Skip to main content

Tavares règle le cas des Canadiens en prolongation

Les Maple Leafs remportent un match âprement disputé 4-3 au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Peu visible jusque-là, John Tavares avait gardé le meilleur pour la fin. Tavares a marqué à 2:17 de la période de prolongation et les Maple Leafs de Toronto ont eu le dernier mot 4-3 contre les Canadiens de Montréal au Centre Bell, samedi.

L'attaquant étoile a pu s'avancer avec de la vitesse vers le gardien Carey Price, qu'il a déjoué à l'aide d'un tir du revers dans la partie supérieure du filet. C'était un 33e but pour lui cette saison.

À LIRE AUSSI : Tavares s'invite dans la rivalitéTour d'horizon des matchs du 9 février

« Nous avions parlé de ça avant le match. Les Maple Leafs sont une des meilleures équipes de la Ligue pour concrétiser leurs chances de marquer », a affirmé l'entraîneur Claude Julien. « Le peu de chances que nous leur avons données, ils les ont saisies. »

Les Canadiens venaient eux-mêmes de rater une occasion d'en finir en supériorité numérique, vers la fin du troisième vingt et au début du surtemps. 

« Nous allons discuter de ce qui a mal fonctionné en prolongation et ça restera entre nous », a commenté l'attaquant Max Domi, avare de commentaires.

Video: undefined

Julien a dit ne pas avoir apprécié le manque d'ardeur à la tâche après que l'équipe ait perdu la mise au jeu dans le territoire adverse, suivant un temps d'arrêt en surtemps.

Joel Armia, que l'entraîneur dit utiliser en supériorité parce qu'il lance de la droite et qu'il est efficace en récupération de la rondelle, était sur la glace avec Domi, Jonathan Drouin et Shea Weber.

L'attaque massive continue d'être le talon d'Achille du CH, même si on a réussi un but en cinq occasions. 

« Le jeu de puissance est le point central pour nous cette saison, mais il produit dernièrement. Il nous a donné un autre but ce soir, a fait remarquer Julien. Nous mettons l'accent sur les aspects positifs, tout en continuant de travailler sur ceux que nous devons améliorer. Nous sommes dans la bonne voie, mais nous ne redresserons pas la situation en un claquement de doigts. »

Andreas Johnsson, Nikita Zaitsev et William Nylander, son troisième, ont été les autres marqueurs des Maple Leafs (34-17-3, 71 points), qui ont augmenté à deux points leur emprise sur la deuxième place dans la section Atlantique.

Andrew Shaw, son 12e de la campagne, Tomas Tatar, 17e, et Brendan Gallagher, son 22e, ont obtenu les filets du Tricolore (31-18-7, 69 points).

Auteur de 28 arrêts, Price a vu sa séquence de victoires se terminer à sept, à son 600e match dans la LNH.

Son opposant Frederik Andersen a réalisé 35 arrêts.

Jeu égal

Au bout de 40 minutes d'action, les deux équipes faisaient jeu égal. C'était 2-2 au score.

La soirée a commencé sur les chapeaux de roues, avec trois buts marqués en l'espace de moins de cinq minutes de jeu.

Shaw a soulevé la foule à son retour après une absence de 15 matchs en inscrivant le premier but dès la 51e seconde. L'attaquant a effleuré du bout du bâton la rondelle que venait de diriger vers le but le défenseur Jeff Petry.

La réplique des Maple Leafs ne s'est pas fait attendre. Johnsson a complété la stratégie de Zach Hyman près du but, à 2:20.

Le défenseur Zaitsev a propulsé les visiteurs en avant en touchant la cible sur une longue distance, à 4:42.

Le quatrième trio du CH, pivoté par Michael Chaput, a été sur la glace pour les deux buts des Maple Leafs.

Les Canadiens ont par la suite laissé filer une occasion de créer l'égalité ou de même reprendre l'avance quand Tavares a écopé d'une double pénalité mineure pour avoir porté son bâton au visage du défenseur Jordie Benn. L'attaque à cinq a fait chou blanc.

« Notre jeu en infériorité numérique a été très bon et notre quatrième trio a été formidable en nous procurant nos deux premiers buts », a commenté l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock. « C'était un match chaudement disputé. Il y avait peu d'espace sur la glace et, au bout du compte, nous avons trouvé une façon de l'emporter. »

Les hôtes ont créé l'impasse en amorce du deuxième tiers, à 1:13. Andersen a été mystifié par le tir papillon de Tatar décoché en entrée de territoire. La rondelle est passée sous la mitaine du gardien.

Il y a effectivement eu moins d'espace de part et d'autre, à compter de ce moment. Le jeu s'est souvent déroulé entre les deux lignes bleues.

Les Maple Leafs ont eu l'air des Canadiens au cours des deux supériorités numériques d'affilée qu'ils ont déployées.

En troisième, le CH s'est donné les devants en supériorité numérique. Gallagher a mis la touche finale à un échange amorcé par Shaw et Domi, à 7:24.

Encore une fois, les Maple Leafs ont rappliqué vite. Nylander a déjoué Price à l'aide d'un tir des poignets en s'amenant sur le flanc droit, à 8:35.

La soirée ne pouvait pas faire autrement que de connaître son dénouement au-delà des 60 minutes de temps réglementaire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.