Skip to main content

Tavares, Hedman et d'autres espoirs ont observé Crosby, Hossa et cie

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - John Tavares, Victor Hedman et trois autres des principaux espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH ont passé la journée au Mellon Arena, mardi. Ils ont vu comment ça se passe en coulisses dans les finales de la Coupe Stanley.

Outre Tavares et Hedman, Matt Duchene, Evander Kane et Brayden Schenn, qui sont classés respectivement deuxième, troisième et quatrième au sein de la cuvée 2009 des espoirs nord-américains, ont observé les échauffements matinaux des Penguins et des Red Wings. Ils ont ensuite assisté au troisième match de la série finale en soirée.

Même s'ils devraient tous devenir des joueurs de premier plan dans la LNH, ils se sont fait plutôt discrets, mardi. Pendant que la faune médiatique envahissait le vestiaire des Penguins, ils sont restés dans un coin, n'osant pas bouger.

"J'ai échangé quelques mots avec Sidney (Crosby), a fait savoir Tavares. On avait déjà fait connaissance, j'étais content de le revoir. Mais on n'a pas parlé de grand-chose. Je ne voulais pas le déranger, je savais qu'il était concentré sur le match à jouer.

"C'est la première fois que j'assiste à la finale de la Coupe Stanley, alors j'essaie de profiter du moment."

Tavares ou Hedman...

Voilà plusieurs mois qu'on se demande si c'est le Canadien Tavares ou le Suédois Hedman - le mieux classé des espoirs européens - qui sera repêché au tout premier rang, le 26 juin prochain au Centre Bell. Tavares fait peu de cas des supputations des spécialistes.

"C'est bien qu'on me mette dans une catégorie aussi spéciale, car pas beaucoup de monde a la chance d'être choisi au premier rang, a souligné Tavares. J'adorerais être le no 1, mais j'adorerais aller jouer pour n'importe quelle équipe de la LNH aussi. Si j'ai le sentiment que je peux contribuer et faire partie intégrante d'une équipe, alors c'est une organisation qui m'intéresse."

Tavares, un attaquant fort doué, a longtemps été considéré comme le choix évident au premier rang. Certains avancent toutefois depuis quelque temps que les Islanders de New York, les détenteurs du premier choix, pourraient être tentés par Hedman.

"On dirait que ça change de semaine en semaine, a fait remarquer Tavares. Mais je ne m'en fais pas trop. Tu ne peux pas contrôler ce que les gens disent."

Tavares a connu une saison de 45 buts et 32 aides, cet hiver, après avoir amassé 72 buts et 62 aides en 2006-07. Selon l'agent Pat Brisson, il ne faut pas juger son client là-dessus.

"Après une saison de 72 buts, bien des gens s'attendaient sans doute à ce qu'il en marque 100 cette année, a noté Brisson, mardi, lorsque croisé au Mellon Arena. Mais il en était à sa quatrième année dans la Ligue de l'Ontario. D'habitude, un joueur va passer deux ou trois années chez les juniors. Pas qu'il soit devenu blasé... Mais quatre ans, c'est une longue période pour rester au même niveau."

Si Hedman est un choix aussi tentant, c'est qu'il est un défenseur de six pieds six pouces qu'on compare à Chris Pronger.

"Il est grand mais il sait patiner, a dit Hedman de Pronger. Il peut faire preuve de robustesse et il a un bon tir. C'est donc un grand honneur d'être comparé à lui."

"J'ai hâte que le repêchage soit chose du passé, a ajouté le Suédois. J'y pense depuis longtemps. Une fois que je saurai quelle équipe m'a choisi, je pourrai mieux concentrer mes énergies et tout faire pour qu'elle retienne mes services."

Attention à Duchene

Voilà plusieurs mois qu'on dit que Tavares et Hedman sont les deux meilleurs de la cuvée 2009, mais Duchene, le deuxième espoir nord-américain, pourrait venir s'immiscer entre les deux. On dit que ce porte-couleurs du Battalion de Brampton est le plus complet des attaquants admissibles au prochain repêchage.

"Il a connu d'excellentes séries", a dit Brisson de Duchene, son client, qui a terminé à égalité au premier rang des marqueurs du circuit ontarien en éliminatoires, en compagnie de Dale Mitchell, des Spitfires de Windsor.

"(Tavares et Hedman) méritent toute l'attention qu'ils ont eue. Ce n'est pas un hasard s'ils sont aussi bien classés, a dit Duchene. Ce serait un bel honneur de me glisser parmi les deux premiers, mais je n'ai aucun contrôle là-dessus."

Duchene, tout comme Tavares et Hedman, s'est rendu à Long Island pour rencontrer la direction des Islanders dernièrement.

"Le portrait n'est pas encore clair, a dit Brisson des intentions des Islanders. Ils recevront aussi plusieurs appels d'autres équipes, sans doute."

Les Islanders auront le premier choix, devant le Lightning de Tampa Bay et l'Avalanche du Colorado. Brian Burke, le directeur général des Maple Leafs de Toronto, a par ailleurs promis de réaliser un autre coup d'éclat le week-end du repêchage.

En voir plus