Skip to main content

Table ronde : les choix pour la Sélection ultime du Match des étoiles

Le panel du LNH.com discute des joueurs qui pourraient être les derniers sélectionnés en vue du Match des étoiles

par LNH.com @LNH_FR

Tout au long de la saison, les experts du LNH.com participeront à des tables rondes pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts donnent leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé ceci :

Qui sont les quatre joueurs qui devraient compléter les formations de chaque section au Match des étoiles?

À LIRE AUSSI : Les formations du Match des étoiles de la LNH | Les candidats pour la Sélection ultime pour du Match des étoiles | Reirden, Cassidy, Berube, Gallant nommés entraîneurs au Match des étoiles

Voici les réponses des membres du panel de LNH.com :

John Ciolfi, pupitreur LNH.com

Bien que je souhaiterais voir Jean-Gabriel Pageau être récompensé pour une campagne hors du commun avec les Sénateurs (18 buts déjà, ainsi qu'un différentiel impressionnant de plus-18), je crois que le représentant de la section Atlantique devrait être Aleksander Barkov. Il a marqué le plus de points parmi tous les candidats, bien qu'il joue au sein d'un trio différent que son compagnon de trio habituel Jonathan Huberdeau depuis un bon moment.

Dans la Métropolitaine, je trouve le choix plutôt simple : avant les matchs du 5 janvier, Kristopher Letang des Penguins figurait au cinquième rang parmi tous les défenseurs de la LNH au chapitre du temps de glace par match (25:32) et au huitième rang pour les points par match (0,79). Il y a certainement un surplus de défenseurs talentueux dans cette section, et Letang mérite sa place parmi l'élite.

Dans l'Ouest, je choisis les deux défenseurs recrues, Cale Makar de l'Avalanche et Quinn Hughes des Canucks. Je crois que c'est toujours plaisant de voir les jeunes joueurs profiter des festivités entourant leur premier week-end des étoiles, et chacun de ces deux joueurs s'est illustré au cours de la première moitié de la saison, surtout Makar.

Video: MIN@COL: MacKinnon crée l'égalité grâce à Makar
 

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com

Je suis un conservateur, et c'est pourquoi j'aime que les matchs à trois-contre-trois se jouent avec deux attaquants et un défenseur sur la surface glacée… comme dans le temps!

Voilà pourquoi, dans l'Association de l'Ouest, je devrai choisir des défenseurs dans les deux équipes.

Quinn Hughes aura encore plusieurs chances de jouer au Match des étoiles, il est encore jeune. Je me tournerai donc vers Drew Doughty, qui connaît une meilleure saison que l'an dernier au sein d'une équipe, les Kings, qui n'a rien de menaçant. Ce sera donc un deuxième défenseur pour la section Pacifique. Max Pacioretty aurait mérité une place pour les Golden Knights, surtout avec le retrait de Marc-André Fleury, mais ce serait risqué de ne jouer qu'à un arrière.

Dans la section Centrale, Cale Makar est le choix évident. Non seulement se dirige-t-il vers une conquête du trophée Calder, mais il était l'un des très bons défenseurs de la LNH avant de se blesser le 7 décembre.

Dans la Métropolitaine, je vais devoir te contredire, John. J'ai discuté avec Letang lors de son passage à Montréal, samedi, et - sans le dire mot à mot - il semblait vouloir profiter du repos lié à la pause du Match des étoiles, surtout avec le nombre de blessés chez les Penguins. Je me tourne donc vers Teuvo Teravainen, qui fait de l'excellent boulot sur le premier trio des Hurricanes.

Video: WSH@CAR: Teravainen au bon endroit pour marquer en AN

Finalement, dans la section Atlantique, je vais déroger de ma stratégie habituelle. Avec tout le talent qu'on lui connaît pour jouer des deux côtés de la patinoire, Patrice Bergeron fera le travail amplement au sein d'une unité à trois-contre-trois.
 

Robert Laflamme, journaliste LNH.com

Contrairement à toi Nicolas, j'y vais avec mes choix en faisant abstraction de la position des candidats. Tant pis si une équipe n'a aucun défenseur, les amateurs veulent voir des buts au Match des étoiles!

À tout seigneur tout honneur, je commence avec le choix que j'estime indiscutable, soit celui de David Perron des Blues de St. Louis, dans la section Centrale. Le défenseur recrue Cale Makar de l'Avalanche du Colorado s'avère un excellent candidat, j'en conviens, mais on ne peut pas tasser Perron qui connaît actuellement sa meilleure saison dans la LNH. Tout ça après avoir passé un été festif suivant la conquête de la Coupe Stanley des Blues. Je me souviens qu'à l'occasion de sa journée avec la Coupe à Sherbrooke, en juillet, Perron nous avait préparés au pire en admettant que la motivation pourrait être difficile à retrouver et il avait même parlé de bobos qui l'affecteraient en début de saison. Or, rien n'y parait. Le vétéran est en tout feu tout flamme! On ne peut qu'être content pour lui.

Dans la section Atlantique, même si comme toi John j'ai un fort penchant pour Jean-Gabriel Pageau des Sénateurs d'Ottawa, qui connaît une saison du tonnerre, je suis d'accord avec toi que le représentant doit être Aleksander Barkov des Panthers de la Floride.

Le Finlandais Barkov est une vedette montante dans la LNH. J'aimerais le voir jumeler à son coéquipier Jonathan Huberdeau, qui fait déjà partie de l'équipe. Le duo ferait sûrement des flammèches.

