Skip to main content

Therrien dit que le meilleur est à venir en finale pour les jeunes Penguins

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Les jeunes Penguins sont condamnés à brûler les étapes. Ils ont beau apprendre vite, Michel Therrien espère que la finale contre les Red Wings de Detroit va s'étirer suffisamment longtemps afin qu'ils atteignent leur plein potentiel.

"L'équipe s'améliore constamment, je vois une progression à chacun des matchs, a affirmé l'entraîneur, jeudi. Les gars sont plus à l'aise à tous les matchs, je les vois gagner en confiance. C'est encourageant.

"Dans le premier match, la nervosité nous a affectés. Dans le deuxième, on a été intense, mais on a manqué de concentration. Et dans le troisième, la concentration a été au rendez-vous.

"C'est une situation normale, compte tenu que nous formons une jeune équipe. Tout est nouveau pour nous en finale. Mais vous allez voir: plus la série va se prolonger, meilleurs nous allons être."

Après avoir été blanchis deux fois à Detroit, les Penguins ont eu besoin de tout leur petit change afin de revenir dans la finale de la coupe Stanley, mercredi.

L'attaquant Maxime Talbot a admis que ses coéquipiers et lui ont encore des améliorations à apporter à leur jeu.

"Uniquement que d'être allé chercher cette première victoire va augmenter sensiblement notre confiance, a dit Talbot. On va être moins nerveux à compter de maintenant."

Au tour de Malkin?

Après avoir vu Sidney Crosby montrer la voie à ses coéquipiers, on se dit dans l'entourage de l'équipe que Evgeni Malkin va finir par exploser à l'attaque, comme ses compagnons de trio Petr Sykora et Ryan Malone. Le Russe a mieux paru dans le troisième match, en s'impliquant davantage tout en obtenant trois tirs au but. Therrien a relevé plusieurs aspects positifs dans son jeu, en dépit que Malkin ait écopé une pénalité en zone adverse à un peu plus de quatre minutes de la fin.

"C'était une pénalité quelque peu douteuse, mais je remercie mes coéquipiers qui ont tenu le fort en fin de match, a déclaré Malkin par le biais de l'interprète George Birman. C'était une mauvaise pénalité à écoper."

Le grand attaquant, un des trois finalistes pour l'obtention du titre de joueur par excellence de la LNH, n'a réussi qu'un but dans ses sept derniers matchs. Il a récolté 17 points dans ses 10 premiers matchs des séries.

"Je me sens mieux, a-t-il laissé savoir. J'ai pris goût à la finale de la coupe. Je me sens plus à l'aise à chacun des matchs.

"Les deux premiers matchs n'ont pas été les meilleurs de l'équipe, et particulièrement pour moi. Je n'ai pas bien joué, mais les entraîneurs m'ont apporté leur soutien en me disant ce que je devais faire."

Therrien a rappelé que les Penguins ne sont pas sortis du pétrin. Le duel de samedi va revêtir la même importance, à ses yeux, que celui de mercredi.

"On va se retrouver dans la même position précaire qu'avant la troisième rencontre. Ce sera un autre gros défi pour nous.

"Cette équipe, quand elle joue avec confiance, peut accomplir de grandes choses, a-t-il repris. Elle l'a prouvé plusieurs fois cette saison. Les joueurs se sont aussi prouvés à eux-mêmes qu'ils peuvent réussir, s'ils y mettent l'effort.

"Mercredi, on a mérité de l'emporter. Les gars vont être fiers d'eux. Ils vont profiter de la journée de congé et revenir à l'aréna vendredi prêts à se retrousser les manches en vue de samedi. Le début de la série a été fort émotif pour eux."

En voir plus