Skip to main content

Tavares ne devrait pas craindre un retour au bercail, dit Connor Brown

L'attaquant torontois des Maple Leafs croit que le joueur autonome pourra avoir beaucoup de succès dans sa ville natale

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

TORONTO -- John Tavares n'aura rien à craindre s'il décide de jouer pour l'équipe de sa ville natale, les Maple Leafs de Toronto, a affirmé l'attaquant torontois Connor Brown.

« C'est tout ce que je connais, mais j'aime l'expérience », a dit l'attaquant des Maple Leafs mardi lors de la fête d'ouverture du tournoi caritatif de ping-pong Smashfest VII à Toronto. « L'équipe fait un excellent travail en te protégeant. Tout le monde dit que c'est un gros marché médiatique, mais quant à moi, je ne me sens jamais submergé. »

Les Maple Leafs sont une de six équipes, avec les Islanders de New York, les Stars de Dallas, les Sharks de San Jose, le Lightning de Tampa Bay et les Bruins de Boston, qui parleront avec Tavares pendant la fenêtre de discussions avec des joueurs autonomes cette semaine. Le marché des joueurs autonomes s'ouvrira à 12 h 01 (H.E.), dimanche. Le président des Maple Leafs Brendan Shanahan, le directeur général Kyle Dubas et l'entraîneur Mike Babcock ont tous rencontré Tavares et son agent à Los Angeles lundi.

Brown a grandi à Etobicoke, environ 10 miles à l'est de Mississauga, la ville natale de Tavares, et 20 miles à l'ouest du Air Canada Centre. Ses quatre premières saisons professionnelles sont survenues à Toronto, d'abord avec les Marlies de Toronto dans la Ligue américaine de hockey entre 2014-16, et puis avec les Maple Leafs. L'occasion de jouer avec l'équipe pour laquelle il prenait pendant son enfance est une expérience que Brown chérit beaucoup et une qu'il recommanderait à d'autres joueurs.

À LIRE : Tavares rencontre les Maple Leafs et les Islanders lundiLes équipes de la LNH annoncent leurs offres qualificatives

« C'est une expérience vraiment super de jouer au ACC si tu viens de Toronto », a déclaré Brown.

Brown a ajouté que ce n'est pas envahissant d'être reconnu dans la ville.

« Tu as toujours la vie privée, tout le monde est très respectueux, a souligné Brown. J'habite ici en été, j'entends des "Hey, ça va?", mais tout le monde est très respectueux. C'est un excellent endroit pour jouer. »

Brown serait ravi si les Maple Leafs pouvaient ajouter Tavares, qui a amassé 621 points (272 buts) en 669 matchs dans la LNH.

« C'est un des joueurs d'élite dans la ligue, toute équipe serait heureuse de l'avoir », a dit Brown.

Tavares, qui aura 28 ans le 20 septembre, deviendrait un des plus vieux joueurs chez les Maple Leafs, mais Brown croit qu'il n'aurait aucun problème en s'intégrant dans la jeune formation torontoise.

« Ça devrait surtout être le bon joueur, mais vous avez vu Patrick Marleau s'intégrer dans notre alignement (la saison dernière), a noté Brown. Nous sommes une très jeune équipe, mais malgré le fait qu'il vient d'une autre tranche d'âge, il s'est intégré si bien avec les jeunes joueurs. Nous avons un groupe très serré, nous serions prêts à accueillir un nouveau venu.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.