Skip to main content

Tavares propulse les Islanders au deuxième tour

Le capitaine inscrit les deux buts des siens dans la victoire de 2-1 face aux Panthers

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

NEW YORK - Le surtemps est payant pour les Islanders de New York en séries éliminatoires cette année.

Les Islanders ont obtenu leur troisième victoire en prolongation contre les Panthers de la Floride, dimanche, pour remporter les honneurs de la série de premier tour de l'Association de l'Est entre les deux équipes.

 

Le capitaine John Tavares a été le héros individuel du gain acquis au bout de 31:41 de temps de jeu additionnel, soit en deuxième période de prolongation.

Video: Tavares met fin à la série en deuxième prolongation

Tavares a semé la frénésie chez les 15 795 spectateurs au Barclays Center en déjouant le gardien Roberto Luongo en contournant le filet. Tavares a récupéré son propre retour de lancer à la suite d'une poussée sur le flanc droit.

« Enfant, vous rêvez de marquer un but en prolongation comme celui-là. Mais de le faire pour vrai, c'est incroyable. Vous vous laissez imprégner par le moment », a-t-il déclaré.

« Il est un joueur étoile dans la Ligue nationale et il est à son mieux quand l'enjeu est important », a affirmé l'entraîneur des Panthers Gerard Gallant au sujet de Tavares.

Luongo, qui ne s'est pas adressé aux journalistes après coup, avait fait tout en son possible afin de garder les Panthers en vie au cours de la première période de prolongation, en repoussant 15 lancers.

Il a complété la soirée avec 49 arrêts. Son opposant Thomas Greiss a réalisé 41 arrêts.

Vainqueurs des Panthers en six matchs, les Islanders retrouveront donc le Lightning de Tampa Bay au deuxième tour des séries de la Coupe Stanley.

Ils ont savouré une première conquête d'une série en l'espace de 23 ans. La dernière fois que les Islanders avaient gagné une série, c'était en 1993 contre les Penguins de Pittsburgh… et un dénommé Jaromir Jagr. David Volek avait réussi le but gagnant en prolongation du septième match de la série de deuxième tour.

Jagr s'est de nouveau retrouvé du côté des perdants, dimanche.

« Je suis particulièrement heureux pour les partisans, a commenté Tavares. Ils ont patienté pendant tellement longtemps. Mais nous ne nous contenterons pas de ça. Nous allons savourer le succès et vite passer à l'étape suivante. »

À 53 secondes du match no 7

Tavares avait créé l'égalité avec 53 secondes à écouler en troisième période. Il n'avait eu qu'à pousser la rondelle dans l'ouverture béante, le gardien Roberto Luongo croyait l'avoir immobilisée sous lui à la suite de la poussée du défenseur Nick Leddy sur le flanc droit et du tir de Nikolay Kulemin.

Les Panthers, qui tentaient de gagner une première série depuis 1996, étaient en voie d'étirer leur saison d'au minimum deux journées grâce à la contribution de deux Québécois.

Luongo avait réalisé 31 arrêts avant de céder un but et Jonathan Huberdeau avait inscrit l'unique filet jusque-là.

Quelques instants avant le but de Tavares, un joueur des Islanders a fait trébucher Vincent Trocheck, ce qui l'a empêché de tirer dans un filet désert.

L'entraîneur Gallant a prétendu qu'on aurait dû appeler une pénalité aux Islanders sur la séquence.

« Oui, mais que voulez-vous qu'on fasse maintenant? Ils (les arbitres) auraient sévi s'ils avaient su que les Islanders marqueraient à l'autre bout. Ce n'est pas évident, l'action est rapide. Mais c'est dur à avaler. »

Dans le vestiaire des Panthers, Trocheck était inconsolable même plusieurs minutes après la conclusion de la rencontre. À la sortie des journalistes, le vétéran Jagr est allé le réconforter en posant la main sur sa tête.

Jeu décousu

Les équipes ont fait jeu égal au cours des deux premières périodes. Chacune a obtenu 17 lancers en se souciant principalement de minimiser les erreurs. Ce qui a donné du jeu décousu par moments. La rondelle était bondissante, on aurait dit que la glace n'était pas de bonne qualité. Au score, les Panthers détenaient l'avance 1-0.

Les Islanders ont dominé le premier tiers (26-14 au total des lancers tentés), mais ils ont vu Huberdeau marquer à 1:02 de la fin. Le Québécois a décoché un tir balayé en perdant l'équilibre près de l'enclave. La rondelle a bifurqué en amorce sur le bâton du défenseur Nick Leddy, avant de mystifier Thomas Greiss du côté droit dans le haut du filet.

Le vent a tourné au cours de la deuxième période qui a manqué de rythme en raison de nombreux arrêts de jeu. Les Panthers ont eu l'avantage territorial. Bénéficiant de deux jeux de puissance, ils auraient pu ébranler le moral des hôtes.

Au début de la période, les Islanders se sont vu offrir une occasion unique de créer l'égalité. Du coin droit, le défenseur Erik Gudbranson a fendu l'air sur sa tentative de passe vers son partenaire Dmitry Kulikov. La rondelle a abouti devant le but sur la lame du bâton de Kyle Okposo, qui a été frustré par Luongo.

Luongo aux aguets

Tôt en troisième, les Islanders ont mis Luongo à l'épreuve à quelques reprises. Cal Clutterbuck a tiré à bout portant.

Les hôtes ont été menaçants pendant un jeu de puissance avec moins de sept minutes à jouer. Huberdeau a été puni pour double-échec. Luongo s'est illustré face à Brock Nelson et à Kulemin.

Les Islanders ont exercé une forte pression jusqu'au filet de Tavares. Ils sont revenus à la charge au début de la prolongation.

Luongo a dû demeurer très vigilant. Il a entre autres effectué un bel arrêt face à l'attaquant recrue Alan Quine, qui a obtenu un but en surtemps dans la série. Il a effleuré son tir du bout de la mitaine.  

 

En voir plus