Skip to main content

Tanguay, Koivu et Higgins montrent de belles promesses à leur premier match

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guy Carbonneau devra se creuser les méninges encore un peu pour trouver la solution en ce qui concerne son troisième trio offensif. Mais Alex Tanguay, Saku Koivu et Christopher Higgins ont montré de belles promesses, mercredi contre les Bruins, si bien qu'on peut déjà présumer que Tomas Plekanec, Alex Kovalev et Andrei Kostitsyn ne seront pas les seuls à mettre l'épaule à la roue, en début de saison, au chapitre offensif.

"Nous avons connu de bons moments, en espérant qu'ils seront de plus en plus nombreux au fil des matchs", a déclaré Koivu après la victoire contre Boston.

"Nous avons bien fait circuler la rondelle en zone offensive, il y a eu plusieurs passes rapides d'un joueur à l'autre, a affirmé Higgins. Alex semble bien se marier au style que nous préconisons."

"C'était mon troisième match préparatoire seulement, mon premier avec Saku et Chris, mes passes n'étaient pas encore tout à fait sur la palette, il manquait une fraction de seconde, a dit Tanguay. Mais ça devrait donner un trio rapide, avec une belle vitesse d'exécution. Il semble bien qu'on va pouvoir se compléter de la manière qu'on pense qu'on peut se compléter."

Selon Tanguay, la stratégie de son trio ne sera pas très compliquée.

"Je ne suis pas un gars qui aime garder la rondelle trop longtemps, Saku non plus, a dit l'ancien des Flames de Calgary. Chris a tellement de vitesse qu'on cherchera tous les deux à lui donner la rondelle le plus vite possible."

"Ils en ont donné plus que je m'y attendais, a dit Guy Carbonneau de son nouveau trio. Ils ont fait de bonnes choses, ils ont eu de bonnes présences en zone offensive. Ca va prendre encore un peu de temps avant qu'ils apprennent à connaître quelles sont leurs tendances."

L'entraîneur du CH a par ailleurs utilisé Tanguay à la pointe en avantage numérique, de même que Robert Lang. Le Tricolore a marqué ses trois buts de la soirée grâce au jeu de puissance.

"On va essayer la même chose encore quelques fois avant de dire que c'est concluant", a indiqué Carbonneau.

Reste que les joueurs changent d'une saison à l'autre, mais l'avantage numérique continue de produire.

"Notre philosophie n'a pas changé à ce niveau, on veut être une équipe qui lance beaucoup, a expliqué Carbonneau. Doug Jarvis a fait du travail extraordinaire à ce niveau. Il faut dire que lorsque tu as autant de talent offensif, c'est inévitable que tu aies du succès."

Halak rassure

A la lumière de l'excellente prestation de Jaroslav Halak, mercredi soir, Carbonneau s'est dit on ne peut plus rassuré par la performance de ses deux gardiens titulaires jusqu'ici.

"Il a joué deux matchs vraiment solides, Carey Price aussi, a souligné l'entraîneur. Ils sont vraiment à la bonne place au bon moment. C'est bon de savoir, aussi tôt avant la saison, avec tout ce qui s'est dit sur les gardiens cet été, qu'ils sont capables de telles performances. C'est de bon augure pour la saison."

Selon Carbonneau, Latendresse a aussi très bien fait.

"On a beaucoup parlé de l'effet que les jeunes qui poussent ont sur les vétérans. Peut-être que Guillaume sentait un peu de pression, a avancé l'entraîneur. Les joueurs comme lui, qui ont un gros gabarit, ont souvent besoin de plusieurs matchs pour se mettre en marche. Robert Lang aussi a connu un meilleur match."

"C'est une question d'expérience. On sait qu'il est capable de faire le travail", a par ailleurs dit Carbonneau au sujet de Mathieu Dandenault, qui a bien fait au poste de défenseur.

"Ryan O'Byrne a connu aussi un de ses meilleurs matchs."

Ce qui fait que la compétition à l'interne, entre les 29 joueurs encore au camp, demeure plus féroce que jamais.

"C'est dur pour les joueurs, mais c'est bon pour l'organisation", a conclu Carbonneau.

Blessé, Francis Bouillon n'a pas terminé le match. On en saura plus long sur son cas, jeudi.

En voir plus