Skip to main content

Tanner Glass s'épanouit sur le quatrième trio des Rangers

Il a amassé deux passes et distribué sept mises en échec dans la victoire des siens dans le match no 4 contre les Sénateurs

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - L'ailier gauche des Rangers de New York Tanner Glass croit que les séries éliminatoires de la Coupe Stanley conviennent à son style de jeu pour des raisons que seuls les joueurs comme lui peuvent vraiment comprendre.

« Il s'agit d'un moment plaisant de la saison puisque nous ne disposons pas de beaucoup de temps et d'espace sur la glace, a expliqué Glass. Je suis parfois meilleur lorsqu'il n'y a pas de temps et d'espace disponible. »

Glass a récolté deux mentions d'aide pour connaître son premier match de plus d'un point en carrière dans les séries éliminatoires de la LNH au cours d'un gain de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa dans le match no 4 de la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au Madison Square Garden jeudi.

Les Rangers ont créé l'égalité 2-2 dans cette série quatre de sept. Le match no 5 aura lieu à Ottawa samedi (15 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Glass, âgé de 33 ans, n'est pas un marqueur prolifique ou un fabricant de jeux sensationnel. Il joue de manière simple, alors qu'il doit notamment s'imposer en échec-avant, rejoindre ses adversaires et séparer ces derniers de la rondelle.

« Les séries éliminatoires sont une guerre d'attrition, et chaque petit coup compte, a-t-il expliqué. C'est comme effectuer un dépôt à la banque. Si vous déposez assez d'argent, un jour, vous allez être heureux de la somme totale dans votre compte, et vous pourrez le retirer. »

Glass a distribué sept mises en échec, un sommet dans la rencontre, en plus de livrer une bagarre avec le centre d'Ottawa Kyle Turris en troisième période avant de quitter la patinoire sous les applaudissements d'une foule qui lui a donné une ovation debout avec 26 secondes à écouler à la rencontre.

« Je sais que mon travail n'est pas toujours facile à aimer, mais les gens qui connaissent le hockey ainsi que mes coéquipiers et mes entraîneurs m'ont soutenu », a indiqué Glass, qui a récolté un but et une passe en 11 matchs de saison régulière avec New York. « Il se pourrait que quelques jours soient nécessaires afin de digérer ce match, mais nous n'avons rien accompli encore. Nous sommes à égalité 2-2 en deuxième ronde alors que notre objectif est de remporter la Coupe Stanley.

« Nous sommes à 10 gains de cet objectif. »

À sa 10e saison dans la LNH, et sa troisième avec les Rangers, Glass a amorcé les séries 2017 avec une récolte de deux points (un but, une passe) en 60 matchs en carrière en séries de la LNH. Il a obtenu quatre points (un but, trois passes) en cinq matchs ce printemps.

« Je vais en profiter pendant que ça dure », a-t-il admis.

L'entraîneur des Rangers Alain Vigneault en profite également, car il sait exactement le type de match qu'il va obtenir lorsqu'il insère Glass dans la formation.

« Tanner joue du hockey discipliné et intelligent, et c'est ce qu'il doit faire », a déclaré Vigneault.

En voir plus