Skip to main content

Texier garde la tête haute

Le jeune Français confronte l'adversité comme il compose avec le succès, soit avec beaucoup de détachement

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

COLUMBUS - Soyez rassurés, cousins français, le moral d'Alexandre Texier se porte très bien. L'attaquant recrue des Blue Jackets de Columbus confronte l'adversité comme il compose avec le succès : avec beaucoup de détachement.

Débarqué en Amérique du Nord sur le tard en saison régulière, Texier connaît un début de série plus ardu contre les Bruins de Boston que face au Lightning de Tampa Bay, au premier tour des séries éliminatoires. 

Dans le match no 2, que les Blue Jackets ont remporté 3-2 en deuxième prolongation au TD Garden samedi, il a été le joueur le moins utilisé des deux équipes avec 10:01 de temps de jeu. L'entraîneur John Tortorella n'a plus fait appel à ses services après qu'il eut commis une erreur le long de la bande dans sa zone à la huitième minute du troisième tiers.

À LIRE AUSSI : Les Bruins pourraient modifier leur premier trio pour relancer PastrnakMarchand et Bergeron, comme Kucherov et StamkosJones, le « moteur » des Blue JacketsDes ajustements à faire en supériorité pour les Bruins

« Je n'ai pas besoin qu'on m'explique », a commenté le Grenoblois à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe, lundi. « J'ai appris comment c'était au cours des deux saisons que j'ai passées en Finlande. Je ne me pose pas de questions et je n'écoute pas ce qui se dit. Je travaille et j'essaie de gagner ma place. C'est comme ça que je vais progresser. »

On ne doit pas perdre de vue que du haut de ses 19 ans, Texier n'a qu'un bagage de huit matchs derrière la cravate dans la LNH.

L'intensité des duels d'une série de deuxième tour contre les Bruins représente une grosse bouchée à avaler, mais pas trop grosse selon Tortorella.

« Il va bien », a d'abord réagi l'entraîneur à la première question au sujet de Texier, avant d'expliquer ensuite qu'il a simplement voulu tenter différentes choses au sein des unités à l'attaque.

Pour le principal intéressé, qui a été le premier choix des Blue Jackets en 2017 (45e au total), c'est le métier qui rentre.

« Chaque match est plus intense, et plus ça va aller, plus ce sera difficile, a noté Texier. C'est de l'apprentissage pour moi, mais je veux avant tout performer et aider l'équipe. Je ne suis pas impressionné et je veux apprendre de mes erreurs. Mais je comprends parfaitement que dans les moments difficiles, c'est l'équipe qui passe en premier. »

Video: TBL@CBJ, #4: Texier marque son 1er en séries

Tortorella pourrait-il le retrancher de la formation pour la rencontre no 3 au Nationwide Arena, mardi (19h HE; TVAS, CBC, SN, NBCSN)? Texier ne perdra pas de sommeil en attendant de le savoir.

« Je ne m'en fais pas avec les décisions qui sont prises, a-t-il résumé. Je dois me taire et redoubler d'ardeur. Mon séjour en Finlande m'a enseigné que je ne dois surtout pas baisser la tête. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.