Skip to main content

Le Lightning défait les Red Wings, atteint le 2e tour

Bishop se dresse en bloquant 34 tirs et Killorn inscrit le but gagnant à 1:43 de la fin

par Corey Long / Correspondant LNH.com

TAMPA -- Ben Bishop a réalisé 34 arrêts et Alex Killorn a marquer avec 1:43 à jouer en troisième période afin de procurer une victoire de 1-0 au Lightning de Tampa Bay contre les Red Wings de Detroit, lors du cinquième match de leur série du premier tour de l'Association de l'Est au Amalie Arena jeudi. Ce gain permet au Lightning d'accéder au deuxième tour des séries.

Tampa Bay, qui a enlevé les honneurs de la série quatre de sept 4-1, affrontera le vainqueur de la série de premier tour opposant les Islanders de New York aux Panthers de la Floride. Cette série est à égalité 2-2.

Killorn a marqué le but décisif de la série après une tentative de passe nonchalante du gardien de but des Red Wings Petr Mrazek en arrière de son filet. L'attaquant du Lightning Ryan Callahan s'est empressé d'intercepter la passe destinée au défenseur des Red Wings Jonathan Ericsson et a rejoint Killorn, qui a trompé Mrazek en redirigeant le disque dans le fond du but.

Video: Le Lightning remporte la série en cinq matchs

« Callahan l'a comme pris de court, a soutenu Killorn. Et dès que j'ai vu Mrazek hors de son filet, je me suis élancé devant en sachant que si Callahan pouvait me refiler la rondelle je pourrais la mettre dans le but. »

Callahan a expliqué que le jeu s'est développé rapidement et qu'il ne pensait qu'à tenter de mettre le bâton sur la rondelle.

« J'essayais de lui faire hâter son geste, a-t-il dit. Je savais que la glace n'est pas de très bonne qualité dans les coins de patinoire vers la fin des périodes. J'ai profité d'un bond favorable. Killorn est en échec-avant et je n'ai fait qu'envoyer le disque vers lui et il a fait de l'excellent travail afin de se positionner devant le défenseur. »

Le Lightning a dû se défendre à 4-contre-6 lors des 43,6 dernières secondes de la rencontre après que l'arrière Jason Garrison eut écopé d'une pénalité pour double-échec à l'endroit d'Henrik Zetterberg.

Bishop s'est dressé telle une muraille pour museler Riley Sheahan, Darren Helm et Dylan Larkin, tous trois étant parvenus fin seul devant lui en deuxième période. Il s'agit du quatrième blanchissage en carrière de Bishop en séries de la Coupe Stanley.

« Je voulais simplement aider l'équipe à trouver une façon de l'emporter, a dit Bishop. Les gars m'ont aidé en marquant plusieurs buts dans la série. C'était à mon tour. J'ai vu la rondelle pénétrer dans le but à l'autre bout avec un grand soulagement. Ç'a été un jeu quelque peu chanceux, mais nous ne nous en plaindrons pas. »

La saison dernière, Bishop et le Lightning avaient blanchi les Red Wings lors du septième match de leur série de premier tour.

Les Red Wings ont imposé le rythme pendant la majeure partie de la soirée, particulièrement en deuxième période quand ils ont eu l'avantage 14-6 au chapitre des lancers.

« C'est dur à avaler, a commenté le vétéran ailier Henrik Zetterberg. J'estime que nous aurions mérité un meilleur sort. Nous avons peut-être dispute notre meilleur match, après le match numéro trois. Nous avons fait plusieurs bonnes choses, sauf déjouer Bishop.

« C'est extrêmement frustrant, a repris l'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill. Nous avons très bien joué, mais nous n'avons pas pu trouver le fond du filet. Nous avons travaillé avec acharnement et ça démontre la grande force de caractère du groupe. Nous avons sûrement suffisamment bien joué pour mériter de gagner.

« Leurs meilleurs joueurs ont été meilleurs que les nôtres, a tranché Zetterberg en guise de conclusion. Nous aurions dû produire davantage à l'attaque, incluant moi-même. »

Mrazek a réalisé 23 arrêts dans la défaite.

En voir plus