le meilleur, il faut être solide des deux côtés de la rondelle, a continué de l'encenser Smith. Il a fait de grands progrès sur le plan défensif. Offensivement, il est la plupart du temps en possession de la rondelle. Si j'étais un amateur, je viendrais pour le voir patiner, survoler la patinoire. Il est incroyable depuis quelques matchs, exceptionnel depuis un mois. »

Amenez-en des minutes! 

L'increvable Chabot, qui a amassé 33 points en 61 matchs cette saison, se dit capable d'en prendre, des minutes de jeu.

« C'est le 'fun' quand tu as la confiance des entraîneurs, a-t-il mentionné. Les joueurs veulent tous obtenir de grosses minutes. Je n'en connais pas un qui souhaite moins jouer. Je ne dirai jamais non à jouer autant. 

« Quand tu es dans le match, tu joues et tu ne vois pas le temps passer. C'est sûr que je ressens plus de fatigue au lendemain d'un match dans lequel j'ai passé plus de 30 minutes sur la glace. Mais je n'ai pas besoin de me déplacer en fauteuil roulant », a-t-il lancé avec le sourire.

Video: WSH@OTT : Chabot surprend Samsonov avec un tir précis

Chabot a toutefois admis que la fatigue avait fini par le rattraper après la séquence de quatre matchs très occupés qu'il a connue en décembre. 

« J'ai pu refaire mes forces quand nous avons profité d'une semaine de congé. Je n'ai également pas participé au Match des étoiles. J'ai eu plus d'une semaine pour décrocher du hockey. »

C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Les Sénateurs se disent que c'est en jouant que Chabot deviendra très bon. Il apprend à la vitesse « grand V » en se frottant à l'élite des attaquants match après match.

« Cette saison, je joue beaucoup contre le meilleur trio des adversaires, a-t-il relevé. C'est un beau défi, ça m'aide énormément. Si je veux devenir un défenseur complet, je dois occuper un rôle semblable. On dit souvent que c'est préférable de confier ces tâches à un défenseur plus aguerri, mais si je peux le faire à un jeune âge, je vois ça de façon positive. 

« Quand je serai rendu à 26 ou 28 ans, j'aurai déjà passé au travers de cette étape et je serai encore plus prêt pour le défi. » 

Chabot est la pierre d'assise du plan de relance de l'organisation, qui lui a consenti une prolongation de contrat de 64 millions$ pour huit ans, à compter de la saison prochaine. 

Le grand athlète natif de Sainte-Marie-de-Beauce sait qu'il lui reste plusieurs croûtes à manger et il est prêt à prendre les bouchées doubles. 

Video: OTT@BUF : Pageau complète le jeu de Chabot en A.N.

Il doit abaisser sa fiche des plus et des moins, qui est peu reluisante à moins-24. Mais pour le dernier mois, c'est un dossier respectable de moins-4, d'où les louanges de Smith.

On anticipait une saison de misère pour les Sénateurs (21-29-11), à l'ouverture des camps d'entraînement en septembre. Mine de rien, ils sont en voie de surpasser le total de 64 points obtenus la saison dernière.

« Nous connaissons des hauts et des bas, a commenté Chabot. Nous pouvons jouer un très bon match suivi d'un autre moins bon, comme l'a été notre dernier face aux Jets de Winnipeg, jeudi.

« Nous sommes des compétiteurs. Nous nous donnons des objectifs à atteindre. Quand on peut voler des points à des équipes qui se battent pour une place en séries éliminatoires, comme nous l'avons fait contre les Stars de Dallas cette semaine, c'est une récompense pour nous. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.