Skip to main content

Taylor Hall, le plus utile?

Pour l'entraîneur-adjoint Alain Nasreddine, l'attaquant vedette transporte les Devils du New Jersey sur ses épaules

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Où seraient les Devils du New Jersey sans Taylor Hall? Alain Nasreddine préfère ne pas y penser.

« Nous ne serions sûrement pas dans la même situation favorable », tranche Nasreddine, qui est un des adjoints à l'entraîneur des Devils John Hynes.

Le Québécois va même jusqu'à affirmer que la contribution de Hall est telle qu'il mérite d'être considéré pour l'obtention du titre de joueur par excellence dans la LNH cette saison.

On ne peut pas nier que Hall soit actuellement le joueur de l'heure dans la LNH. Les Canadiens de Montréal vont s'y frotter au Prudential Center, mardi (19h HE; RDS, MSG+, TSN2, NHL.TV).

« Tout le monde en parle. Il est notre leader. Il a mis l'équipe sur ses épaules et il la transporte. C'est extraordinaire ce qu'il fait », ne tarit pas d'éloges Nasreddine.

« Je trouve parfois que le titre de joueur le plus utile à son équipe est galvaudé », a-t-il continué en entrevue à LNH.com. « Si jamais nous devions nous qualifier aux séries éliminatoires, le nom de Taylor Hall devrait être le premier au haut de la liste. »

Hall totalise 72 points en 61 matchs. C'est 31 de plus que le deuxième marqueur des Devils, la verte recrue Nico Hischier. Il connaît une irrésistible séquence de 18 matchs avec au moins un point. La séquence atteint même 25 rencontres, si on y ajoute les sept matchs au cours desquels il a récolté au moins un point avant d'être contraint de rater trois matchs en raison d'une blessure à une main.

Il a récolté 36 points en 25 matchs et il est le premier joueur des Devils qui surpasse le total de 70 points depuis Ilya Kovalchuk en 2011-12.

Nasreddine accorde une partie du mérite à Hynes parce qu'il a su créer un partenariat avec le joueur étoile.

« Taylor n'avait jamais eu un entraîneur pendant plus d'une saison et demie à l'époque où il était avec les Oilers d'Edmonton. Il l'avait dit lui-même à son arrivée. Il était écoeuré de perdre. Sa première saison avec nous a été difficile, mais John a créé une belle relation avec lui. Il est allé le rencontrer chez lui pendant l'été. John est exigeant, mais il est juste surtout avec des joueurs vedettes comme Taylor. On lui doit une part de mérite, même si c'est Taylor qui a pris les bouchées doubles. »

Les Devils (33-25-8, 74 points) sont en bonne position afin d'accéder aux séries, à titre de détenteurs de la première place de quatrième as dans l'Association Est.

À la date limite des transactions, la semaine dernière, le directeur général Ray Shero fils a greffé au groupe deux éléments à l'attaque en Michael Grabner des Rangers de New York et Patrick Maroon des Oilers d'Edmonton.

« Ça montre le sérieux de l'organisation, a soumis Nasreddine. Notre objectif en début de saison, c'était de nous retrouver en position de participer aux séries avant le dernier droit. Nous ne sommes donc pas surpris. Ce qui a été surprenant à un moment donné, c'est que nous ayons été premiers de la section Métropolitaine. »

Face au CH, les Devils vont tenter de mettre fin à une série de trois défaites. Dimanche, ils ont livré une belle bataille aux Golden Knights de Vegas avant de s'incliner 3-2 à domicile.

« Nous avons connu une baisse de régime dernièrement, mais ce n'est pas la faute de nos deux nouveaux joueurs, a souligné Nasreddine. Il y a une période d'adaptation normale, ça ne se fait pas du jour au lendemain. À longue échéance, Grabner et Maroon vont nous aider. »

Le jeune Suisse Hischier est moins productif à l'attaque depuis quelque temps, mais on se dit satisfait de son rendement.

« Une baisse de production était peut-être prévisible. On parle d'un jeune âgé de seulement 19 ans qui pivote le premier trio d'une équipe de la Ligue nationale. Il est confronté au meilleur duo de défenseurs des équipes adverses et au meilleur joueur de centre à caractère défensif. Les gens vont remarquer qu'il amasse moins de points, mais nous sommes à même de constater tout ce qu'il accomplit sur la glace. C'est impressionnant pour un jeune. À la fin des matchs, on évalue ses performances et on se dit qu'il en fait de bonnes choses. Il est doté d'une grande intelligence au jeu. Il est vraiment une coche au-dessus de plusieurs joueurs. »

Nasreddine, un Montréalais âgé de 42 ans qui a disputé 74 matchs dans la LNH, a sous son égide la brigade de défenseurs pour la troisième saison depuis l'arrivée de Hynes.

« Plusieurs supposés observateurs disaient que nous aurions de la difficulté en défense, a-t-il relevé. Nous avons un bon groupe, même s'il n'y a aucun gros nom. Les gars s'affairent à la tâche. Ils sont dédiés aux succès de l'équipe avec comme chef de file notre capitaine Andy Greene, qui est âgé de 35 ans. Il y a également un jeune comme Wil Butcher qui s'avère être une belle surprise. Il a eu un impact immédiat pour nous. Damon Severson est un autre qui s'est bien ressaisi après avoir connu une dernière saison décevante à l'image de l'équipe. Et il n'est âgé que de 23 ans. Le jeune Mirco Mueller faisait bien avant de blesser. C'est un choix de premier tour prometteur pour nous. Il n'est âgé que de 22 ans. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.