Video: MTL@FLA: Barkov marque du revers en se retournant

Dans la Métroplitaine, je suis d'accord avec Nicolas et j'opte pour l'attaquant Teuvo Teravainen des Hurricanes de la Caroline. Je n'aurais pas détesté voir Kristopher Letang des Penguins de Pittsburgh, mais je comprends qu'il a assez donné à l'événement et je lui accorde le repos qu'il mérite et qu'il préfère sans doute obtenir.

De retour dans l'Association de l'Ouest, dans la section Pacifique, j'y vais avec Max Pacioretty des Golden Knights de Vegas pour les mêmes raisons que Perron. Avec 43 points en 45 matchs, l'ancien capitaine des Canadiens de Montréal est en voie de connaître la plus fructueuse saison de sa carrière.
 

Philippe Landry, pupitreur LNH.com

Difficile de contrer vos arguments dans la section Atlantique messieurs. J'abonde dans le même sens quant à Jean-Gabriel Pageau, car il aurait certainement mérité sa place cette année. Mais comment passer à côté d'un Aleksander Barkov qui complète un des meilleurs duos de la Ligue avec Jonathan Huberdeau? Le Finlandais fait assurément partie de l'élite.

Dans la Métropolitaine, mon choix s'arrête sur Mika Zibanejad. Nul doute que Teuvo Teravainen devient un joueur très important pour les Hurricanes, mais après avoir connu la meilleure saison de sa carrière la saison passée (et de loin), Zibanejad semble vouloir reprendre là où il avait laissé. Une blessure lui a fait rater 13 matchs plus tôt cette année et on aurait pu penser que le rythme du jeune homme de 26 ans en souffrirait. Résultat depuis? 20 points en 19 matchs avec une équipe qui peine à maintenir une fiche au-dessus de ,500.

Dans l'Ouest, j'opte pour également pour les deux défenseurs recrues Quinn Hughes et Cale Makar. La LNH d'aujourd'hui mise sur la jeunesse et la vitesse, et ces deux vedettes en devenir en sont l'exemple parfait. Dans un événement comme le Match des étoiles, les amateurs veulent voir des manoeuvres et des jeux spectaculaires. Makar et Hughes ont déjà fait la preuve dans leur courte carrière qu'ils en sont capables. Et j'oserais même dire que ce serait une première de nombreuses présences pour les représentants de l'Avalanche du Colorado et des Canucks de Vancouver.

Video: CHI@VAN: Hughes réduit le déficit d'un laser
 

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Je suis surpris qu'aucun d'entre vous n'ait choisi Mitchell Marner dans la section Atlantique. J'adore Barkov et je suis convaincu que lui et Huberdeau garderaient les partisans au bout de leur siège pendant les matchs et durant le Concours d'habiletés, mais selon moi, un joueur comme Marner mérite sa place au Match des étoiles. L'attaquant des Maple Leafs de Toronto est l'un des joueurs les plus spectaculaires de la Ligue et il représente parfaitement le produit que la LNH tente de vendre dans un événement comme le Match des étoiles.

En plus, les Maple Leafs connaissent beaucoup de succès par les temps qui courent, et Marner est bien entendu au cœur de la relance des siens. Il a raté 11 matchs cette saison, ce qui fait en sorte qu'il passe un peu sous le radar, mais sa contribution mérite d'être récompensée. Son talent de fabricant de jeu combiné aux tirs dévastateurs de David Pastrnak et d'Auston Matthews… Qui ne voudrait pas voir ça?

Video: CAR@TOR: Un but incroyable de Marner et Matthews

Comme Philippe, je choisis Zibanejad dans la section Métropolitaine pour tout ce qu'il a accompli cette saison et l'an dernier. Il est en train de s'établir comme l'un des bons centres numéro un de la LNH.

Enfin, j'ai peu à dire de plus que vous pour les sections Centrale et Pacifique. Je trouve que le format à 3-contre-3 est parfaitement adapté à des joueurs comme Makar et Hughes, et c'est pourquoi j'aimerais les voir au Match des étoiles.


Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

J'avoue être du même avis que Nic sur la composition des équipes, alors que je trouve tout à fait naturel de voir au moins un défenseur sur la glace en tout temps, mais comme vous allez le voir, je vais déroger souvent de cette règle dans mes choix cette saison. 

La meilleure alternative si une équipe ne compte pas trois défenseurs serait d'inviter un éternel candidat au trophée Selke à défaut d'un arrière, et c'est ce que je ferais dans la section Atlantique avec Aleksander Barkov, qui pourrait alors former un formidable duo avec Jonathan Huberdeau, comme plusieurs d'entre vous l'ont déjà souligné.

Toujours dans l'optique de créer des duos qui se connaissent déjà et qui pourraient épater la galerie grâce à leur chimie pendant le tournoi à 3-contre-3, j'opterais pour Mika Zibanejad dans la section Métropolitaine, afin qu'il retrouve son comparse Artemi Panarin.

Dans la section Centrale, j'y vais avec le même choix que Bob, soit David Perron. Je trouve qu'il est toujours naturel d'inviter un maximum de joueurs de la ville hôte, et Perron pourrait ainsi retrouver ses coéquipiers des Blues Ryan O'Reilly, Alex Pietrangelo et Jordan Binnington devant ses partisans. 

Video: STL@VGK: Un tir frappé foudroyant de Perron en A.N.

Finalement, même si j'ai très longuement songé à l'ancien capitaine des Canadiens Max Pacioretty dans la section Pacifique, il est impossible de passer à côté de Quinn Hughes, dont le style est taillé sur mesure pour un tournoi comme celui qui sera présenté au Match des étoiles. Son coup de patin fluide et rapide lui permettrait d'en mettre plein la vue aux partisans.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.