Skip to main content

Thibault: Gardez un oeil sur Samuel Hlavaj

Notre chroniqueur nous présente le gardien du Phoenix de Sherbrooke, qui attire de plus en plus l'attention des recruteurs de la LNH

par Jocelyn Thibault @tibs41 / Chroniqueur LNH.com

Choix de première ronde des Nordiques de Québec au Repêchage 1993 de la LNH, Jocelyn Thibault a disputé 586 matchs au cours de sa carrière de 15 saisons dans la LNH. Il a porté l'uniforme des Nordiques, de l'Avalanche du Colorado, des Canadiens de Montréal, des Blackhawks de Chicago, des Penguins de Pittsburgh et des Sabres de Buffalo, signant 238 victoires. Il a été entraîneur des gardiens de l'Avalanche pendant deux saisons et il est désormais propriétaire et directeur général du Phoenix de Sherbrooke dans la LHJMQ. Il a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com pour traiter des dossiers chauds devant les 31 filets de la Ligue.

Le Championnat mondial junior (CMJ) est à nos portes et ce sera l'occasion pour la grande majorité des amateurs de voir à l'œuvre plusieurs excellents espoirs en vue du prochain repêchage, dont le gardien slovaque Samuel Hlavaj du Phoenix de Sherbrooke - l'équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) dont je suis actionnaire et directeur général.

Même s'il affiche la meilleure moyenne de buts alloués (2,14) et le meilleur taux d'efficacité (,925) à la pause des Fêtes, il passe un peu sous le radar jusqu'à maintenant. C'est sur le point de changer avec sa deuxième participation au CMJ et son invitation au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH, en janvier.

À LIRE AUSSI : Thibault : Tristan Jarry a surpris Matt Murray Gagné : Une autre épreuve difficile pour les Flyers

Il faudra garder l'œil sur lui dans les prochains mois, et voilà une belle occasion de vous le présenter.

Je mentirais si je disais que je m'attendais à ce qu'il joue à un tel niveau depuis le début de la saison, mais je l'aimais bien et je voyais en lui un super beau potentiel avant d'en faire notre choix au dernier repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Cette séance de sélection est toujours un peu difficile pour les différentes équipes de la LCH. Il y a deux éléments à prendre en compte : le but est de repêcher le meilleur joueur disponible, mais il faut aussi s'assurer que le joueur visé a bel et bien la volonté de venir jouer pour ton équipe. On peut toujours prendre une chance, un risque plus ou moins calculé, mais ça dépend de la situation de chaque formation.

Notre objectif était de mettre la main sur un gardien. Quand j'ai vu jouer Samuel dans les différents tournois internationaux, j'ai essayé de faire une projection et de voir où il se situerait parmi les gardiens de la LHJMQ, cette année. Il m'apparaissait évident qu'il pourrait être parmi les trois ou quatre meilleurs de la Ligue.

Jusqu'à maintenant, il nous donne raison. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous connaissons autant de succès cette saison, et la tenue de Samuel et de son adjoint Thomas Sigouin en fait partie.

Son rendement est en train de créer un certain buzz auprès des recruteurs de la LNH. Il faut savoir que ce sera sa deuxième présence au Repêchage de la LNH. Il était considéré comme le cinquième meilleur espoir chez les gardiens en Amérique du Nord par le Bureau central de dépistage de la LNH, l'an dernier, mais il a été ignoré.

Son passage dans la USHL avec les Stars de Lincoln lui a probablement coûté son repêchage parce qu'il n'a pas affiché des statistiques très reluisantes (4,58 - ,862 en 22 matchs). Nous n'avions toutefois pas de doute sur lui. Il avait au moins expérimenté le hockey nord-américain sur une petite patinoire et nous savions que ça faciliterait son adaptation.

Maintenant, jusqu'où cette saison le mènera-t-elle? C'est difficile à dire. Il est déjà ardu de prévoir le coup pour un gardien à sa première année d'admissibilité, alors imaginez à sa deuxième. Ce qui joue en sa faveur, c'est qu'on voit de plus en plus d'équipes sélectionner des joueurs plus âgés parce qu'ils sont plus matures et qu'il y a un peu moins de projection à faire.

Ce que je sais avec certitude, c'est que Samuel avait un plan et qu'il le respecte à la lettre. Il voulait connaître une bonne saison pour remettre son nom sur le radar et éventuellement se faire repêcher par une équipe de la LNH. Déjà, le fait qu'il ait pris la décision de quitter son pays pour poursuivre son développement au Canada, ça en dit beaucoup sur lui. J'ai énormément de respect pour les Européens qui viennent tenter leur chance ici à un jeune âge.

Cette détermination se voit dans sa personnalité et dans sa manière de jouer. C'est un grand compétiteur. Il est ici pour une raison, il veut gagner et il veut réussir. Tout le mérite lui revient.

Grande contribution

Certains vont peut-être dire qu'il affiche ces statistiques puisqu'il joue derrière la meilleure équipe au classement de la LHJMQ, mais je vous assure qu'il a un grand mot à dire dans nos succès.

La première chose, c'est que c'est un gros bonhomme. À 6 pieds 4 pouces et 205 livres, il prend beaucoup de place dans le filet. Il a aussi toutes les qualités d'un gardien de but moderne : il est capable de faire des arrêts techniques quand c'est le temps, mais il n'a aucune difficulté à sortir du carcan technique quand c'est nécessaire.

Nous ne sommes pas une équipe qui accorde beaucoup de chances de marquer, c'est vrai, mais une de ses grandes qualités, c'est qu'il fait les arrêts importants aux moments opportuns. C'est rare qu'il accorde un but crève-cœur dans la dernière minute de jeu d'une période.

Il est aussi très efficace en maniement de rondelle et ça aide beaucoup notre brigade défensive. Chaque fois qu'il stoppe la rondelle derrière le filet, que ce soit en désavantage numérique ou à 5-contre-5, ce sont peut-être des chances de marquer qu'il enlève à l'adversaire.

Il est aussi utile à notre défensive que notre défensive l'est pour lui.

* Propos recueillis par Guillaume Lepage, journaliste LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.