Skip to main content

Sundin reconnaît qu'il aura tout un défi à relever à son retour au jeu

LNH.com @NHL

VANCOUVER, B.C. - Mats Sundin sait qu'il aura tout un défi à relever lorsqu'il se joindra aux Canucks de Vancouver au beau milieu de la saison de la LNH. Il réalise fort bien que les espoirs des partisans de voir leur équipe remporter la coupe Stanley seront plus grands que jamais.

L'attaquant suédois a mis fin à un attente de cinq mois, jeudi, quand il a accepté l'offre des Canucks, un contrat d'un an d'une valeur de 10 millions $ US qui, au prorata, lui permettra d'empocher aux alentours de 5 millions $ d'ici la fin de la saison.

"Je sais que ce n'est pas la situation idéale, a déclaré Sundin lors d'une conférence téléphonique, vendredi. Les joueurs ont leur forme de la mi-saison, et ce sera un défi. Ces prochaines semaines, je vais pousser la machine pour m'assurer d'être dans la meilleure forme possible.

"Je suis content que l'équipe n'ait pas été obligée de se départir de joueurs à cause de mon embauche. J'espère que je pourrai m'amener et contribuer aux efforts avancés par les Canucks de Vancouver jusqu'ici."

Depuis la Suède, Sundin a affirmé qu'il n'y avait aucune garantie en ce qui concerne les chances des Canucks de remporter la coupe Stanley.

"Choisir l'équipe qui va remporter la coupe est une tâche impossible, a-t-il dit. La compétition est trop vive. Mais je sais que Vancouver a une assez bonne équipe pour aspirer à la coupe Stanley. Je suis très heureux de faire partie de cette équipe.

"Une fois dans les séries, qui sait ce qui peut arriver? Je suis excité d'avoir l'occasion de jouer."

Sundin a indiqué que ce n'est qu'il y a deux semaines environ qu'il a décidé qu'il voulait continuer de jouer. Il a choisi les Canucks parce qu'il a été impressionné par leur degré d'intérêt à son endroit.

"Si je n'étais pas revenu au jeu cette saison, ç'aurait été très difficile pour moi de continuer à performer au plus haut niveau par la suite, a noté le Suédois de 37 ans. Je pense que c'est ce qui m'a amené à décider de revenir."

Sundin prévoit arriver à Vancouver le 27 décembre. Il a patiné avec une équipe professionnelle en Suède mais il est fort probable qu'il ne dispute son premier match avec les Canucks qu'au début du mois de janvier.

Les Canucks jouent à domicile les 28 et 30 décembre, puis à l'étranger les 1er et 2 janvier. Ils reviendront à Vancouver pour un affrontement contre les Stars de Dallas le 4 janvier.

Le directeur général des Canucks, Mike Gillis, a déclaré que ses joueurs sont excités de voir un grand joueur de centre, qui peut marquer mais aussi exceller en défensive, s'amener à Vancouver.

"Je sais qu'ils le sont, a dit Gillis. C'est un autre élément qui s'ajoute à nos efforts de remporter la coupe Stanley. C'est la raison pour laquelle nous sommes ici. Nos gars consacrent tous leurs efforts dans ce but. Il aura un impact important."

Roberto Luongo, qui soigne toujours une blessure à l'aine, a confirmé l'impression de Gillis. Le gardien montréalais a rappelé que la présence de Sundin sur la glace force l'équipe adverse à lui accorder beaucoup d'attention.

"Nous sommes tous emballés de l'avoir parmi nous, a affirmé Luongo. Nous ne lui demanderons pas de sauver le monde entier. Nous savons que nous devons continuer d'accomplir notre boulot et de travailler avec ardeur."

Sundin était l'idole de Henrik Sedin lorsque celui-ci grandissait en Suède. Selon le joueur de centre des Canucks, l'arrivée de Sundin équivaut à permettre à un joueur canadien d'évoluer avec Wayne Gretzky.

"Lorsque nous étions jeunes, nous l'admirions, a confié Sedin. Il est imposant, il est fort et il excelle lors des mises en jeu. Il apportera énormément à notre équipe. Il rendra beaucoup de nos joueurs bien meilleurs, c'est certain."

Gillis a dit ne pas s'inquiéter de la longue inactivité de Sundin.

"Ce qu'on nous a expliqué, c'est que les deux dernières années ont été vraiment ardues (pour Sundin), a dit Gillis. Il voulait s'assurer qu'il puisse encore être le joueur qu'il a été dans le passé. Il ne voulait pas se retrouver dans une situation où il serait incapable de contribuer de la même façon qu'il l'a toujours fait.

"C'est là l'aspect le plus rassurant à mes yeux. Il aurait été facile pour Mats de prendre l'argent, puis de se présenter sans trop s'engager.

"Le fait qu'il ait pris autant de temps... vient confirmer tout le bien que nous pensions de lui."

En voir plus