Skip to main content

Sullivan n'a pas décidé qui serait son gardien partant dans le match no 4

Il va « dormir » sur sa décision après avoir remplacé Marc-André Fleury par Matt Murray dans le match no 3 contre les Sénateurs

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

OTTAWA - Après avoir retiré le gardien Marc-Andre Fleury de la rencontre dans un revers des Penguins de Pittsburgh 5-1 aux mains des Sénateurs d'Ottawa dans le match no 3 de la finale de l'Association de l'Est mercredi, l'entraîneur Mike Sullivan n'était pas prêt à nommer son partant pour le match no 4 qui aura lieu au Centre Canadian Tire vendredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Alors que les Penguins tirent de l'arrière 2-1 dans cette série quatre de sept et qu'ils auront désespérément besoin d'une victoire vendredi, est-ce que le moment est bien choisi pour Sullivan de confier le filet à Matt Murray, ou va-t-il revenir avec Fleury?

« Très honnêtement, je n'en suis pas là encore, a affirmé Sullivan. Nous tentons encore de digérer le match que nous venons de disputer, et nous allons dormir là-dessus avant de prendre une décision. »

Fleury, qui s'est emparé du rôle de gardien numéro un de Pittsburgh alors que Murray se remettait d'une blessure au bas du corps, a accordé quatre buts sur neuf lancers avant d'être remplacé à 12:52 du premier tiers alors que les Penguins accusaient un retard de 4-0. Sullivan a indiqué que le rendement de Fleury n'était pas le seul facteur qui l'avait poussé à le remplacer par Murray à ce moment.

« Lorsque vous accordez quatre buts aussi rapidement, vous apportez parfois un changement pour plus d'une raison, a expliqué Sullivan. Il s'agit d'un changement pour tout le groupe, et il arrive que nous puissions générer une réaction positive avec un tel changement. Cela a servi de réveil pour tout le groupe. »

Fleury a déjà démontré qu'il avait la capacité de rebondir après un départ difficile en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Après avoir cédé cinq fois sur 26 tirs dans un revers de 5-2 aux mains des Capitals de Washington dans le match no 6 dans la deuxième ronde de l'Association de l'Est, il a répondu avec un blanchissage de 29 arrêts dans un gain de 2-0 dans le match no 7.

« Je crois qu'il est important d'apprendre de ses erreurs et de simplement les placer derrière nous, a mentionné Fleury. Il faut l'oublier, se préparer pour l'entraînement [de jeudi], avoir du plaisir avec les gars et revenir en force. »

Les rôles étaient renversés en séries la saison dernière alors que Murray est devenu le gardien partant des Penguins alors que Fleury se remettait d'une commotion cérébrale. Fleury avait toutefois obtenu le départ dans le match no 5 de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay après que Murray eut été chassé du match no 5, un revers de 4-3. 

Fleury, un brin rouillé, avait connu des ennuis dans une défaite de 4-3 en prolongation dans le match no 5, et Sullivan est revenu avec Murray pour le match no 6. Les Penguins ont finalement remporté la série en sept matchs et, avec Murray devant le filet pour le reste de leur parcours, ils ont vaincu les Sharks de San Jose en Finale de la Coupe Stanley.

« Je pense qu'il s'agit d'une toute nouvelle expérience, a nuancé Sullivan. Il s'agit d'une année différente, d'un défi différent. »

Mais les deux gardiens comprennent la situation si Sullivan décide d'apporter un changement à un moment ou à un autre.

« Nous savons tous deux à quoi nous en tenir et nous savons comment gérer cette situation, a souligné Murray. Je crois donc que cela va nous aider dans les matchs à venir. Les séries ne se déroulent pas toujours comme vous le voulez. Il va arriver que vous deviez affronter de l'adversité ou disputer un match difficile […], et vous devez rebondir et oubliez ce qui s'est passé. »

À sa première présence devant le filet depuis un gain de 7-4 contre les Devils du New Jersey le 6 avril, Murray a accordé un but sur 20 tirs.

« Ce n'était absolument pas des circonstances idéales, mais c'était une bonne sensation de me débarrasser de la rouille quelque peu, a noté Murray. Je sentais assurément que je n'avais pas joué en quatre semaines, alors c'est bien de pouvoir mettre ça de côté. »

Fleury n'a pas reçu beaucoup d'aide ou bénéficié de beaucoup de chance. Sur le but de Mike Hoffman qui a ouvert la marque après 48 secondes, le tir de Kyle Turris depuis le cercle gauche a dévié sur le défenseur des Penguins Trevor Daley avant de frapper la rampe derrière le filet et de revenir vers Hoffman à la gauche de la cage. Hoffman a alors marqué d'un tir qui a dévié sur Fleury pour donner les devants 1-0 aux Sénateurs.

Les Penguins n'ont pas été en mesure de s'imposer après ce but, et les Sénateurs ont touché la cible sur trois tirs de suite en 2:18 pour porter le pointage 4-0, et ainsi mettre un terme à la soirée de travail de Fleury. Le tir du défenseur Marc Methot a tout d'abord frappé le masque de Fleury avant que le défenseur des Penguins Ian Cole ne pousse accidentellement le retour dans le filet à 10:34 pour faire 2-0.

Clarke MacArthur a ensuite mis la table pour Derick Brassard, qui n'a eu qu'à pousser le disque au fond du filet depuis le bord du demi-cercle à la droite du filet à 12:28 pour placer Ottawa en avant 3-0. Finalement, Zack Smith a rejeté le disque en fond de territoire, et l'objet a frappé la baie vitrée derrière le filet des Penguins avant de revenir dans le cercle droit. Smith s'en est emparé, a contourné le filet et a marqué d'un tir à l'intérieur du poteau gauche.

Les coéquipiers de Fleury ne l'ont pas blâmé.

« Vous ne voulez pas placer le blâme sur votre gardien dans une situation comme celle-là. C'est simplement notre départ qui l'a placé dans cette situation, qui a placé notre équipe dans cette situation, a avancé le capitaine des Penguins Sidney Crosby. Vous ne pouvez vous attendre à gagner avec un départ comme celui-là, surtout en séries éliminatoires. »

En voir plus