Skip to main content

Taylor Hall mène le Canada à la victoire

Le Canada a la frousse en deuxième, mais l'emporte finalement contre l'Allemagne

par Emna Achour / Correspondante LNH.com

ST-PÉTERSBOURG, Russie - Le Canada a plié, mais n'a pas cédé jeudi au Championnat du monde 2016 de la FIHG.

 

L'Allemagne a donné la frousse aux Canadiens en deuxième période, créant l'égalité 2-2 avant la fin de l'engagement, mais le Canada a retrouvé ses esprits en début de troisième pour filer vers une victoire de 5-2 à l'aréna Yubileiny.

 

Taylor Hall, avec deux buts, Corey Perry, Mark Stone et Cody Ceci ont tous marqué pour la troupe de Bill Peters, qui est toujours invaincue en quatre parties depuis le début du tournoi. Le Canada a inscrit 25 filets et n'en a accordé que quatre.

 

Hall a ainsi porté son total de buts à cinq depuis le début du tournoi, un sommet au sein d'Équipe Canada. L'ailier des Oilers d'Edmonton a ainsi devancé le Finlandais Patrik Laine (quatre) et a rejoint du même coup le Suédois Gustav Nyquist au premier rang des buteurs.

« Au début d'un match, tu essaies tout le temps de diriger des rondelles au filet pour tester le gardien adverse et c'est ce que je tentais de faire, a déclaré Hall. Je ne vais pas marquer chaque fois, mais je travaille beaucoup sur mon tir en restant un peu plus longtemps sur la glace à l'entraînement, et c'est super de voir que ça porte fruit. »

 

Cam Talbot a terminé la rencontre avec 17 arrêts pour le Canada jeudi. Il a obtenu trois départs en quatre matchs jusqu'à maintenant, affichant une moyenne de buts alloués de 1,00 et un taux d'efficacité de ,947 avec un jeu blanc.

 

Patrick Riemer et Sinan Akdag ont touché la cible en l'espace de 6:05 pour permettre à l'Allemagne de remettre le compteur à zéro en deuxième moitié de période médiane. Les Allemands sont cependant tombés à plat au troisième vingt et ont laissé les Canadiens filer avec le gain, mais ils n'auront pas beaucoup de temps pour digérer leur défaite. Ils affronteront le Bélarus dès vendredi soir, une équipe qui de calibre un peu plus similaire.

 

« On était satisfaits de notre jeu au cours des deux premières périodes, a déclaré le défenseur allemand Christian Ehrhoff. Mais en troisième période par contre, ils ont marqué rapidement et on n'a pas vraiment été en mesure de répliquer. C'est un peu décevant, mais au final, on doit tourner la page. On a fait un autre grand pas vers l'avant et on doit maintenant se préparer pour notre gros match [dimanche]. »

 

Le gardien Timo Pielmeier a quant à lui repoussé 17 des 22 lancers auxquels il a fait face dans la défaite.

 

Le défenseur allemand Gerrit Fauser croyait bien avoir marqué à la suite d'une descente à 2-contre-1 au premier tiers, mais la reprise vidéo a démontré qu'il avait dirigé la rondelle dans le filet avec son patin.

 

Hall avait ouvert la marque pour le Canada dès les premières minutes de la rencontre, s'amenant le long de l'aile gauche et effectuant un tir des poignets du cercle droit qui déjoue Pielmeier sous le bras à 3:54 de l'engagement.

 

Il a inscrit son deuxième du match en début de troisième période pour redonner les devants aux Canadiens 3-2 alors qu'il n'y avait que 3:12 d'écoulées, complétant une belle passe de Connor McDavid avec un lancer sur réception qui n'a laissé aucune chance à Pielmeier.

 

« Je pense simplement que chaque fois que tu participes à un Championnat du monde, tu as l'occasion d'évoluer avec des joueurs extrêmement talentueux. En ce moment, je me place au bon endroit pour récupérer de belles passes, a expliqué Hall. J'ai marqué des buts sur lesquels Connor a obtenu des mentions d'aide dignes des meilleurs joueurs au monde. J'adore jouer à ses côtés. »

 

L'entraîneur Peters a mentionné après la partie que les dirigeants d'Équipe Canada et le personnel d'entraîneurs allaient se rencontrer vendredi matin, alors que le résultat du match no 7 de la série entre les Predators de Nashville et les Sharks de San Jose sera connu, afin de décider s'ils inviteront des joueurs qui ont perdu en deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley à venir rejoindre la formation canadienne en Russie.

En voir plus