Skip to main content

Taylor Hall tente encore sa chance avec Equipe Canada junior

LNH.com @NHL

SASKATOON - Le jeune homme qui devrait être le premier joueur sélectionné lors de la séance de repêchage amateur de la LNH en 2010 jure qu'il fera tout en son possible pour obtenir un poste au sein d'Equipe Canada junior.

Taylor Hall, des Spitfires de Windsor, espère pourvoir faire partie de la formation canadienne qui tentera de récolter une sixième médaille d'or consécutive au Championnat mondial de hockey junior qui sera disputé à Saskatoon et Regina, en décembre.

"J'ai été retranché l'année dernière, et de regarder le tournoi à la télévision a été l'une des choses les plus difficiles de ma vie", a déclaré Hall durant le camp d'entraînement de l'équipe à Saskatoon.

L'effervescence entourant l'attaquant de six pieds et 180 livres n'a jamais cessé de croître à ses deux premières saisons au sein de la Ligue de hockey junior de l'Ontario. Le jeune homme natif de Kingston, en Ontario, est sur le point d'attirer tous les projecteurs sur lui puisqu'il devrait normalement être le meilleur espoir de la cuvée 2010 de la LNH, maintenant que John Tavares a délaissé le titre pour se joindre aux Islanders de New York.

"Je ferais n'importe quoi pour représenter mon pays", a-t-il ajouté.

Hall venait tout juste de célébrer son 17e anniversaire de naissance lorsqu'il avait été invité au camp d'évaluation de l'équipe canadienne, en décembre dernier.

De son propre aveu, il a offert une piètre performance.

La première fois que Tavares avait tenté sa chance avec ??quipe Canada junior, à l'âge de 16 ans, il avait éprouvé certaines difficultés à combiner son flair offensif aux exigences défensives du hockey international et avait finalement échoué dans sa tentative.

"Au camp l'année dernière, je me suis trop concentré sur mon jeu défensif et j'ai oublié de créer des chances en attaque comme je le fais habituellement", a expliqué Hall.

Ce dernier est un fabricant de jeux qui dispose d'une meilleure vitesse que la majorité des autres joueurs de son âge. Il est d'ailleurs en avance actuellement sur Tavares au même âge, mais devra travailler avec acharnement s'il souhaite un jour avoir la même vision de jeu.

"Taylor doit acquérir de la maturité et comprendre que parfois il est la meilleure option, mais pas toujours, a confié l'éclaireur en chef de Hockey Canada, Al Murray. Il doit utiliser ses coéquipiers à leur maximum sur la patinoire et exploiter sa vitesse en réalisant des jeux de passes, afin d'éviter de toujours se retrouver en situation de un contre un."

"C'est davantage une question de développement qu'une question de lacunes à combler", a-t-il précisé.

Les 41 joueurs qui ont été invités au camp d'été de cinq jours d'Equipe Canada junior, qui se conclura dimanche, sont évalués par Murray, l'entraîneur Willie Desjardins et ses adjoints.

L'atmosphère est moins tendue que lors du camp de sélection puisque les joueurs ont jusqu'au mois de novembre pour prouver qu'ils méritent une invitation pour décembre.

Hall a été tiède au sujet de sa performance jusqu'ici durant les séances d'entraînement du camp d'été, mais a senti que les matches intra-équipe de samedi et dimanche soir au Credit Union Centre lui permettront de démontrer sa vraie valeur.

"Je crois que j'étais O.K., a-t-il mentionné. C'est difficile de se démarquer durant un entraînement, mais mon talent parlera au cours des prochains jours. Je n'ai rien à perdre, alors j'espère que je pourrai transposer mon agressivité dans mon jeu."

En voir plus