Skip to main content

Subban pourra occuper toute la scène en l'absence de Weber

Le défenseur vedette des Predators s'amène à Montréal en étant le meilleur marqueur de son équipe

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - La visite annuelle de P.K. Subban à Montréal tombe plutôt mal cette saison. L'équipe du défenseur vedette, les Predators de Nashville, est au septième ciel au moment où les Canadiens de Montréal sont au bord du précipice.  

Subban en sera à sa deuxième présence au Centre Bell, samedi (19 h (HE), TVA Sports, CITY, SN360, FS-TN, NHLN-US), depuis l'échange qui l'a envoyé aux Predators, le 26 juin 2016, en retour du défenseur Shea Weber.

Il pourra occuper toute la scène puisque Weber sera absent, blessé à un pied. Le défenseur a de nouveau chaussé les patins avant la séance d'entraînement du Tricolore, vendredi, comme Phillip Danault qui récupère d'une commotion cérébrale.

Le retour de Subban avait été fort émotif, le 2 mars 2017. Il avait versé des larmes en voyant l'hommage vidéo que l'équipe lui a rendu avant le début de la rencontre que le CH avait finalement remporté 2-1.

Pour la deuxième fois, l'accueil sera plus réservé quoique Subban compte encore une légion d'admirateurs en ville.

Il s'amène à Montréal en étant le meilleur marqueur de son équipe, avec 43 points incluant 15 buts. Il pourrait tourner le fer dans la plaie en réalisant un sommet personnel au chapitre des buts en saison régulière contre son ancienne équipe.

Le retour d'Emelin

Mine de rien, c'est le défenseur russe Alexei Emelin qui va effectuer un retour à Montréal, samedi. Emelin a disputé ses six premières saisons dans la LNH dans l'uniforme du CH. En 380 matchs, il a réussi 14 buts et récolté 58 passes pour 72 points.

Emelin n'a pas été protégé dans le cadre du repêchage d'expansion de la LNH le 21 juin. Les Golden Knights de Vegas l'ont réclamé avant de l'échanger aux Predators.

« J'ai conservé des liens étroits avec Alexei et pour lui avoir parlé pas plus tard que jeudi, je sais que ce sera un retour émotif pour lui », a commenté l'attaquant Alex Galchenyuk des Canadiens. 

Le jeune attaquant a raconté que la famille d'Emelin vit encore dans le coin et que ses enfants vont à l'école ici. 

« Sa famille lui rend souvent visite à Nashville, a-t-il confié. Les Predators vont lui permettre de passer la nuit à son domicile après le match samedi. »

Emelin n'a pas déplacé beaucoup d'air autrement que sur la patinoire à l'aide de percutantes mises en échec au cours de son association avec le CH.

Galchenyuk a dit que c'est une mauvaise perception qu'on a de lui ainsi que d'Andrei Markov, qui a quitté la LNH cette saison.

« Les gens pensent qu'Alexei et Andrei sont réservés et timides. Ce n'est pas le cas. C'est qu'ils ne maîtrisaient pas bien l'anglais. Alexei me disait justement jeudi qu'il est le seul Russe chez les Predators et qu'il a grandement amélioré son anglais cette saison. »

Galchenyuk s'est dit heureux pour son ancien coéquipier que tout se passe bien chez les Predators.

Autres frictions en vue

Pour revenir à Subban, ses anciens coéquipiers sont peu loquaces. Ils commencent à avoir l'habitude des retrouvailles. Ce sera le quatrième affrontement entre les deux équipes depuis l'échange.

Le Tricolore a remporté les deux premiers, disputés la saison dernière, et les Predators ont enlevé les honneurs de la première confrontation cette saison à Nashville -- 3-2 aux tirs de barrage.

L'ailier Brendan Gallagher avait eu maille à partir avec Subban au cours du match du 22 novembre.

« Il fera ses affaires et moi je ferai les miennes. Rien ne changera », a simplement répondu Gallagher.

Les Canadiens (22-26-6) en auront déjà suffisamment plein les bras avec les Predators (32-12-9) qui trônent aux avant-postes dans l'Association de l'Ouest.

Retour de Forsberg

Les Predators n'ont subi qu'une défaite en temps réglementaire depuis le 6 janvier (9-1-3). Ils viennent d'encaisser des défaites en fusillade et en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto et les Sénateurs d'Ottawa, mercredi et jeudi.

Ils réaccueilleront leur attaquant vedette Filip Forsberg qui a purgé une suspension de trois matchs.

« Ils sont très combatifs à l'attaque. Ils misent sur un jeu de transition rapide. Leurs défenseurs s'impliquent grandement dans l'action, a noté l'entraîneur Claude Julien. Les Predators ne donnent également pas grand-chose en défense. Ils ont un excellent gardien. Ils ont fait de bonnes acquisitions, en Nick Bonino et en Kyle Turris, en plus de Mike Fisher qui va faire un retour au jeu. 

« Ils se sont rendus jusqu'en Finale de la Coupe Stanley l'an dernier et ils possèdent les éléments pour y retourner cette année, a continué Julien. Nous avons bien fait contre eux à Nashville cette saison et nous les avions vaincus à Montréal la saison dernière. Nous semblons jouer de bons matchs contre eux. J'espère que ce sera encore le cas samedi. »

Les Canadiens n'ont signé que six victoires dans leurs 19 dernières rencontres. Après samedi, ils amorceront un périple de quatre matchs.

Julien a confirmé la présence de Carey Price devant le filet.

Formation prévue des Canadiens
Max Pacioretty - Paul Byron - Charles Hudon
Alex Galchenyuk - Jonathan Drouin - Nikita Scherbak
Artturi Lehkonen - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher
Nicolas Deslauriers - Byron Froese - Logan Shaw

Karl Alzner - Jeff Petry
Jordie Benn - Joe Morrow
Victor Mete - David Schlemko

Carey Price
Antti Niemi

Retranchés: Jakub Jerabek, Daniel Carr, Jacob de la Rose
Blessés : Phillip Danault (commotion cérébrale), Shea Weber (pied), Ales Hemsky (commotion cérébrale), Andrew Shaw (bas du corps)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.