Skip to main content

Ted Nolan, entraîneur des Islanders, est de retour à Buffalo face aux Sabres

LNH.com @NHL

BUFFALO, New York (AP) - Ted Nolan a attendu neuf ans pour retrouver un poste d'entraîneur dans la Ligue nationale et il ne lui a fallu qu'une seule saison pour permettre aux Islanders de New York d'atteindre les séries éliminatoires.

Et c'est à Buffalo que cela l'a conduit où les siens se préparent à affronter les Sabres, l'équipe qu'il dirigeait auparavant.

"C'est ironique parfois la vie," dit Nolan mercredi à la veille du premier match.

Nolan n'a pas passé trop de temps ces derniers jours à retrouver d'anciens amis à Buffalo.

"Non, ce qui me préoccupe, c'est de trouver un plan de match capable de battre cette grande attaque, a-t-il dit. Je pense que nous en aurons plein les bras."

Les Islanders (40-30-12) sont les négligés, eux qui ont accédé aux séries en remportant leurs quatre derniers matches pour arracher la huitième place du classement de l'Association des l'Est. Et ils disputeront le premier match sans leur gardien régulier Rick DiPietro, qui a subi deux commotions cérébrales le mois dernier.

C'est Wade Dubielewicz, un gardien des ligues mineures qui a remporté les quatre derniers matches, qui sera devant le filet.

Les Sabres (53-22-7), eux, ont dominé pendant toute la saison, terminant avec la meilleure fiche du circuit. Ils ont terminé la campagne avec un dossier de 9-3-1, ont dominé la ligue avec 308 buts et ils sont en grande santé depuis que les attaquants Maxim Afinogenov et Tim Connolley sont de retour.

L'attaque des Sabres est équilibrée à tel point que leur troisième trio a récolté 87 buts: Thomas Vanek en a obtenu 43, Afinogenov 23 et Derek Roy 21.

"Notre force, c'est que beaucoup de nos joueurs peuvent marquer, les joueurs de tous les trios en sont capables, a dit l'entraîneur Lindy Ruff. Nos opposants doivent choisir qui vont les battre."

Le gardien Ryan Miller a dit qu'il n'y a pas de secret qui va assurer le succès des Sabres dans les séries.

"Si nous jouons du bon hockey et que nous jouons avec énergie et en équipe, ce sera impossible de nous battre," a dit Miller, qui a récolté 40 victoires, un record d'équipe.

Les Sabres ont remporté trois des quatre rencontres entre les deux formations.

Mais ils ne veulent pas prendre les Islanders pour acquis.

"Nous voulons nous assurer que nous sommes confiants. Mais nous voulons nous assurer de ne pas l'être trop, a dit Daniel Brière. Nous avons travaillé très fort pour terminer au premier rang du classment global et nous voulons garder cet avantage. Nous ne voulons pas le perdre dans le premier match."

Pour ce qui est de Nolan, il n'en veut à personne.

"Il faut laisser le passé derrière nous, a-t-il dit, lui qui n'a retrouvé du travail d'entraîneur qu'avec Moncton dans la LHJMQ l'an dernier. Il y aura toujours une place dans mon coeur pour la ville de Buffalo, mais là, je veux tout faire pour battre son équipe de hockey."

En voir plus