Skip to main content

Restructuration chez les Panthers

Dale Tallon accède au poste de président des opérations hockey et Tom Rowe lui succède à titre de directeur général

par Alain Poupart / Correspondant NHL.com

SUNRISE, Floride - Les Panthers de la Floride ont procédé à une restructuration du personnel des opérations hockey, insistant pour dire que ce ne sont que des changements de titres.

Tom Rowe a été nommé directeur général. Dale Tallon, qui agissait comme le directeur général depuis 2010, a été promu au poste de président des opérations hockey. Eric Joyce et Steve Werier ont été nommés adjoints au directeur général.

 

« Ça ne fait qu'officialiser la façon dont nous fonctionnions déjà », a expliqué le président exécutif des Panthers Peter Luukko. « Dale est avec nous depuis le plus longtemps et il a formé son équipe par le biais du repêchage et de quelques échanges. Nous croyons que c'était le moment de rendre ça officiel.

« On parle principalement d'un effort commun. À l'ère du plafond salarial, vous avez besoin de gens qui possèdent des spécialisations variées. Notre organisation est en constante évolution. Nous avons eu du succès et nous voulons poursuivre dans cette voie, tout en nous améliorant, afin d'être une organisation de premier plan. »

Rowe avait été nommé directeur général associé en janvier. Il oeuvre chez les Panthers depuis la saison 2013-14, quand on l'avait engagé afin de diriger l'équipe-école de San Antonio, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), en remplacement de Peter Horachek, qui venait d'être nommé entraîneur par intérim des Panthers.

« C'est une magnifique occasion pour moi de côtoyer Dale, a mentionné Rowe. Ma tâche consiste à poursuivre sur les assises que Dale a établies et d'aider à l'exécution du plan de longue durée de l'organisation.

« Le personnel de dirigeants s'agrandit certes, mais ça continue d'être un effort de groupe. Les décisions sont prises en groupe. Ne vous méprenez pas, ça demeure l'équipe de Dale. Il est celui qui l'a bâtie, celui qui a déniché les joueurs. Je vais le soutenir et lui être fidèle. »

Tout en mettant l'accent que les décisions seront prises en collégialité, Luukko a précisé que Tallon aura le dernier mot dans les cas où il y aurait absence de consensus. Comme si on ne s'entendait pas quant à la sélection d'un joueur en particulier au repêchage, à titre d'exemple.

« Au final, si on doit tirer à pile ou face, Dale lancera la pièce de monnaie dans les airs », a imagé Luukko.

Tallon, qui a paraphé une prolongation de contrat de longue durée le 1er janvier, va continuer de superviser tous les aspects des opérations hockey, incluant le recrutement, l'acquisition de joueurs et le développement. Il sera moins impliqué dans le volet des affaires, comme les contrats.

« Je suis heureux de ça parce que je ne suis pas un fervent des contrats. En ayant Tom, Eric et Steve pour me seconder, je pourrai me concentrer sur ce que j'estime faire le mieux, comme le recrutement, l'évaluation du talent ou le mentorat des jeunes. C'est ce que je préfère. J'aime aller me faire geler le séant dans les arénas. »

Joyce était le directeur général de l'équipe-école des Panthers cette saison, un poste qu'il va continuer d'occuper. Werier était le vice-président des affaires juridiques et financières chez les Panthers, un poste qu'il va conserver.

Joyce est un spécialiste des statistiques avancées. Rowe a dit accorder de l'importance aux statistiques avancées, en indiquant qu'il ne s'agit que d'une partie du processus d'évaluation.

Les Panthers ont amélioré des marques de concession cette saison avec 47 victoires et 103 points. Vainqueurs du titre de la section Atlantique, ils se sont inclinés face aux Islanders de New York dès le premier tour des séries éliminatoires.

« C'est une formidable journée pour notre organisation qui choisit la voie de la stabilité au sein du département des opérations hockey », a commenté le propriétaire des Panthers Vincent Viola dans un communiqué. Je voue à Dale le plus grand respect, pour sa philosophie et son leadership, et je crois en la capacité du groupe de dirigeants à bâtir sur la participation de l'équipe en séries cette année et à faire des Panthers des aspirants pour l'obtention de la Coupe Stanley pour les années à venir. »

En voir plus