Skip to main content

Teemu Selanne et Daniel Alfredsson pourraient être intronisés au Temple

Les anciens attaquants sont les principaux candidats qui pourraient faire leur entrée au Temple de la renommée à leur première année d'admissibilité

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

L'attaquant Teemu Selanne devrait mener la liste des joueurs intronisés lundi au Temple de la renommée du hockey en 2017. L'attaquant Daniel Alfredsson pourrait être le seul autre joueur à sa première année d'admissibilité à le rejoindre.

Le Temple de la renommée dévoilera ses nouveaux intronisés lundi à 15h HE après que le scrutin mené auprès d'un comité de sélection de 18 membres. Un candidat doit recevoir 75 pour cent des votes du comité de sélection afin d'être intronisé. Un maximum de quatre anciens joueurs de la LNH peut être admis au Temple.

Selanne figure au 11e rang de tous les temps au chapitre des buts (684) et troisième au chapitre des buts en avantage numérique (255) et des buts gagnants (110). Il figure au 15e rang pour les points (1 457) et au quatrième rang pour les points en avantage numérique (588). Il a participé à 1 451 matchs dans la LNH.

Les seuls autres joueurs qui ont plus de points que Selanne, mais qui ne sont pas encore des membres au Temple sont Jaromir Jagr (1 914), qui est encore actif, et Mark Recchi (1 533).

Au-delà des chiffres, Selanne a remporté la Coupe Stanley avec les Ducks d'Anaheim en 2007, le trophée Calder en 1993, le trophée Rocket Richard en 1999, le trophée Masterton en 2006 et quatre médailles olympiques, incluant une médaille de bronze en 2014 quand il a été nommé le joueur par excellence des Jeux de Sotchi à l'âge de 43 ans.

Il serait le deuxième Finlandais à être intronisé au Temple après Jari Kurri en 2001.

Alfredsson pourrait également recevoir l'appel du Temple de la renommée. Il a récolté 1 157 points (444 buts) en 1 246 matchs et a remporté la médaille d'or olympique avec la Suède en 2006. Il est le meneur de tous les temps des Sénateurs d'Ottawa au chapitre des buts (426), des aides (682) et des points (1 108). Il a également remporté le trophée Calder, ayant réussi l'exploit en 1996.

Cependant, il n'est pas garanti qu'Alfredsson fasse partie de la cuvée de 2017. En effet, il est possible que Selanne soit le seul ancien joueur de la LNH à être intronisé cette année. Ce serait la première fois depuis Dino Ciccarelli en 2010 qu'un seul ancien de la LNH est intronisé.

Wayne Gretzky a été le seul ancien joueur intronisé en 1999 et Dick Cowley a été le seul ancien joueur à faire son entrée au Temple en 1968.

Il y a toutefois certains candidats qui pourraient être intronisés après quelques années d'admissibilité.

Recchi, à sa quatrième année d'admissibilité, a remporté la Coupe Stanley trois fois en tant que joueur et il figure au 12e rang de tous les temps pour les points (1 533), au 15e rang pour les mentions d'aide (956), au 20e rang pour les buts (577) et au cinquième rang pour les matchs joués (1 652).

Recchi, un ancien attaquant, est le seul joueur avec plus de 500 buts et 1 500 points à ne pas être membre du Temple.

Un autre candidat possible est l'attaquant Paul Kariya, qui en est à sa cinquième année d'admissibilité.

Kariya, comme l'attaquant Pavel Bure (admis au Temple en 2012) et le joueur de centre Eric Lindros (admis en 2016), a vu sa carrière être écourtée en raison de blessures, mais il a été un joueur dominant quand il était en santé.

Il a amassé 989 points (402 buts) en 989 parties. Il a remporté l'or avec le Canada aux Jeux de 2002 à Salt Lake City, au Championnat du monde 1994 de la FIHG et au Championnat mondial junior 1993. Il a remporté le trophée Lady Byng à deux reprises après avoir conclu une des meilleures carrières universitaires de tous les temps, ayant remporté le trophée Hobey Baker et un championnat de la NCAA avec l'Université du Maine en 1993.

Le joueur de centre Jeremy Roenick, à sa sixième année d'admissibilité, a récolté 1 216 points (513 buts) en 1 363 matchs, mais il n'a jamais remporté la Coupe Stanley ni un trophée individuel.

L'attaquant Alexander Mogilny, à sa neuvième année d'admissibilité, a amassé 1 032 points (473 points) en 990 matchs dans la LNH. Il a remporté la Coupe Stanley en 2000 avec les Devils du New Jersey, devenant ainsi un membre du club triple or de la Fédération internationale du hockey sur glace. Mogilny a également remporté la médaille d'or avec l'Union soviétique aux Jeux olympiques de Calgary en 1988 et au Championnat du monde en 1989.

Si Mogilny est un candidat, l'attaquant Theoren Fleury l'est aussi.

Fleury, qui en est également à sa neuvième année d'admissibilité, a conclu sa carrière dans la LNH avec 1 088 points (455 buts) en 1 084 matchs. Fleury a remporté la Coupe Stanley avec les Flames de Calgary en 1989 et des médailles d'or avec le Canada au Championnat mondial junior en 1998, à la Coupe Canada 1991 et aux Jeux olympiques de 2002.

Dave Andreychuk, qui en est également à sa neuvième année d'admissibilité, est le seul marqueur de 600 buts dans la LNH à ne pas encore avoir été intronisé au Temple de la renommée. Il a terminé sa carrière avec 640 buts et a soulevé la Coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay en 2004.

C'est peut-être cette année que le comité ouvrira enfin les portes à Kevin Lowe, le défenseur de la dynastie des Oilers d'Edmonton des années 1980. Six fois champion de la Coupe Stanley, Lowe a amassé 431 points (84 buts) en 1 254 matchs.

Parmi les anciens gardiens, les meilleurs candidats sont Chris Osgood (quatrième année d'admissibilité) et Curtis Joseph (cinquième année).

Osgood se compare favorablement au membre Rogatien Vachon, intronisé en 2016. Osgood a signé 401 victoires dans la LNH, et a remporté la Coupe Stanley trois fois, dont deux en tant que gardien partant. Vachon a signé 355 gains et a remporté la Coupe deux fois, dont une en tant que partant. Osgood a signé 50 blanchissages, tandis que Vachon en a réussi 51.

Joseph figure au quatrième rang de tous les temps avec 454 victoires et au sixième rang pour les matchs joués avec 943. Il a signé 51 jeux blancs et sept saisons d'au moins 30 victoires, établissant une marque personnelle de 36 victoires deux fois dans la LNH.

En voir plus